close
Non aux nouveaux compteurs Linky et Gazpar

Non aux nouveaux compteurs Linky et Gazpar

l-installation-prochaine-des-compteurs-edf-linky-inquiete-les-electrosensibles

Figurez-vous que EDF et sa filiale ERDF chargée de l’installation qu’elle a sous traité l’installation de Linky avec des personnes non qualifiées, sont submergées de lettres de refus. Est-ce avec raison ?

Qui est Linky ? Qui est Gazpar ?

Ce sont  des compteurs « intelligent” ou “communicant”. Linky est celui EDF et Gazpar de GDF. Ceux-ci signent la fin des relevés à domicile   d’accord, ces visites n’étaient pas toujours opportunes, je ne les regretterai pas –  ainsi que les factures sur estimation.  Les premiers compteurs ont été posés du 1er décembre 2015, puis le déploiement s’étalera sur six ans. Pour ce faire, des antennes-relais à hauteur d’homme seront installées, elles émettront 24h/24h des micro-ondes  classées 2B par par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) dépendant de l’OMS.  Que reproche-t-on à Linky ? La décision de généraliser le compteur a été prise dans la précipitation.

  • Il provoque des incendies. En 2014, une région canadienne, le Saskatchewan demanda le retrait obligatoire de 105.000 compteurs intelligents après le déclenchement de 8 incendies en deux mois (1).
  • Il est responsable de pannes inexpliquées de téléviseurs, ordinateurs.. et de coupures de courant inopinées. Les habitants de Bretagne et de la région lyonnaise – soit 1 millions de personnes –  ont subi des coupures de plus de 12 h, en 2015 durant la canicule.  A cela EDF répond en engageant à augmenter la puissance de votre abonnement.. et donc son prix !
  • Mais encore plus fort : EDF est tellement consciente de ces risques d’incendies qu’elle a fait figurer dans les conditions de vente, le 15 juillet 2015,  un alinéa spécifiant qu’en cas d’incendies, les victimes n’auront que 20 jours pour prouver la responsabilité d’EDF ! Et les compagnies d’assurances ont exclu de leurs champs de compétences, les dommages liés aux ondes et champs électromagnétiques. Trop trop fort !

compteur-linky-edf

  • Il injecte dans le circuit électrique des radiofréquences officiellement reconnues comme « potentiellement cancérigènes » :  entre 63 et 95 mégahertz pour le Linky en CPL g3 ; Or ces équipements ne sont pas prévus pour cela et ne sont pas blindés. Si vous voulez plus d’explication : ICI.  Les symptômes de surexpositions sont : migraines, acouphènes, fatigue, palpitations, eczéma, troubles de la mémoire.. et j’en passe. A Toulon et la région lyonnaise, de nombreuses familles ayant ce Linky en sont victimes.
  • Il permet de connaitre en temps réel notre consommation électrique : oh ! je n’ai rien à cacher, ni de plants de cannabis a réchauffer mais Big Brother me gêne un tantinet.
  • Il est installé par des sous traitants non qualifiés
  • Il va coûter 7 milliards d’euros.. qui vous savez quoi ? seront payés par les consommateurs via une augmentation des tarifs. Au Québec, après l’installation de ce Linky, les factures ont augmentés de 30%.
  • Il va être responsable de la suppression de 10 000 emplois de releveurs. 
  • Ce n’est pas UN compteur communicant qui est prévu mais au moins trois par logement (électricité, gaz, eau).

micro-ondes-linky

Comment empêcher l’installation de Linky ou Gazpar chez soi ?

Toutes les associations spécialisées, Next-up et Robin des Toits en tête, sont mobilisées contre Linky.  Deux associations, Priartem et le Collectif électrosensible de France ont réclamé à la Direction générale de la santé (DGS) une expertise du rayonnement électromagnétique de cette technologie communicante.

La loi  oblige à souscrire à ce Linky ! Une obligation légale bien cadrée – loi + décret d’application + arrêté.  Il est donc pas possible de refuser. Cependant, ERDF a 35 millions de compteurs à poser et ne va sans doute pas perdre de temps à tenter de convaincre les récalcitrants. Mais soyez attentif car si l’appareil est installé dans les parties communes ou dehors, la pose peut se faire même si vous l’avez refusé.

En 2012, l’UFC-Que Choisir avait engagé une action contre l’arrêté de généralisation, sans succès malheureusement. Que faire alors ?  Il vaut mieux s’adresser au maire car la commune est propriétaire du réseau électrique et des compteurs.  Chaque semaine des communes font connaitre leur refus : en mars 2016, 44 communes avaient fait la démarche.

compteur-linky_

Voici la démarche conseillée par PRIATEM (2).

Adresser une lettre recommandée avec accusé de réception, sans  attendre la lettre d’ERDF qui vous annonce la pose prochaine de votre compteur Linky

  • au maire de votre commune,
  • à votre fournisseur d’électricité ou/et de gaz,
  • à ERDF 34, place des Corolles 92079 PARIS LA DÉFENSE CEDEX
  • Au chef de l’Etat pour lui demander de renoncer à ce projet LINKY sur l’ensemble du territoire. Il a déjà reçu environ 400 lettres, il en faudrait 4000 !
  • Collez sur votre compteur la copie des lettres de refus avec les accusés de réception

Vous allez recevoir une lettre d’ERDF qui ne vous confirmera pas dans votre refus mais qui vous rassurera en affirmant que – Blablabla – ce compteur satisfait à toutes les normes sanitaires en vigueur. Bien sûr !

  • Il va donc vous falloir envoyer une autre lettre recommandée au président d’ERDF, faisant suite à leur courrier « standard » et confirmant votre refus.
  • Prenez une photo de votre compteur et des documents de refus que vous y avez attachés

Soyez rassuré : il ne va rien se passer de grave, vous n’aurez pas l’électricité coupée, vous n’irez pas en prison et vous ne toucherez pas 500 francs !  Les bons vieux compteurs actuels vont continuer à fonctionner (ils ont une durée de vie de 60 ans !). Aucune sanction financière n’a été inscrite dans la loi, vous ne risquez donc rienSi votre compteur est dans votre logement, ErDF n’a aucune possibilité d’agir. Vous serez obligé de communiquer le relevé et très certainement qu’ERDF va vous menacer de faire payer la “relève-à-pied”. Pour l’instant, il est question de 19 euros le relevé. Au Canada où la bataille contre Linky perdure, la relève-à-pieds coûte l’équivalent de 3 euros ( 5 dollars canadiens).

La presse reste quasi muette sur ce sujet. A l’étranger, la marche arrière a déjà commencé : Depuis 2011, en Californie notamment, la phase du démontage, des « smart meters » a commencé devant le constat de leur impact sanitaire : augmentation importante des taux de cancers, et leucémies chez l’enfant.

Ne pouvait-on pas faire autrement ? Si Plutôt que de communiquer par CPL et via des concentrateurs GPRS, ERDF aurait pu choisir d’utiliser une technologie type « ADSL » ou l’ADSL lui-même via les lignes téléphoniques filaires. 

Je ne vous encourage pas à la désobéissance civile ! Non. Ni à sombrer dans la psychose ! Appliquons le principe de précaution. Je crois que notre santé et notre sécurité sont en jeu. Nous voila informés.

(1) source  (2) Dossier et lettres-modèles PRIATEM

http://www.robindestoits.org/Les-Communes-peuvent-refuser-les-compteurs-Linky-et-Gazpar–Tutoriels-et-Revue-de-Presse-Janvier-2016_a2373.html  

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.