close
Quel Père Noël êtes-vous ?

Quel Père Noël êtes-vous ?

2016-12-17CadeauNoël658Views
noël-dior

Vous avez certainement déjà endossé votre habit de Père Noël et êtes sur le point de finir votre chasse aux cadeaux ! “Donner, c’est prendre » disait la psychologue Maryse Vaillant. Inutile de se voiler la face, lorsque nous offrons quelque chose, même si nous pensons à celui qui va le recevoir, nous nous faisons aussi plaisir à nous même ! Les cadeaux impliquent-ils un retour à l’envoyeur – ne serait-ce qu’un “merci” ? Les cadeaux sont-ils des demandes d’amour ? 

Pourquoi offrir des cadeaux rendrait-il plus heureux ?

C’est à la fin du 19e siècle que le « cadeau de Noël » entre dans les mœurs. Et Sans les cadeaux, Noël ne serait pas Noël n’est-ce pas ?

Les travaux des chercheurs en économie du bonheur concluent que les dépenses pour les autres font partie des rares dépenses qui augmentent durablement le bonheur des individus [source].  A  l’inverse, dépenser pour soi n’influence le bonheur que de manière très éphémère.

En principe, nos cadeaux sont des témoignages d’amour. Nous avons besoin d’être connecté les uns aux autres. Offrir un cadeau renforce ces liens et nous rend heureux. Le donner “en live” est encore plus producteur de bonheur  : voir l’autre recevoir notre présent et être heureux augmente ce sentiment.

paquet-cadeau

Et celui qui reçoit est-il heureux ? Absolument – si le cadeau n’est pas empoisonné !  Nonobstant, sachez que’on ne tire pas deux fois plus de plaisir à avoir ouvert huit cadeaux sous le sapin plutôt que quatre !  Pour avoir encore plus d’impact sur le bonheur du receveur et qu’il dépasse la période des fêtes, il est fort habile de viser des cadeaux qui génèrent du plaisir par anticipation, par exemple un billet pour un spectacle prévu plusieurs mois après -, ou qui créent des souvenirs durables à savoir des expériences plutôt que les biens matériels.

Le philosophe romain Sénèque l‘avait déjà compris: « Offrir n‘est pas chose facile et source de nombreuses difficultés.»

Quel père Noël êtes-vous ?

Classique, avant-gardiste, radin ou à côté de la plaque ? Faisons un petit inventaire à la Prévert, voulez-vous ?

Père Noël qui fait des cadeaux magnifiques ? 

Vous souhaitez que le destinataire fasse  “wow”. Auriez-vous une envie de domination ou d’afficher votre fortune ostensiblement ?  Est-ce une façon de redistribuer à ceux qui ont moins que vous ou ce que vous n’aviez pas à leur âge ? Offrir une Breitling ou un Mont-Blanc est à la portée de quiconque trouve la somme d’argent – sous le sabot d’un cheval, par exemple ! Le cadeau royal doit être accompagné d’une belle intention. Pour certains donateurs  » En tout cas, tenez-vous à ne pas rappeler ce cadeau à l’intéressé, d’en parler en public,  d’en mentionner le prix, même de manière imprécise… ce qui relèverait de l’ostentation, de la flagornerie, la goujaterie ! Voici pour vous, 30 idées cadeaux pur luxe : ICI

Celui qui offre des cadeaux utiles ? Un aspirateur, un blender, un presse-purée… Quelle manque de poésie ! Oui me direz-vous mais il/elle en a fort envie ou besoin ? Ce n’est pas une raison. Sur le moment, le destinataire sera heureux – c’est un objet qu’il convoitait de s’offrir ! Mais très vite, cet outil qui lui facilite pourtant son quotidien, ne le comblera plus : ce n’est pas un cadeau qui fait rêver, qui valorise ! Vous ferez ce présent sans occasion. Soyez créatif, essayez encore ! Allez puiser dans ces propositions LA

Père Noël qui fait des cadeaux empoisonnés ? Votre belle-maman est un tantinet rondelette et vous lui offrez le dernier pèse-personne HighTech ? Vous offrez des places de concerts dans une ville du bout du monde ?   Et vous  rendez-vous compte que vous achetez toujours quelque chose de vert à un phobique du vert  ? Vous affichez clairement que vous ne pouvez pas l’encadrer et manifestez ouvertement votre indélicatesse. Vilain sujet ! Sachez que face au “cadeau-agression”, qui a été choisi presque exprès pour déplaire, celui ou celle qui va le recevoir, peut- et doit ajouterai-je – agir et réagir. Il le doit même, il vous rendra service !

Celui qui fait tout lui-même ?  Vous êtes adeptes du DIY ? Pour vous, un cadeau ne peut être que fait-maison, de vos blanches mains ! Soit ! Mais soyez habile et soigné car rien de pire que d’offrir quelque chose  de médiocre, mal fini, de guingois… voire qui rend malade !

Celui qui n’offre jamais rien ? Vous détestez offrir des cadeaux ? Évidemment,  vous n’êtes ni grippe-sous, ni une mauvaise personne ! Vous êtes peut-être tout simplement mal à l’aise avec vos émotions. Car, offrir, c’est donner une partie de soi que vous n’êtes pas prêt(e) à partager.

cadeaux-Noel-

Père Noël qui offre des cadeaux égocentriques ? Vous avez l’intention d’offrir à votre épouse une imprimante 3D ? Peintre-amateur, offrez-vous à tous vos amis, une de vos toiles ?  Réfléchissez un tantinet : ces cadeaux sont faits en fonction de vous-même, sans considération des goûts de l’autre. Ça a beau être luxueux – vous êtes peut -être le futur van Gogh – , on est passé à côté.

Celui qui donne des bons d’achat ? Une étude (2) Chelsea Helion et Thomas Gilovich a montré que les cartes-cadeaux peuvent en effet représenter une très bonne solution généralement bien perçue. Elle conclut que les gens ont tendance à ne pas les utiliser pour des dépenses courantes ordinaires mais pour faire un achat hors de l’ordinaire qui leur fait plaisir et qu’ils n’auraient pas fait autrement.

Selon une étude du cabinet Deloitte, 45 % des Français âgés de 18 à 64 ans souhaiteraient cette année trouver dans leurs souliers… de l’argent.

Je n’aimais pas ce genre de cadeaux. Je trouvais que c’était manquer de personnalité, montrer une certaine paresse, et du bien peu de cas de la personne. Quelques billets ou un chèque ne pouvaient pas remplir cette mission ! J’ai évolué sur le sujet. Donner de l’argent manque de romantisme ? Que nenni ! Voyez ces 12 façons très originales d’offrir de l’argent

billets-de-banques-gateau-marie-ruban-vert

Celui qui soigne l’emballage ?  Et si l’important c’était aussi le paquet du cadeau ?  Selon la psychothérapeute Sylvie Tenenbaum, auteure de «  Ce que disent nos cadeaux », plus il y a de recherche, de sophistication, plus notre attachement au destinataire est grand. Martyne Perrot, sociologue au CNRS  et auteure de « Ethnologie de Noël » et de  « Le cadeau de Noël. Histoire d’une invention. » précise que l’emballage est le supplément d’âme du cadeau et ajoute qu’il est « un signe extérieur qui vient réenchanter un produit en le sortant de son statut de simple marchandise ». Des idées ? ICI

Alors ? Quel Père Noël êtes-vous ? Tel que vous êtes, c’est parfait ! Joyeux Noël

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.