close
L’aromachologie, une autre idée du parfum

L’aromachologie, une autre idée du parfum

aromachologie

Le grand Hippocrate affirmait : « Le parfum est un remède pour soigner la mauvaise humeur ». Les Égyptiens, il y a 500 ans, faisaient brûler de la myrrhe pour calmer l’anxiété ; Les Grecs se baignaient dans les effluves de safran pour s’endormir sereinement. Ils faisaient de l’aromachologie sans la nommer ! Qu’est-ce ? Elle est la science des phénomènes liés aux odeurs, notamment l’influence des odeurs sur notre comportement. Une science ancestrale qui acquit ses lettres de noblesse au Japon, avec le professeur Shizuo Torii qui l’étudia dans les années 1980. Son nom fut suggéré par Annette Green, présidente de la Fragrance Foundation est la contraction d’ « aromathérapie » et de « psychologie ». Attention cependant à ne point la confondre avec l’aromathérapie qui elle, est thérapeutique.

Tout à chacun s’est déja rendu compte de l’effet des odeurs : l’arôme du café qui vous tire du lit avec dynamisme, l’odeur de terre mouillée qui vous transporte à la vitesse de la lumière des années en arrière lors d’une averse mémorable en Asie, un parfum dans la rue qui vous met le cœur en vrac, l’odeur du clou de girofle qui vous glace le sang …

L’odorat, le plus mystérieux et négligé des sens

L’odorat est le seul sens mature à la naissance. L’olfaction prend sa source au niveau de l’épithélium olfactif, une petite zone de 5 cm2 située dans le toit des fosses nasales, presque entre les deux yeux, tamisée de neurones récepteurs . Pour vous donner un ordre de grandeur, le chien a une surface de 200cm2 pour les chiens à long nez.

Ces neurones sont les seuls neurones à être remplacés régulièrement, toutes les 4 à 8 semaines. L’être humain dispose d’environ 400 types de récepteurs olfactifs différents qui vont s’activer de manière diverse en fonction des molécules odorantes qu’il respire. Stimulés par ce message olfactif, ils vont générer un influx nerveux qui va gagner le bulbe olfactif. Là, les odeurs seront analysées, classées. Cette partie du cerveau est connectée avec l’amygdale, le hypothalamus et l’hippocampe. C’est le seul sens dont le message arrive directement au cerveau limbique et qui peut alors déclencher la réponse combat-fuite, aider à retrouver des souvenirs ou faire saliver. Il existe donc un lien anatomique privilégié entre olfaction, émotion et mémoire.

L’art d’utiliser les odeurs pour notre bien-être

« … Mais quand d’un passé ancien rien ne subsiste (…) l’odeur et la saveur restent encore longtemps (..) à porter sans réfléchir, sur leur gouttelette impalpable, l’édifice immense du souvenir… » Du côté de chez Swann de Marcel Proust.

C’est la fameuse madeleine de Proust, écrivain français bien connu du début du XXème siècle. Il constate un changement dans son humeur simplement en mangeant une madeleine avec une gorgée de thé. L’alliance des deux lui rappelant le dimanche matin avant la messe, avec sa tante qui lui offrait un morceau de madeleine trempé dans du thé… Universellement connu.

« Les odeurs constituent un fil d’Ariane permettant de faire un voyage intérieur, pour se remémorer émotions et souvenirs.» Martine Terrail, sophrologue olfactothérapeute

La petite madeleine dans le métro parisien

Plus scientifique : des chercheurs de la société Sensorys ont eu l’idée de tester des fragrances pour sécuriser les passages du métro dans les années 90 : Des notes d’agrumes-thé vert dans le métro de Lyon, de fleur d’oranger gare du Nord à Paris et de fraîcheur « lagon bleu » dans un hall d’immeuble. Dans les stations tests, la Sofres a rapporté que les passagers déclaraient se sentir en sécurité. Ils étaient même convaincus que la RATP avait amélioré l’éclairage !

L’aromachologie, une autre idée du parfum

Selon le besoin psycho-émotionnel, la plante aromatique est différente. Le support également peut varier : massage des poignets, inhalation simple, sur un mouchoir, en stick olfactif. Il est même possible de coupler avec des séquences de respirations de yoga ou de sophrologie.

J’ai découvert l’aromachologie avec 100BON qui propose des véritables petits concentrés de soin, à respirer pour retrouver un équilibre ou apprivoiser ses émotions. 100BON propose aussi une respiration sorte de mode d’emploi.

Lacher-Prise-spray-aromachologie
Un des 7 parfums aromachologie 19€

Mais aussi chez Tata Harper qui conseille d’appliquer le concentré généreusement sur les paumes et frottez les mains ensemble, puis d’inspirer profondément.

Concentré de bonne humeur 61€

Un coup de pouce très simple pour se jouer des émotions négatives, n’est-il pas ?

Sources : l’odorat, organe de survie et d’émotions

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.