close
De l’art d’utiliser les hashtags

De l’art d’utiliser les hashtags

2017-01-24Instagram790Views
hashtag-

Vous voulez que plus de personnes voient votre contenu Instagram ? Avec une moyenne de 80 millions de photos postées chaque jour et 3,5 milliards de « likes », vous vous demandez bien comment en attirer quelques centaines vers vous ?  C’est très simple ! Oui, oui, il semble qu’en utilisant  les bons hashtags, c’est chose facile ! 

Selon Buffer, les comptes qui ont moins de 1.000 followers et qui utilisent 11 hashtags sur leurs photos obtiennent une moyenne de 77,66 interactions par publication.

Filleauxyeuxbleus me dit parfois que je ne manie pas correctement ce symbole ! Ah ! Bon ? J’avoue que parfois, je suis déroutée par ce # et que j’admire et envie mon amie MCL qui est toujours très inspirée. Toujours en recherche de progrès, examinons si vous le voulez bien,  son utilité et les bonnes pratiques qui entourent le hashtag.

Une brève histoire de Hashtags

Le « hashtag » ou «mot-dièse» en français voire encore « mot-clic » chez nos amis canadiens – permet de classer le contenu, je ne vous apprends rien, et de là, découvrir du contenu et des comptes à suivre.  Il est tellement entré dans nos mœurs qu’il est presque devenu un symbole verbale du 21ème siècle ! A telle enseigne qu’ il fut ajouté au dictionnaire Oxford en 2010. Il semble y avoir consensus sur l’origine des hashtags et la plupart des gens l’attribue à Chris Messina, à travers un tweet du 23 août 2007.

chris-messina-first-twitter-hashtag

Mais la première fois qu’un hashtag fut largement utilisé comme un moyen de catégoriser les tweets, fut lors de l’incendie de San Diego le 23 Octobre 2007, lorsque Nate Ritter a utilisé Twitter pour signaler le feu et a inclus le hashtag #sandiegofire.

Instagram a adopté le hashtag le  27 Janvier 2011, Flickr le 17 Mars 2013 et Facebook l’a finalement entériné le 12 Juin 2013.

Venons-en au fait et le fruit de mes investigations : les erreurs à ne pas commettre.

Utiliser uniquement les «Hashtags» populaires ou génériques

C’est certainement l’erreur de hashtag la plus courante. Cette fausse-bonne idée semble logique mais en pratique, vous n’obtiendrez pas les résultats dont vous avez besoin.

Il semble évident que #love #dog et #jaimepaslelundi ont des centaines de milliers de messages, mais ces hashtags génériques ne sont pas toujours utiles.  Vous gagnerez sans doute des abonnés, mais il s’agira probablement de spammeurs ou des personnes souhaitant simplement être suivies à leur tour… Si 30 photos ayant le même hashtag sont ajoutées toutes les 2 minutes – ce qui est courant-, il est probable qu’il ne vous apportera aucun avantage.

La bonne idée : Testez un mélange de hashtags populaires et plus spécifiques. #photodujour et son pendant anglosaxons #photooftheday (379,125,226 utilisés)  #instalike #instagood – sur les photos dont vous êtes particulièrement fier- #selfie, #TBT ou #throwbackthursday, #motivationalmonday. De plus, n’hésitez pas à interagir avec les autres utilisateurs qui mentionnent ce hashtag.

Ne pas utiliser de Hashtags

La plus grande erreur que vous pouviez faire, de loin, est de ne pas utiliser hashtags du tout. Les Hashtags sont également un outil de recherche, donc les utiliser pour les médias sociaux aidera plus de personnes à trouver vos profils, vos posts et votre contenu. Vous ne me croyez pas ? Les utilisateurs sont 55% plus susceptibles de retweet quelque chose avec au moins 1 hashtag.

Utiliser un million de hashtags dans vos légendes

Moi, qui peine à en trouver de pertinents,  je suis parfois pantoise du nombre d’hastags  que certain(e)s écrivent à la file !  J’aime la simplicité. Je reste persuadée que trop d’hashtags tue l’hashtag :  les lecteurs ont tendance à ignorer les légendes avec trop de hashtags.
hashtag-instagram

La règle de base est d’utiliser 1-3 hashtags sur Twitter et 9 sur Instagram. Plus cela fait un désordre encombré difficile à lire. Vous souhaitez des preuves ? Des Tweets avec 1-2 hashtags recueillent 21% de plus d’engagement, mais en utilisant plus de 2 hashtags, il baisse de 17% ; TrackMaven a établi que les publications sur Instagram avec 9 hashtags performent le mieux. Et quoi qu’il en soit, les interactions sont meilleures à plus de 9 qu’à moins de 8 hashtags.

La bonne idée : La longueur idéale d’un hashtag, serait de 18 caractères, suivi par les hashtags qui comprennent 3 caractères.
Si vous souhaitez ajouter beaucoup d’autres #, il est judicieux d’en choisir un ou deux dans le descriptif de la photo puis après le premier message, vous pourrez les y intégrer, à la manière de Courtney Lavine, la ballerine new-Yorkaise.

instagram-cocolavine-hashtag-danse

Ne pas faire de recherches sur les hashtags

Avant de se décider à utiliser un hashtag, le brancher dans Instagram ou Twitter de recherche et voyez quel genre d’images et de messages pop-up, il génère. Un peu de recherche peut vous faire économiser beaucoup de tracas; parait-il selon les professionnels. Le blog du modérateur conseille IQtags qui est je vous le confirme, très simple. Vous pouvez aussi travailler avec Tagboard  qui permet de visualiser les résultats sur Twitter, Facebook, Instagram. J’use à discrétion des outils de WEBSTA : Il suffit d’autoriser votre compte Instagram et l’affaire est faite ! Il propose un véritable moteur de recherche afin de trouver des photos par tags ou nom d’utilisateur. Il aussi possible de rechercher les tags et filtres les plus utilisés et les utilisateurs les plus actifs.

La bonne idée : parcourir la page du hashtag en question afin de vous assurer qu’il correspond bien à votre message.

Ne pas se  localiser

Testez en utilisant les hashtags liés à un emplacement comme #NewYorkCity ou #IloveNewYork !
La bonne idée : Si vous prenez en charge un événement local, utilisez le hashtag de l’événement
instagram-goop-chiens-chats-tote-bag-hashtags

Ne pas tester de nouveaux Hashtags

Vous avez vos petites habitudes : toujours vos hashtags éprouvés, testés et fiables qui attirent votre public. En effet, votre public !
La bonne idée : Prendre le temps d’actualiser votre liste de hashtags de temps en temps et en tester de nouveaux.  Sortir des sentiers battus mille fois, parce que certains hashtags finiront par être trop saturés de contenu.
instagram-mcl-vuitton-fleurs

Utiliser des hashtags sans rapport avec votre contenu

Se la jouer filou en tenter de glisser un # populaire est pardonnable ! Mais le retour de bâton va être brutal !  Vous allez très vite être catalogué comme un mauvais sujet : un spammer !

Inventer des # à rallonge

#jesuisentraindetomberamoureuse ne recueille qu’une publication sur Instagram .. tandis que #amoureuse en compte 247 911.

Une dernière bonne idée : usez de # pertinents et courts…  au risque que votre public ne soit perdu au troisième mot ! De la même manière, évitez les jeux de mots.. Vous devriez assumer d’être le seul à l’employer. Dommage ! Cible manquée ! Enjoy !

Sources : Une étude TrackMaven publiée par SocialMediaToday

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.