close
La position du méditant ” Seulement s’asseoir, ici et maintenant “

La position du méditant ” Seulement s’asseoir, ici et maintenant “

2012-10-25Méditation4411Views
meditation position

Même si ce n’est pas l’assise qui détermine la qualité de la méditation, elle y contribue. 

Quelle est la bonne position pour le méditant ?

Quelle que soit la posture choisie, elle doit être confortable, car tout inconfort va distraire l’ esprit. Méditons couché alors me direz-vous ! Mauvaise idée !

position-médittaion

Tout pratiquant de yoga vous confirmera que lorsqu’en fin de cours, nous adoptons la position du shavasana dite du « cadavre », nous entendons très rapidement des ronflements..

Quelques grands principes à respecter : Le dos doit être très droit, la tête est comme reliée au ciel par un fil invisible qui court le long de votre colonne vertébrale. Les épaules sont tombantes, les mains en dyana-mûdra(1) ou reposant sur les genoux, le menton légèrement rentré, le maxillaire inférieur détendu, la pointe de la langue touchant le palais à la racine des incisives médianes supérieures.

Soyez assis avec la solidité et la dignité d’une montagne.

position-birmane-du-méditantJ’ai commencé à méditer assise sur une chaise -sans s’adosser- à l’image des Pharaons ou des Bouddhas à l’entrée des temples, bien stables sur leur base. Je préfère maintenant la position assise au sol. J’ai adoptée d’abord la plus simple et très populaire Seiza ; Pour plus de bien-être, j’intercale un coussin entre mes pieds et sous mes fesses. Pourquoi l’ai-je abandonné ? Parce qu’elle devient incommode lorsque la durée de méditation est plus longue. La position du “diamant”avec un banc de méditation ou shoghi est assez confortable: il faut s’asseoir légèrement en avant, pour éviter la cambrure des  lombaires qui empêche la verticalité du dos. Je n’ai jamais pratiqué Sukhasana en méditation. En sanskrit, « sukha »signifie heureux ou faposition-du-méditant-lotuscile et c’est vrai que cette position est très aisée mais je lui trouve un manque de solennité.

La position birmane est plus facile que la position du demi ou du lotus et en même temps moins stable, même si les genoux touchent le sol. J’alternais avec le demi-lotus avant de le maîtriser.

 

Siddhāsana en sanskrit « la posture parfaite » ou « posture de l’adepte » apaise Position-lotus-méditantl’esprit, exerce un effet équilibrant sur les Nadis, canaux énergétiques dans lesquels circule le « Prana » ou énergie vitale, et active l’énergie spirituelle des Chakras, en particuliers le premier MULADHARA. Pour s’y installer, asseyez-vous avec les jambes tendues, pliez le genou gauche et placez le pied contre la cuisse droite de sorte que le talon touche le périnée. Le talon droit sera placé contre le pubis, les orteils orientés vers le bas, si possible. (Il est bien sûr possible d’inverser en plaçant d’abord le pied droit). Le bassin sera légèrement surélevé avec un zafu (3) ou un shogi, voire une couverture pliée, les ischions (2) au centre de l’assise, les genoux touchent le sol pour former une sorte de trépied qui apporte une stabilité salutaire à une bonne concentration. L’esprit n’a plus besoin de se focaliser sur l’équilibre physique. Vous pouvez vous tourner pleinement vers vous-même. L’astuce du débutant consiste à amener le talon gauche sur la cheville droite et à reposer la partie supérieure du pied gauche sur le sol en avant du pied droit.

Le lotus ou Padmasana est la position vers laquelle tout méditant aspire! Il est le résultat d’un assouplissement conséquent et d’une pratique assidue. Pour l’adopter avec confiance, je m’installe en tailleur pieds joints directement sur le tapis, mon zafu posé derrière moi,  j’effectue quelques battements ” ailes de papillon “ avec mes genoux rythmés par quelques respirations profondes, pour assouplir naturellement. Lorsque je suis prête, dos droit, j’amène le dessus du pied sur ma cuisse opposée. Je procède de la même manière avec l’autre pied. Je me penche légèrement en avant, je me soulève avec les bras et glisse le zafu sous le siège, à peine au tiers de l’assise. Nous avons un côté plus souple, nous sommes tous ainsi ! Choisissez d’abord celui-ci. En travaillant l’autre, en adoptant la position inverse, les deux côtés seront bientôt à égalité de flexibilité.

position-meditant-seulement-sasseoir-technique-pour-se mettre-en-lotus

Le maintien du lotus m’est encore difficile et j’évite de transformer ma séance de méditation en moment de souffrance.. Il est inexact de penser que zazen doit être pratiqué dans l’immobilité parfaite. Je suis sure que si l’inconfort est important, mon esprit sera bien indiscipliné et ce moment de retour à soi sera manqué. L’objectif est de le pacifier, pas de souffrir ou de faire des exploits. Donc, dès que le besoin se fait sentir, je change de posture, en pleine conscience et je poursuis en demi-lotus -un pied sur la cuisse opposée avec la plante vers le haut, pendant que l’autre repose par terre comme dans la position du tailleur, en laissant s’afficher un sourire de Bouddha.. 

position-méditation-lotus

Quelle position adoptez-vous  pour méditer ?

 Sources: Pour en savoir plus – et même faire soi-même son zafu- dirigez -vous vers yogimag et son recueil : le matériel de méditationregardez ci-dessous la vidéo de Fabrice Midal, philosophe (1) Placez les mains sur les genoux avec les paumes tournées vers le haut. Le pouce et l’index se touchent et les autres doigts restent tendus mais relâchés. Chin Mudra représente l’union de la conscience cosmique avec la conscience individuelle. L’index représentant la conscience individuelle et le pouce la conscience cosmique.(2) Petit coussin rond, comme un pouf, sur lequel on s’assied pour obtenir une assise correcte lors de la position requise pour la méditation. Zafu est un mot Japonais qui définit un coussin de méditation. Le mot Japonais signifie siège (Za) en « massette » (fu), mot certainement lié à la forme du corps lors d’une assise en tailleur. Ce type de coussin est originellement Chinois bien que son mon soit Japonais. (3) Certains professeurs de méditation les appellent « os des fesses : en mettant vos mains sous les fesses, lorsque vous êtes assis, ces os saillants doivent être au milieu de la paume.

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.