close
5 octobre, ratification des Droits de l’homme comme fête nationale

5 octobre, ratification des Droits de l’homme comme fête nationale

2015-10-05Histoire1578Views

14 Juillet, réjouissance populaire depuis plus de deux siècles, fête nationale depuis cent trente trois ans ! 

14 juillet

Mais pourquoi la fête nationale le 14 juillet ?

Si vous alliez répondre « la prise de la Bastille », et bien ce n’est pas tout à fait cela. Les Anglo-Saxons ont baptisé ce jour «Bastille Day». La Bastille effectivement tombée en ce jour, était une prison à peu près vide et le Gouverneur fut bien inutilement égorgé..

Lorsque les Républicains décidèrent d’installer la République en 1879-1880, le député Benjamin Raspail dépose une proposition de loi afin que la fête nationale ait lieu le 14 juillet en souvenir de la prise de la Bastille. La gauche républicaine plaide pour cette date mais les Orléanistes et les Républicains modérés refusent de commémorer un souvenir sanglant et meurtrier pour la France.

Ils hésitent avec la commémoration du 14 juillet 1790, premier anniversaire de la prise de la Bastille et fête de la Fédération créée à l’initiative de La Fayette qui souhaitait fédérer les gardes nationaux de France : cette fête marquait la réconciliation et l’unité des Français.

Les Premiers Républicains optèrent pour que le 14 juillet commémore le passage de la monarchie à la République et symbolise l’union fraternelle de l’ensemble des citoyens français dans la liberté et l’égalité.                                   

    14 juillet

  14 juillet fête nationale

Liberté, égalité, fraternité !

De si beaux et doux mots dont nous sommes à même de nous poser la question de savoir si en ces temps troublés, ont-ils un sens ! Les inégalités sociales n’ont jamais été aussi flagrantes, accentuées par une déresponsabilisation de chacun, des hommes et des femmes qui ne sont plus acteurs de leur vie mais des êtres dépendants et accrocs de droits mais point de devoirs, le communautarisme plus aigu, le désintérêt de son prochain et l’individualisme à leur apogée, le corporatisme où chacun s’accroche à ses privilèges, l’intérêt personnel passant au-dessus de l’intérêt général pour cause d’ego démesuré, l’indifférence, des lois liberticides et qui sous prétexte d’offrir plus l’égalité jettent les uns contre les autres.

14 juilletRenaud, dans sa chanson Hexagone en 1975, raconte une année dans la vie des Français, chante pour juillet :

 « Ils font la fête au mois d’juillet, en souv’nir d’une révolution, qui n’a jamais éliminé la misère et l’exploitation, ils s’abreuvent de bals populaires, d’feux d’artifice et de flonflons, ils pensent oublier dans la bière qu’ils sont gouvernés comme des pions. ».

 A méditer..

   14 juillet fête nationale

Georges Brassens, anticonformiste, chantait dans la mauvaise réputation : «  Le 14 juillet, Je reste dans mon lit douillet, La musique qui marche au pas, Cela ne me regarde pas. »

Les autres pays  organisent-ils aussi des défilés militaires lors de leurs fêtes nationales ? 

Oui, mais l’ampleur n’est pas comparable avec la France hormis la Chine, la Corée du Nord, Cuba, le Venezuela, la Russie..  

A l’origine, ces revues des armées avaient pour objectif d’exposer nos forces au monde, mais aujourd’hui avons-nous besoin de cette dissuasion ? Les Etats- Unis préfèrent des défilés de majorettes le jour de l’Indépendance ..

Il faut rendre hommage à nos soldats, à tous ceux qui risquent leur vie pour nous, honorer ceux qui sont morts pour leur Patrie, mais peut-être pas le jour de la fête nationale ?

Le 11 novembre  fête des armées et  fête Nationale  le 4 août ou le 5 octobre

Le 4 août commémorerait le jour où les députés de l’Assemblée nationale constituante, encouragés par le vicomte de Noailles et surtout le duc d’Aiguillon, dans un bel élan d’unanimité, proclamaient l’abolition des droits féodaux et de divers privilèges en 1789.

Ce pourrait être aussi 5 octobre en souvenir de la ratification des Droits de l’Homme en 1789 par Louis XVI Roi de France et de Navarre à Versailles, ce qui en corollaire offrirait un vrai hommage à ce roi martyr. Ce serait un formidable message envoyé à tous les Hommes. 

duc d'aiguillon
Duc d’Aiguillon
Vicomte de noailles
Vicomte de Noailles

droits de l'homme

Le désavantage de cette date est la saison, les fêtes sont plus riantes et belles en été.

Les feux d’artifices du 14 juillet

Des esprits chagrins proposent de supprimer les feux d’artifices parce que nous sommes en crise et qu’il faille faire des économies.. Pour un feu d’artifice en Ile-de-France, les villes moyennes dépensent entre 10.000 et 45.000 euros, Paris dépense 500.000 € pour 30 tonnes de poudres et 30 minutes de spectacle. En province, la moyenne se situe autour de 5.000 euros. Autant d’euros qui pourraient être affectés à la politique sociale ou autres.

Bien sûr.. mais ces feux d’artifices sont aussi un événement festif pour beaucoup de familles, apportent de la joie et de la beauté à tous, sont des moments de bonheur et de partage pour moult personnes. Même si je ne suis pas adepte de ce genre de fête et de flon-flon. Tout le monde se souvient de son premier 14 juillet. Et c’est peut être qu’une goutte d’eau dans l’océan des dépenses.

 La belle idée serait surement de mutualiser l’évènement et que les communes voisines fassent feux d’artifices communs (1). Un bel exemple de fraternité.

Préférez-vous le 14 juillet et ce qu’il symbolise ?

Iconographies: gouache révolutionnaire de Lesueur au musée Carnavalet-  duc d’Aiguillon de et vicomte de Noailles  (1) cette année, Levallois-Perret et Courbevoie  a opté pour cette solution.

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.