close
Le monastère Saint-Elie de Mossoul démoli par l’État islamique

Le monastère Saint-Elie de Mossoul démoli par l’État islamique

monastère-saint-Elie-Mossoul

Tout le monde le redoutait  et c’est arrivé : les photographies satellites données par l’agence Associated Press, confirment que les combattants de Daech ont démoli le plus ancien monastère chrétien d’Irak.

La destruction des vestiges du passé continue. Daesh a détruit une grande quantité de bâtiments religieux et historiques qu’il considère comme antérieurs à la période islamique.
Après le Massacre du Lion d’Athéna à Palmyre, le site de Palmyre, les monuments anciens à Ninive, à Hatra, les bibliothèques, des mosquées, des tombeaux, des sanctuaires et des églises de Syrie et d’Irak, des musées dont Le musée Ma‘arrat al-Numan en Syrie, ce sanctuaire vieux de plus de 1400 ans va compter parmi plus de 100 sites religieux et historiques démolis.

destruction-du-sanctuaire-de-saint-elie-Palmyre
La destruction du monastère Saint Elie par Daesh en Syrie

L’histoire du monastère Saint-Elie

«C’est une immense partie de l’Histoire qui a été détruite», a déclaré le révérend Manuel Yousif Boji à AP

Le monastère appelé Dair Mar Elia, a été fondé en 595 par le moine assyrien Elie dont il porte le nom. A l’entrée, on peut voir et se recueillir devant les lettres grecques “chi” et “rho”  représentant les deux premières lettres du nom du Christ. C’était un site sacré pour les chrétiens irakiens. Au cours des siècles, de nombreux pèlerins, de moines sont venus y prier. Durant la guerre d’Irak, en 2003, il devint un refuge pour les réfugiés. En 2013, les milices islamiques l’avait déjà profané, maintenant ils l’ont rasé, à tout jamais.

Le-monastere-Saint-Elie-profane-rebelles-syriens_
Le monastère Saint-Elie a été profané par les rebelles syriens. / AsiaNews

En exil à Erbil, dans le nord de l’Irak, le révérend Paul Thabit Habib y voit une action visant à éliminer la culture chrétienne de la région comme si elle n’avait jamais existé. En Irak, la population chrétienne a chuté de 1,3 million à 300.000 fidèles, selon les autorités ecclésiastiques.

Encore aujourd’hui, je suis une chrétienne d’Orient.

Sources : La Croix – le Figaro

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.