close
Anne Sainte-Marie, modèle iconique des années 1960

Anne Sainte-Marie, modèle iconique des années 1960

anne-sainte-marie-palermo

Anne Sainte-Marie, célèbre mannequin, tombée dans la dépression se retrancha du monde. Elle inspirera Portrait d’une enfance déchue réalisé par Jerry Schatzberg (1970) avec Faye Duneway. Je ne peux m’empêcher de penser à Stella Tennant qui vient de se donner la mort, elle aussi en dépression sévère.

La mode des années 50, synonyme de grâce et d’élégance 

J’adore ces silhouettes féminissimes que Christian Dior initia avec le « New Look». Les couturiers d’alors sont Hubert de Givenchy, Cristóbal Balenciaga, Pierre Balmain… Taille accusée, poitrine mise en valeur, robes corolle, gants fins montant ou jupes « crayon ».

Balenciaga A/H 1955-56. Photo Henry Clarke. Mannequin Anne Sainte-Marie.
Ben Zuckerman A/H 1959-60, toque de Sally Victor. Photo Tom Palumbo.
Anne Ste Marie vogue janvier 1956

Puis vers 1957, Hubert de Givenchy présente les robes « Sack », aux lignes droites. L’année d’après Yves Saint Laurent présente la collection « Trapèze ». Tout ceci avant que Marie Quant ne raccourcisse nos jupes à l’approche des années 1960.. Une autre histoire !

Anne Sainte-Marie, le mannequin des années 1950

Anne Sainte-Marie est LE mannequin des années 1950. Mariée au photographe Tom Palumbo, nous devons ses plus beaux portraits. Elle fut un modèle les plus marquants de ces années-là et en même temps, un des plus mystérieux.

Tom Palumbo l’a photographiée à maintes reprises pour Bazaar et Vogue.

Anne perchée sur un rocher au bord de la mer, semble contempler son reflet – elle est indifférente au groupe de nudistes sur le rocher au-dessus d’elle.Photo Tom Palumbo 1954

Elle semblait très heureuse et sûre de sa prestance avec son air mutin et ironique.

Balenciaga P/E 1955. Photo Karen Radkai.
Anne St Marie, Vogue, May 1, 1959, photo by William Klein
 Photographié par Karen Radkai pour Vogue d’Anne St. Marie 1960 
Anne St. Marie, photo by Karen Radkai, Vogue, January 1956
By Tom Palumbo

Ces tenues irréprochables, symbole des années 50 fascinent.

By Tom Palumbo
Anne St. Marie wearing a tweed dress by Balenciaga. Photo : Henry Clarke1955

Lorsqu’elle a 30 ans, on lui fait comprendre qu’elle est «trop vieille». Le monde cruel et sans pitié de la mode réclame du sang neuf. Elle sombre dans la dépression nerveuse, et se cache du monde, dans un endroit retiré de Long Island. Elle a souffert que personne n’ait cherché ce qu’il y avait derrière cette beauté trop parfaite et fascinante…

Anne est décédée d’un cancer du poumon en 1986.

Anne Sainte-Marie, la muse de Jerry Schatzberg

Elle posa pour lui gratuitement, alors qu’il n’était qu’un photographe-assistant, lui mettant ainsi le pieds à l’étrier car elle était déjà très connue. Ils deviennent amis.

Jerry Schatzberg assistera impuissant à sa descente en enfer.

Faye Duneway est Anne Ste-Marie

« C’est l’histoire d’une amie que j’ai vu sombrer dans la dépression, j’ai vu ça chez beaucoup de mannequin ». Jerry Schatzberg

 Lou Andreas Sand, un mannequin de mode jadis courtisé par les flashes, aujourd’hui recluse dans une maison échouée près de l’océan. Voila les grandes lignes du synopsis de ce film Portrait d’une enfance déchue (1970) inspiré par Anne Sainte-Marie. Jerry Schatzberg a enregistré sa confession au magnétophone, durant plusieurs heures (3 h 30 environ). Il confia à Faye Dunaway alors débutante, le rôle principal. Il raconte aussi la cruauté de ce monde de paillettes qui brule ce qu’il a jadis adoré…

Sources : Modèles et mannequins (1945-1965) De Jean-Noël Liaut – Fashion and photographers

En UNE: Anne Sainte-Marie with kitten by Palumbo

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.