close
Bilum, un kakémono pour mon sac

Bilum, un kakémono pour mon sac

2012-04-02EcologieGreenAttitude1363Views1Comment
bilum sac

  Je n’aime pas m’afficher avec des marques de sport, car je ne suis pas une vraie sportive. J’ai tout de même trouvé LE sac pour aller à mon cours de Pilates : le bizace de Bilum.

bilum-sac

Ethique, écologique, beau et qui n’est pas Made in China.  Les deux frères Freitag de Zurich  lancèrent il y a huit ans ce nouveau concept. Ils réalisèrent des pièces uniques, en bâches de camion recyclées qui sont devenues depuis, un classique de la mode urbaine pratique et branchée.   créatrice-de-Bilum-Hélène-de-la-Moureyre

Pionnière en France, la créatrice de Bilum, Hélène de la Moureyre, après des études de biologie et 10 ans dans l’événementiel, eut l’idée innovante de recycler les bâches publicitaires qui recouvrent les grands bâtiments lors de la réfection ou de la réalisation de grands travaux d’immeubles, de grands magasins.. Depuis 2006, Bilum recycle différents matériaux en leur donnant une seconde vie.

“Bilum” tire son nom du sac papou éponyme, en écorce d’hibiscus.

Les sacs de la collection « Bilum bâche »

Ils se déclinent en  modèles aux noms drôlatiques :“ bizace ”, sac besace style fourre-tout, “balanse”- sac seau, “bilordi”- sac ordinateur ou porte-documents, cabalum..
A partir de cette idée originale, elle propose aussi des collections d’exception : collection Claude le Lorrain réalisée à partir de morceaux de choix Sac-bilum-musée-louvredes bannières du Louvre annonçant l’exposition  Claude Le Lorrain, le dessinateur face à la nature”. Chaque pièce unique est un fragment de l’œuvre « L’enlèvement d’Europe » peinte par le maître vers 1647. La collection Messerschmitt, fragments d’une photographie de la sculpture« Tête de caractère », la collection « Odéon »  réalisée à partir des bâches exposées sur l’Odéon-Théâtre de l’Europe, au cœur du Paris rive gauche, les cabas « Prince de Galles»,  concrétisés à partir des toiles de Jouy qui ornaient les 168 chambres et suites du célèbre hôtel de l’avenue Georges V, collection « Monet », parcelles des bâches géantes du grand Palais avec un extrait de l’œuvre originale de Claude Monet  «Femme au Jardin», peinte en 1867. La société bilum©  s’acquitte des droits d’image et de reproduction dans le cadre de ces opérations ce qui explique le prix des 84 sacs et 83 accessoires. Toutes les pièces de ces collection d’exception sont numérotées et possèdent un leafed sur lequel figure les photos in situ des bâches afin d’y retrouver l’extrait possédé. Les anses et poignées sont des ceintures de sécurité de voiture récupérées ou déstockées.
Hélèvoilier-le-club-med-IIne ne manque pas des idées: La toile d’airbag –qui selon les fabricants, est blanche, bleue, rose, – est aussi transformée en sacs, les drapeaux et oriflammes se procurent une seconde vie avec la collection “bilight”, les kakémonos (1) aussi, les voiles du club Med 2 transformées en cabas (2)
.Je sens que je vais m’offrir ce cabas pour rêver .. Avoir à mon bras, une parcelle du large de cette magnifique voilure doit être enchanteur.

 Bilum, une enseigne humaniste et écologique

La collection est préparée par des entreprises d’insertion sociale, puis confectionnée en France par le personnel d’E.S.A.T. (Etablissements & Services d’Aide par le Travail), d’Entreprises Adaptées ou de petits ateliers.

hotel-crillon-bâche-bilum

 Le dernier-né avec le lancement hier, 1er avril en exclusivité à la boutique de l’Hôtel de Crillon. La direction lui a confié les 1.300 m² de bâches qui protégeaient la restauration en 2011 de sa sublime façade historique et classée. Cette bâche représentait l’une des façades les plus emblématiques du Monde! Si vous souhaitez vous accessoiriser en Crillon et/ou faire œuvre utile, les trois modèles de la Collection seront vendus entre 25 et 65 €, Le Palace reversant les sesterces de cette opération à une association caritative… Quand le luxe s’allie avec le cœur ..

  Pour en savoir plus:  (1) Le kakemono est un rouleau de soie ou de papier, peint ou calligraphié à l’encre.Exposé dans le tokonoma et changé régulièrement au fil des saisons et des évènements. C’est l’élément clef de la décoration japonaise, il doit accompagner le moment présent en aidant à la réflexion.Il faut les placer au même niveau que les huiles, aquarelles ou lavis dans l’art pictural japonais. (2)5 € seront reversés à l’expédition MED : campagne scientifique et environnementale sur la pollution par le plastique en Méditerranée

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

1 Comment

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.