close
21 Mars : Journée mondiale du rangement de bureau

21 Mars : Journée mondiale du rangement de bureau

2019-03-21FengShui1732Views
Saviez-vous que le 21 mars est la journée mondiale du rangement de bureau ? Pour moi, cette date est bien plus importante : c’est le birthday de Filleauxyeuxbleus.

« Un bureau bien rangé est le signe d’un esprit dérangé » a dit Antoine de Saint-Exupéry.

Mon bureau est plutôt tendance désordre-organisé, avec des piles de doc genre tour Eiffel dont tout est utile. Depuis que j’ai lu que c’était une vertu au travail, cela l’a quelque peu justifié. It’s my problem.

J’ai assimilé et pratique le Feng Shui mais sur mon bureau – les piles sont du côté Tigre, à droite, tout de même- c’est très difficile. Même si je ne perds jamais rien – Un sondage sur le web a montré que les gens les moins ordonnés passaient en moyenne moins de temps à rechercher leurs papiers sur leur bureau- que je m’y retrouve dans mon capharnaüm, cela est parfois pesant. L’ordre serait un héritage de la société hygiéniste du XIXe siècle, rappelle la psychologue Maryse Vaillant, co-auteure, avec Judith Leroy, de Range ta chambre ! , injonction que ma mère m’a souvent répétée. Mais, le foutoir dans la chambre d’ado, est une barrière à l’incursion parentale. C’est un «Défense d’entrer ! », donc normal, à cet âge. Ouf !

    bureau-bien-rangé

J’admire et raffole de bureaux vierge de tout désordre : pas un dossier ne dépasse, pas de post-it en vrac, les crayons invisibles, pas de pile de doc à classer voire à jeter, pas de plateau à thé. Immaculé.

Je parviens à maintenir l’ordre un temps, puis soudain, un vent mauvais souffle, voila la pagaille qui s’installe.

Je me suis consolée avec la théorie de Eric Abrahamson, professeur de management américain auteur de «Théorie de la désorganisation et comportement désorganisationnel : vers une étiologie des désordres» et d’un livre « Un peu de désordre = beaucoup de profit(s) »

Le désordre dans l’espace et ses avantages

Einstein se demandait « Si un bureau en désordre dénote un esprit brouillon, que dire d’un bureau vide ? ». Eric Abrahamson précise que l’accumulation intuitive du désordre sur un bureau donne l’avantage de pouvoir le ranger d’un seul coup, ce qui constitue un formidable gain de temps. Oui, j’ai aussi cette impression.

Le désordre au principe de la créativité ?

Les grandes découvertes sont souvent fortuites. C’est en reprenant de vieilles cultures oubliées ou laissées de côté pendant les vacances que Louis Pasteur fut à l’origine de la vaccination moderne. En 1880, des poules inoculées avec une culture de vibrion du choléra oubliée survécurent à une injection de bacille « frais ».
Et Alexander Fleming, chercheur remarquable mais négligeant – en fait, ce serait sa femme de ménage ! -, fut le grand découvreur de la pénicilline, en 1928, dans son laboratoire de Saint-Mary’s Hospital, à Londres : Fleming travaillait sur des cultures de staphylocoques. Il part en vacances en les abandonnant là, mal désinfectées. De retour dans son laboratoire laissé en désordre, il observe sur l’une de ses boîtes de Pétri, une moisissure cotonneuse d’un blanc verdâtre, qu’il reconnaîtra comme une substance antimicrobienne secrétée par le pénicilium notatum : la pénicilline.

Si le désordre engendre la créativité, c’est qu’il permet de juxtaposer ce qui sans lui serait demeuré séparé.

Plus de désordre ! L’heure de l’organisation a sonné

Mon bureau fortifié par des piles de dossiers ? Une légende out ?

– J’ai déjà adopté les dossiers informatiques, n’imprime pas des documents, suis adepte du presque zéro papier. L’essentiel étant de bien nommer ses dossiers et sous-dossiers !

– J’ai de jolies boites fermées étiquetées pour les documents que je ne consulte pas régulièrement et d’autres ouvertes et faciles d’accès, des dossiers suspendus pour ceux qui me sont utiles quotidiennement ou presque.

– J’ai plusieurs organiseurs de tiroirs avec colles, trombones, élastiques, rapporteur, et même un compas… bien classés. Facile et super agréable de trouver tout au bon endroit… à la condition que personne n’ait fait un emprunt et n’ait omis de le remettre en place !

– Je me suis créé un espace zen avec un bambou dans une joli flacon. Les plantes nous permettent d’être plus efficace (1). J’ai mis en perspective, des photos des personnes précieuses qui me mettent en joie.

Le plus dur : éradiquer la pile qui fait désordre

La coach en rangement Pauline Levasseur m’ aide à dompter ces empilements sauvages.

Les documents que je n’ai pas consulté « depuis plus de six mois, jetez-les ! » tranche la pragmatique Pauline Levasseur. Une petite voix me rappelle que j’ai fait de belles re-découvertes avec ce type de document oublié. Vade retro ! Je jetterais.

Je m’attaque aux piles régulièrement avec la fâcheuse habitude de retrier, de jouer à saute-mouton avec certaines feuilles, d’en replacer dans une nouvelle pile. Je dois m’efforcer de faire ce qui doit être fait avec ce papier : le jeter, déléguer, l’archiver, le faire ou le mettre dans ma to DoList.

Pauline Levasseur dresse la short- list des indispensables : « L’agenda semainier- j’en ai trois-, un pot de crayons – j’en quatre, remplis de crayons qui écrivent… ou pas, un bloc-notes – j’en ai une pile, la peur de manquer ? -, quelques Post-it, et trois porte-revues de rangement semi-ouverts et verticaux pour faire tenir debout les feuilles A4 (plus pratiques que les bannettes, où les documents s’empilent). Le premier pour les dossiers en cours, le deuxième pour les dossiers urgents, le troisième pour les documents à ranger plus tard. ». Bien, je m’y attelle. J’écarte mes bannettes. Je m’offre un porte-revue. J’ai jeté mon dévolu sur un modèle, un peu design, en bois recyclé.

trieur-vertical

Jeter les post-it, tous les soirs. Pas facile. La petite voix me rappelle, la joie de retrouver cette note, quelques semaines après, ravie de ne pas l’avoir jetée. Je vais tenter de ruser en créant un dossier informatique avec ces notes éparses.

Mon nerf de la guerre : faire durer. 21 jours à tenir et ce sera adopté. I hope so.

Et vous, votre bureau est-il bien rangé ?

Sources : Figaro – Réaménager son bureau avec la méthode des 5S – (1)The psychological benefits of indoor plants: A critical review of the experimental literatureTina Bringslimark, Terry Hartig, Grete G. Patil

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.