close
J’ai rencontré des parents maltraitants

J’ai rencontré des parents maltraitants

enfant victime de parents maltraitants

Deux jours après, ce ressenti est encore vif.. Alors je viens vous le confier ! Je n’aime pas  « pousser mon caddy » mais parfois, il le faut ; j’use beaucoup des livraisons à domicile et me rend chez mes petits commerçants, par bonheur, mais parfois, je me rend dans un supermarché.
Donc, me voici rendue dans cette supérette..  Et je rencontre au détour d’un rayon, une mignonne petite fille qui, elle, déjà pousse un mini caddy et joue à se faire rouler en montant dessus … et ce qui devait arriver (??), arriva : elle tombe avec le caddy ! Oups ! Les 4 fers en l’air !! Je m’apprête à m’approcher pour l’aider.. Mais avant que je n’ai bougé un cil, le père s’abat sur elle, comme la méchanceté sur le monde en vociférant : « T’as mal ? J’espère que t’as mal ! » Ses yeux lancent des éclairs de haine !! Et comme si cela ne suffisait pas, il ajoute « Et encore une fois, une fois, t’entends bien, et je te baisse la culotte devant tout le monde, je te donne une fessée ! »

enfant victime de parents maltraitants

La mère  jette sur sa fille, un regard d’une froideur à glacer un continent !! La petite fille me  regarde avec une grande tristesse, elle ne pleure pas.. Je lui adresse un sourire… mais sera ce suffisant pour la soulager ??? Non ! Je n’ai pas osé intervenir face à ce père violent car je me disais que le fait de remarquer sa conduite aurait peut être décuplé sa méchanceté. Je sors du magasin les larmes aux yeux.

Fallait-il ne rien dire ?

Et depuis, cette image me poursuit… Lâchement, je me donne cette raison supplémentaire pour ne plus pousser mon caddy .. car ces scènes sont légions dans les supermarchés.. Je me demande toujours, pourquoi, “ils” emmènent leurs enfants faire les courses ! Pourquoi un des deux parents, ne va pas au parc, ou ne reste-t-il  à la maison avec les enfants pour jouer pendant que l’autre, court l’hyper ?

enfant qui joue sur un ballon
Mon attitude  ne résoudra, en rien, les problèmes de tous ces enfants, traumatisés par la « haine » de leurs parents ! Alice Miller dit que les enfants martyrisés peuvent  sortir moins fracassés de leur enfance lorsqu’ils ont une personne compassionnelle qu’elle appelle  « le témoin secourable» dans leur entourage qui leur apporte chaleur et affection. Peut-être que ma compassion a-t-elle atténué la peine de cette fillette ?

Parents maltraitants, enfants maltraités : le cercle vicieux

Je n’ose imaginer ce que l’inconscient de cette enfant a du engramer.. Un enfant battu souvent et à un age très précoce apprend le langage de la violence.Vers trois ans, l’enfant doit découvrir de ses modèles, ces héros archaïques que sont ses parents,  la gentillesse et l’amour mais jamais, en aucun cas, la violence et les mensonges comme dans le « je te bas pour ton bien et par amour ». C’est à l’âge adulte que l’enfant maltraité jadis, commencera à en souffrir et en faire souffrir les autres.

Je sais que ce père maltraitant a à coup sûr subi des violences durant son enfance.. C’est une explication, pas une excuse.

Qu’auriez-vous fait ?

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.