close
Passion d’histoire et la grande guerre de 14

Passion d’histoire et la grande guerre de 14

guerre 14-18-Poilus

J’aime l’Histoire et l’histoire. L’histoire permet de se cultiver, rêver, développer son esprit critique, prendre du recul par rapport à notre époque.. Pour cela, il faut une bonne dose de curiosité. Essayer d’appréhender l’état d’esprit et la manière de penser des hommes et des femmes qui ont vécus longtemps avant nous…  Connaitre leur quotidien, les relations sociales qu’ils entretenaient entre eux… Même si l’histoire dans toute sa globalité m’intéresse, plusieurs périodes me passionnent beaucoup plus.

 

Ma passion pour l’histoire de l’Egypte surtout

Elle a commencé sur les bancs de l’école, en sixième.. Et ne m’a pas quittée.. J’adôôre cette époque raffinée, cultivée.. et ô combien mystérieuse. Les scribes, les dieux, Sobeck.. Ce fut notre destination lune-de-miel.. Une exposition, un livre, une conférence sur l’Egypte ancienne, et je vole, je cours.. L’Egypte ancienne accroche d’abord par son histoire, puis plus sa connaissance avance et plus l’admiration grandit face à leur ingéniosité. Tout a une symbolique, rien n’est le fruit du hasard. La découverte de cette civilisation extrêmement complexe est un immense plaisir.

Égypte -Luxor -Au-temple-de-Karnak-L-allée-des-sphinx-à-tête-de-bélier-et-le-premier-pylône
Égypte – Luxor – Au temple de Karnak : L’allée des sphinx à tête de bélier et le premier pylône
Abou-simbel Egypte-ramsés
Statues de Rames II, Abu Simbel, Egypt 

Mon engouement pour l’histoire de la Grèce Antique et ses philosophes a débuté aussi au collège. Je nourrissais moins d’enthousiasme pour l’histoire de la Chine ancienne historique, très cruelle, me semblait-elle. Mais, le virus de cette connaissance m’est tombé dessus aussi. Je suis aussi très attirée par la culture chinoise : Confucius, feng shui, Lao tseu, acupuncture dont j’ai un diplôme, médecine chinoise… Je ne connais bien que l’époque de l’empereur Qin Shi Huang premier empereur de la Chine, mort en 210 av. J.-C , très célèbre grâce aux guerriers de XIAN dont je collectionne les statues de soldats de terre. Nous ne sommes jamais allés en Chine, c’est un de nos projets.

Armée-de-terre-cuite-fouille-du-tombeau-de-l-empereur-Qin-Xi'an
Mausolée du premier empereur Qin

L’histoire de France et d’Europe

Les périodes que j’affectionne sont toutes liées à des personnages qui me fascinent : Henri IV, Le siècle du roi Soleil – j’ai une certaine affection pour Nicolas Fouquet – sur qui j’ai beaucoup lu et qui a subi le déshonneur à cause de la jalousie du roi -, Françoise d‘Aubigné, Athénaïs de Montespan… Le roi Soleil ne m’attirait que peu, je l’estimais guère. Puis en potassant, j’ai appris (effet Dolto ?) qu’il eut une piètre enfance .. Ceci expliquant cela. Richelieu, Louis XV.. 

nicolas-fouquet-portrait
Nicolas Fouquet

La grande Angleterre avec mon engouement pour la reine Victoria grand-mère de l’Europe, (coïncidence maïeutique ? La reine Victoria accoucha de son huitième enfant sous chloroforme et cela fit beaucoup pour l’analgésie des parturientes en Angleterre ; En France, il fallut attendre 1950..), son Albert de mari, l’exposition universelle….

reine-victoria
Portrait de sa Majesté la Reine Victoria

Le grand empire (pas les batailles) et Napoléon, Joséphine, Marie Thérèse… , le XIXe – « ce siècle avait deux ans » – et Victor Hugo pour qui j’ai une très grande tendresse et admiration littéraire sans bornes.

Je n’aime pas la Révolution – même si j’ai beaucoup lu sur Robespierre, Les Chouans, Danton, Charlotte Corday….  Je crois bien connaître la grande Russie de Catherine, de Pierre Le Grand, la Révolution russe, abordée grâce à mon attachement à la famille du tsar Nicolas II.  Beaucoup d’amour, de violence, de cruauté et de souffrance..

Histoire de la guerre de 1914

11 NOVEMBRE, nous célébrons la fin de la première guerre mondiale : l’Allemagne signe l’armistice et restitue l’Alsace et la Lorraine à la France, après quatre ans d’hostilités, qui ont fait plus de dix-neuf millions de morts, dont 1 700 000 Français. Je n’aime pas ces périodes de guerre, je les ai occultés, très peu abordées, juste ce que le lycée me fit apprendre et ce que m’ont raconté mes arrières-grands parents, les biographies de grands hommes comme Leclerc, De Gaulle … 

soldats-dans-les-tranchées-guerre-1914-dessin-scott
Une tranchée peinture de Georges Scott
La-route-de-verdun-françois-flameng
Sur la route de Verdun
peinture de François Flameng

J’habite à proximité de hauts lieux de la bataille de Verdun et la fameuse ligne Maginot. Mes parents nous ont très souvent emmenés à Douaumont – ainsi que plus tard, mes enfants et neveux-nièces – et très jeune, je fus fort choquée par l’ossuaire.. Beaucoup plus tard, au détours d’un rayon de ma seconde maison – ma librairie – je fus attirée par un livre sur Pétain (il était déjà aux manettes en 1914) J’ai alors beaucoup lu sur lui. Et j’ai découvert toute cette époque, les erreurs, les fautes stratégiques et idéologiques, les mensonges des dirigeants. Et les lettres des Poilus.. Ils y expriment l’horreur absolue qui les entourait, jour et nuit, sans répit, décrivent cette « boucherie néronienne ». Ils avaient vingt ou vingt-cinq ans voire moins. Ils sont partis à la guerre en août 1914 sans savoir ce qu’ils allaient trouver.

soldats-dans-les-tranchées-guerre-14-18
Représentation de soldats français du 5e Régiment d’Infanterie dans une tranchée.

Gueno-Jean-Pierre-Paroles-De-Poilus-Paroles-De-Paix-Lettres-De-La-Grande-Guerre-1914-1918

Le surnom de « Poilus »  a été donné aux soldats français de la guerre 14-18. Ce mot de ”poilu’‘ faisait partie de l’argot français et désignait une personne courageuse, virile.

Aucun lien avec le manque d’hygiène comme parfois évoqué : en raison du port des masques à gaz, ils étaient obligés de se raser. A savoir qu’eux n’utilisaient pas ce dénominatif mais entre eux, ils s’appelaient “les Hommes”. Du fond de leurs tranchées, ils ont écrit des lettres bouleversantes, témoignages forts de ce qu’ils ont vécu pendant quatre longues années. Leur correspondance est très riche en émotions.

24-octobre-verdun-photo-de-la-reprise-du-fort-de-douaumont
Les soldats français se préparent à donner l’assaut pour la reprise du fort de Douaumont © Rue des Archives

Sont-ils  morts pour rien ? J’espère du fond du cœur qu’ils sont le symbole de ce qui ne doit plus se produire. Je leur exprime toute ma gratitude – ce n’est pas suffisant, certes – pour le sacrifice de leur vie et bien plus. Des héros ordinaires nos arrières – grands Pères et Mères ? Plus encore. 

Cimetière national-devan l-ossuaire-de-Douaumont.
Cimetière national devant l’ossuaire de Douaumont.Photo-Joseph Melin

Un site les met à l’honneur, voyez si vous le voulez…

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

6 Comments

  1. J’aime également beaucoup l’histoire, j’ai eu ( entre autres) un excellent prof de collège qui n’était pas avare d’anecdotes ( l’Histoire officielle est le squelette, la petite histoire, la chair..) Pour autant que je me souvienne, les programmes étaient tout de même assez sélectifs, par exemple je ne me souviens pas d’avoir entendu parler de la Commune.
    Mes deux grands-pères ont combattu de 1914 à 1918, l’un y a perdu une jambe et gagné une brochette de médailles, j’avais 3 ans à sa mort et je me suis appliqué à retracer son épopée, le second a été gazé, ce qui ne l’a pas empêcher de reprendre sa vie de paysan et de mourir à un âge avancé, il était très mutique quant à tout ce qui touchait à cette période !

    1. Il est vrai que pour aimer l’histoire, il faut parfois un mentor et le bon professeur est bien placé pour assurer ce rôle. J’aime beaucoup sa citation : l’Histoire officielle est le squelette, la petite histoire, la chair..le programme d’histoire aujourd’hui est encore plus sélectif et traité façon saupoudrage, sans beaucoup de liens entre les périodes. J’ai remarqué aussi que les gens qui ont vécu des horreurs de guerre restent souvent assez mutiques.. J’avais un oncle qui avait fait l’Indochine comme on disait, il a vu de grosses horreurs et racontait très peu.

  2. bonjour, j’essaye depuis des jours de trouver qui a peint l’oeuvre (Représentation de soldats français du 5e Régiment d’Infanterie dans une tranchée) et de quand elle date .
    merci de me répondre vite s’il vous plait car c’est pour demain.
    cordialement

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.