close
Elle regarde passer les gens de Anne-James Chaton

Elle regarde passer les gens de Anne-James Chaton

elle-regarde-passer-les-gens-anne-james-chaton

« Elle regarde passer les gens » de Anne-James Chaton publié en janvier 2016 aux éditions Verticales.. Sur la quatrième de couverture, j’avais lu : « …derrière ce “Elle” à identités multiples se cachent treize destins de femmes ayant marqué l’imaginaire du XXé siècle” : c’est ce qui m’encouragea à acheter ce livre. Des biographies de femmes emblématiques,  sans aucun doute, je vais adorer ce livre. Certes, mais ce ne fut pas si aisé. Un livre étrange et surprenant que j’ai lu lors d’un vol entre Francfort et Hanoï. Heureusement, car je crois que sinon j’en aurai abandonné la lecture – en fait, pas si sûr –  parce qu’ accrocher à ce style si rythmique pendant 264 pages est autant difficile que déroutant.

anne-james-elle-regarde-passer-les-gens-
Vue de la villa 5 –  Six Senses à Ninh Van Bay – Vietnam @PLK

Qui est Anne-James Chaton ? 

anne-james-chaton

Un mot sur l’auteur que je ne connaissais pas. Anne-James est un homme.. Cela vous étonne que je vous précise cela ? Parce que j’avais crû de prime abord que Anne-James était une femme.. Or, c’est un pseudo. Il est « poète sonore », performeur, plasticien.  

L’éditeur présente Elle regarde passer les gens

« Elle reproche aux habitants de l’immeuble de l’espionner. Elle révèle des matières. Elle fait surgir des formes. Elle façonne des idées. Elle se fait tout voler. (…) Elle doit fuir. Elle retournera à Paris. Elle y a des amis. Elle part pour la Suisse. Elle est arrêtée à la frontière. Elle n’a pas de papiers. (…) Elle est de retour à New York. Elle danse. Elle parle. Elle choque. Elle a dû écourter son programme. Elle fait le bilan. Elle a perdu beaucoup d’argent. (…) Elle soupçonne quelque chose. Elle ne lui fait pas confiance. Elle se méfie de cette Mary. Elle tourne autour de John. Elle lui plaît. Elle n’est pas la seule.» Derrière ce “Elle” à identités multiples se cachent treize destins de femmes ayant marqué l’imaginaire du XXe siècle. Les vies de ces célébrités anonymes, saisies au plus près de leur quotidien, se chevauchent en une biographie sans temps mort qui réinvente l’épopée de notre modernité.

Les Treize héroïnes de Elle regarde passer les gens de Anne-James Chaton

Mon souci fut d’entrer dans le livre qui a une particularité : toutes les phrases commencent par “Elle” voire “elles”, des phrases extrêmement courtes,  au présent ou à l’imparfait, sans aucune subordonnée.. Et si au début, c’est amusant. A la sixième pages, cela devient pénible, étouffant. J’ai posé le livre plusieurs fois. Le lecteur – enfin moi- est assez perdu.

Treize héroïnes qui traversent le XXè siècle, en fondu enchaîné. : de Camille Claudel à Lady Di en passant par Marylin ou Virginia Woolf.

billie-holiday-
Billie Holiday in New York in 1947. WILLIAM P. GOTTLIEB / U.S. LIBRARY OF CONGRESS

Les chapitres se déroulent comme une fresque historiques. Nous commençons en 1898 avec  “Le Nouveau Siècle” , “La Grande Guerre”, “Les Années folles”, “La Grande dépression”… jusqu’à la chute du mur de Berlin. 13 époques, 13 femmes qui ne sont jamais nommées. Certaines se reconnaissent assez vite, d’autres plus tardivement..  Je vous laisse les redécouvrir (en fin de chronique la liste au cas où ! ). Le style est très original, c’est indéniable. J’ai aussi apprécié le lien qui est établi entre les héroïnes et époques, un peu comme si la précédente donnait le bâton de relais à la suivante. Ce qui est aussi très curieux, c’est qu’il a déniché des instants de vie, pris sur le vif, qui nous font connaitre un peu plus de l’intime de ces femmes. J’avoue avoir appris des choses aussi sur ces époques qu’elles ont traversées. 

jeanne-d-arc-sacre
Jeanne d’Arc – par INGRES (Louvre, Paris)

J’ai aimé ce livre très atypique. Après l’avoir un peu subi, je l’ai relu à dose homéopathique, car en fait, c’est ainsi qu’il est succulent. 

Écrire 13 biographies impersonnelles était une gageure ! Pari réussi, Monsieur Chaton.

Listes de femmes au destin exceptionnel s’il en est, à reconnaître dans elle regarde passer les gens : Camille Claudel, Isadora Duncan, Virginia Woolf, Jeanne d’Arc, Claude Cahun, Billie Holiday, Frida Kahlo, Rosa Luxembourg, Marilyn Monroe, Jackie Kennedy, Janis Joplin, Sylvia Kristel, Margaret Thatcher.

En Une : montage PLK

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.