close
« La vie en 2022 » de Walter Molino

« La vie en 2022 » de Walter Molino

la-vie-en-2020-couverture-anticipation-

Je découvre ce dessin intitulé « La vie en 2022 » qui montre des gens, sous cloche, dans leur capsule individuelle motorisée, juste après avoir lu que le port du masque était obligatoire dans certains parcs.. Je ne puis m’empêcher de faire le lien avec la distanciation que nous impose la Covid 19. D’autant que cette gravure est parue en 1962 dans un magazine italien « La Domenica del Corriere ».

La vie en 2022 de Walter Molino

Walter Molino est un dessinateur de bandes dessinées et illustrateur italien né le 5 novembre 1915 à Reggio et mort en 1997 à Milan. Il a notamment illustré en 1939-1940 dans L’Audace les deux premiers épisodes de Virus, il mago della foresta morta, une des meilleures bandes dessinées italiennes d’avant-guerre. Virus est un savant fou qui tente de conquérir le monde avec l’aide de son serviteur hindou Tirmud. Je ne puis m’empêcher de faire un rapprochement avec ce cartoon au cynisme particulier, des années 1995 où deux souris probablement victimes d’essais de laboratoires, Minus et Cortex tentent de faire la même chose : conquérir le monde(2 ). L’auteur est  Tom Ruegger, et Spilberg a participé à cette oeuvre. Quant à Cortex ( Brain ), il serait une caricature de Orson Welles.

Revenons à nos moutons.

L’illustrateur a-t-il prédit la pandémie de coronavirus en 1962 ?

nenni ! J’imagine que Molino n’avait aucune idée du futur, il n’était pas extralucide ! Il n’avait encore moins anticipé une épidémie aux coronavirus de cette ampleur. Aucune ambition prémonitoire, juste anecdotique. Une coïncidence, tout au plus. Il ajuste imaginé nos années 2020 avec ses encombrements citadins. Cependant, j’y vois une erreur d’anticipation  dans l’habillement des promeneurs… Chapeaux pour Monsieur, pour Madame.. Fourrure et étole…Cela ne ressemble pas à la société d’aujourd’hui, vestimentairement parlant. J’ai un brin de regret…

Je trouve que ce moyen de locomotion serait sympathique et sécure,sympathique avec son toit panoramique. N’est-il pas ? J’entrevois les ingénieurs travaillant à ce moyen de déplacement sans risque de contamination… pour 2022.

En tout cas, sortons masqués, lavons-nous les mains, restons à bonne distance, il en va de notre vie et celles des autres.

(1) Chaque épisode commence et finit par ce dialogue :
Minus : « Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?»
Cortex : « La même chose que chaque nuit, Minus : tenter de conquérir le monde !»

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

1 Comment

  1. Intéressant !

    Effectivement, comment ne pas songer à ce que nous vivons ?

    Si c’est une coïncidence comme vous l’exprimez, cette coïncidence est tout de même bien curieuse…

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.