close
L’art de vivre centenaire et heureux de l’être (1)

L’art de vivre centenaire et heureux de l’être (1)

2013-11-18Nutrition1231Views
centenaire -ikaria

Connaissez-vous l’île d’Ikaria ?

Elle est aussi appelée Nikaria. Une île baignée par la mer Egée de 660 km², abritant près de 10.000 ressortissants grecs qui se trouve à environ 265 km du Pirée, à 19 kilomètres de Myconos. Elle tire son nom d’Icare, le fils de Dédale dans la mythologie grecque, qui serait tombé dans la mer proche de l’île après s’être brûlé les ailes. Certains racontent que Dionysos y serait né. Les crêtes dentelées des montagnes du mont Atheras couvertes de maquis montent en flèche sur la mer Egée. Peu touristique, elle a conservé intacte de magnifiques plages. Sa réputation en tant que destination de santé remonte à 25 siècles, lorsque les Grecs s’y rendaient pour se tremper dans les sources chaudes à « Therma » ou « Loutra ».

                  Ikaria

                   Ikaria

Ikaria, l’île où on oublie de mourir

Un  article du New York Times,  «  l’île où les gens oublient de mourir » décrit le mode de vie des habitants d’Ikaria, qui ateignent souvent plus de cent ans. Aimeriez-vous vivre jusqu’à cet âge ? Seulement 9% des Américains interrogés souhaiteraient vivre plus de cent ans et les deux tiers -69%- espèrent parvenir à un âge compris entre 79 et 100 ans.(1)  Y arriver est la question ! Que pouvons-nous apprendre des gens d’Ikaria sur la façon de vivre de longues heureuses et productives années ?

Ikaria, l’île où on est toujours amoureux

Soyons amoureuse(x) et prouvons-le ! Après les « Mangeons moins sucré, moins salé. Moins ceci, plus cela. Mangez du chou..Bougez..» Voilà au moins un commandement qui n’est pas rébarbatif. Le Dr Antonia Trichopoulou a souligné dans son étude que 80% des hommes d’Ikaria ayant entre 65 et 100 ans ont affirmé avoir des rapports sexuels réguliers. Nous pouvons allégrement déduire que les femmes aussi..Tout nous encourage à croire le professeur David Weeks, de l’hôpital d’Edimbourg: il a montré dans une étude portant sur 3500 personnes de 18 à 102 ans que pour eux comme pour elles, faire trois fois l’amour par semaine fait gagner dix ans d’espérance de vie. Qu’est- ce qu’on attend !

A Ikaria, le temps n’existe pas

Si vous allez à Ikaria, vous constaterez que personne ne porte une montre. Lors de vacances en voilier en mer Egée, la première chose que Christos notre skipper nous a demandé, fut d’enlever nos montres! ” Quand tu as faim, tu manges! Quand tu as sommeil, tu dors! Quand tu as.. ” nous a-t-il dit. Quel merveilleux séjour nous avons passé! Aucune horloge ne fonctionne correctement à Ikaria. Ces Grecs-là acceptent les choses et les gens lorsqu’ils arrivent. Leur conseil est d’arrêter de nous inquiéter d’être en retard. Comme le dirait Christos: Arrivez lorsque vous arrivez et laissez les autres faire de même. S’inquiéter du retard déclenche des réactions du cerveau archaïque de « combat ou fuite», des réactions de stress qui peuvent réduire notre espérance de vie  et en tout cas, notre bien-être. Facile à dire …

Bar-à-siesteFaire une sieste sous le figuier ! Une étude de 2008 menée par l’Université de l’école médicale d’Athènes et de la Harvard School of Public Health a étudié plus de 23.000 Grecs et a constaté que la sieste occasionnelle a été associée à une réduction de 12 % du risque de maladie coronarienne. Mais la sieste régulière – au moins trois jours par semaine – a été associée à une réduction de 37 %. Nous en rêvons tous. Après le café des chats pratiquant la ronrothérapie le bar à sieste, centre de relaxation parisien, où le citadin peut s’accorder un moment de détente à tout moment de la journée .

A Ikaria, on aime manger healthy

Et à table ? Dr Antonia Trichopoulou de l’Université d’Athènes  a noté que le régime alimentaire des Ikarians, comme celle des autres autour de la Méditerranée, est riche en huile d’olive et légumes- haricots, pois chiches,  lentilles-, pauvre en produits laitiers (à l’exception du lait de chèvre qui contient du tryptophane précurseur de la sérotonine) et en viande, et comprenait également des quantités modérées d’ alcool qu’ils boivent en compagnie de bons amis, du miel, du pain au levain fabrication maison qui pourrait en fait réduire la charge glycémique d’un repas. Besoin d’inspirations? En quête d’idées de recettes grecques? Rendez-vous sur Eat Like an Ikarian de Lia MILLER. Le Ragoût de haricots, Citrouille ou tarte à la courge d’hiver ou du Soufiko n’aurons plus de secret.

         Ikaria

Pour ajouter des années à sa vie, il est bon de croire que sa vie vaut d’être vécue, ce qui de surcroit ajoute de la vie aux années. Des études ont lié la retraite anticipée à l’espérance de vie réduite. Le professeur John Piggott, professeur d’économie à l’Australian School of Business précise que « lorsqu’une personne est obligée de quitter son travail (ou que son poste disparaît), elle est plus susceptible de sombrer dans la dépression, de perdre ses réseaux sociaux et, surtout, sa source principale de stimulation intellectuelle » (2). Certes, le travail n’est pas toujours une sinécure pour tous mais il peut être stimulant et passionnant. Chacun, selon les Japonais, a un ikigai. A Okinawa, autre île où les centenaires sont légion, la notion de ikigai – «  la raison pour laquelle vous vous réveillez le matin » est très prégnante. (3) Une multitude d’études évoquent la relation entre but dans la vie et mortalité. Les mécanismes exacts – biologique, psychologique ou sociale – reliant ikigai et mortalité sont encore inconnues mais les résultats méritent d’être pris au sérieux. Cultivons nos passions, notre jardin.

Source:  The Island Where People Forget to Die By DAN BUETTNER (1) Living to 120 and Beyond: Americans’ Views on Aging, Medical Advances and Radical Life Extension (2) Health & aged care  Professeur John Piggott, professeur d’économie à l’Australian School of Business (3) Levy, B. R., Slade, M. D., Kunkel, S. R., & Kasl, S. V. (2002). Longevity increased by positive self-perceptions of aging. Journal of Personality and Social Psychology, 83, 261-270, 2002.Peterson, C., & Bossio, L. M. (1991). – Health and optimism. New York Sone, T., et al. (2008). Sense of life worth living (ikigai) and mortality in Japan: Ohsaki Study. Psychosomatic Medicine, 70, 709-715. – Vallerand, R. J. (2008). On the psychology of passion: In search of what makes people’s lives most worth living. Canadian Psychology, 49, 1-13

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.