close
8 gestes pas écolo qui m’horripilent

8 gestes pas écolo qui m’horripilent

protéger-planète-ecolo

Je ne suis pas Greta mais j’ai aussi une conscience écolo. Je me dis que les gestes du quotidien sont importants pour le développement durable. Ces gestes pas écolo qui m’horripilent, sont tellement inutiles, je voudrais qu’ils disparaissent, sans être une donneuse de leçon. Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

Les bouteilles d’eau en plastique

Un étudiant  en design islandais Ari Jónsson, a conçu une bouteille qui se dégrade rapidement . Certes, il se heurte à un problème lié au temps d’exposition dans les rayonnages. Mais c’est surement chose possible dans un proche avenir. Tout le monde sait que les constituants nocifs tels que des perturbateurs endocriniens, ou des milliers de substances chimiques se transmettent à l’eau ou liquide qu’elle contient. Perso, j’aime le verre que je  trouve noble et rassurant.  Il ne contient ni phtalates ni bisphénol comme certains plastiques. 85% des « contenants » en verre sont recyclés en de nouveaux emballages et ce sans fin. Alors, pourquoi continuer sur cette pente ? Pourquoi ne pas revenir au verre avec consigne ?

Étiquettes autocollantes sur les fruits et légumes

Vous aussi vous êtes vous mis(e) en rage aussi à cause de ces stickers qui ornent les bananes, les pommes.. ? Et qui en plus nous abîment le vernis et les ongles ! Seigneur, mais à quoi servent-ils ? En fait, cette étiquette est le support du code PLU, Price Look-Up (1). Qu’est-ce ? Ce code à quatre chiffres le plus souvent, sert à déterminer le prix et donne des indications sur la nature du produit : cultivation conventionnelle, organique ou biologique.

pamplemousse-bio-code-plu

Le chiffre 9 est ajouté au début de cette série lorsqu’il s’agit d’un produit biologique. Par exemple, le code PLU 4011 désigne une banane cultivée selon des méthodes traditionnelles, tandis que le code PLU 94011 désigne une banane biologique. Vous ne garderez plus ces étiquettes du même oeil…

Les gobelets, les touillettes, couverts en plastiques

Ces trucs en plastique me font bouillir la rate ! En plus, ces poubelles qui débordent de gobelets, c’est affreux !

Un Français jetterait en moyenne 2 à 5 kg de ces gobelets par an.

Une étude de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (2),  le choix d’un gobelet réutilisable est plus écologique que le choix d’un gobelet jetable. Me direz-vous, pas besoin de sortir de Polytechnique pour déduire cela, mais tout de même, cela a le mérite d’être prouvé. En effet, les gobelets jetables utilisent 4 fois plus de ressources naturelles que des gobelets réutilisables. Le gobelet en carton n’est pas mieux qu’en plastique. Aujourd’hui, tout le monde devrait  avoir un mug ou une tasse lavables. En plus, c’est tellement plus fun.

Les tickets de caisse 

Ces tickets ou facturettes de cartes bleues qui s’entassent dans notre porte feuille ou dans notre sac … L’autre problème avec les tickets de caisse papier, c’est le bisphénol A contenu dans le papier thermique ( BPA) qui rend également impossible le recyclage du papier. De plus, cette substance se transfère par la peau.

Les hôtesses de caisse vous demandent parfois si vous voulez le ticket de caisse. Oui, mais il est déjà imprimé et va donc à la poubelle !

Une question  me taraude : pourquoi ne peut-on pas refuser le ticket avant que celui-ci soit imprimé ? Aux Etats-Unis, si le client ne demande pas, il n’aura pas de ticket. Le développement du ticket dématérialisé a un bel avenir devant lui : avec notre adresse mail ou numéro de téléphone, le ticket s’envoie directement dans un dossier dans lequel ils seraient tous archivés. L’obstacle ? Les commerçants récupèrent ainsi nos données. Et de plus, toutes ces informations sont stockées sur des serveurs et donc des data centers qui peuvent être extrêmement polluants. pas facile d’être écologiquement responsables !

Les mégots jetés par terre

S’il existe un geste pas écolo, c’est bien celui-ci !  Non contents de se détruire la santé – ce qui est un peu notre problème à tous car nous participons à soigner les fumeurs qui n’en doutons pas  seront un jour, malades- , de nous polluer, les jeteurs de mégots souillent et contaminent le sol et les eaux. Un mégot contient plus de 4000 polluants ! Il  mettrait de 12 à 25 ans à se décomposer dans la nature. 

cigarette-pollution

La mairie de Paris affirme ramasser 350 tonnes de mégots par an dans les rues

Jeter un mégot par terre n’est pas très glorieux, car cela démontre que ces gens prennent la terre pour une poubelle.

1 mégot pollue 500 litres d’eau ou 1 mètre cube de neige

Voir des mégots dans la neige, me met en rage ! Comment venir profiter de l’air pur, se ravir le coeur et les yeux de belles vues et.. faire ça, cela me laisse coite ! Alors de grâce, fumez si vous n’avez pas compris que c’était délétère pour votre santé, mais ne polluez pas ma planète ! Les poubelles existent !

Les ordinateurs, mails et data centers 

Selon WWF, travailler une journée devant un ordinateur, c’est comme allumer la lumière dans 80 chambres pendant la même durée. Cela laisse songeur ! L’informatique a un impact écologique très important. Éteindre l’ ordinateur la nuit réduirait sa consommation d’énergie de 67 %.

Chaque email envoyé génère en moyenne 19g de CO2, à cause de l’envoi et du stockage  dans le cloud et les data center

Je plaide coupable ! Je dois m’améliorer sur ce point. Comment ? Eviter d’envoyer des mails à tous ( ciblons le destinataire), joindre des personnes que je pourrais atteindre par téléphone, traiter les spams, vider ma corbeille, trier les mails que je garde je ne sais plus pourquoi ( comme les vieux courriers, du reste!), se désabonner des newsletters inutiles. Je peux m’améliorer aussi en évitant de cliquer sur envoyer alors que dans les 10 minutes, je vais me rendre compte que j’ai encore une chose à ajouter et de fait, de renvoyer un autre mail… ce qui accroit mon impact.

Les emballages pléthoriques 

Le geste pas écolo dont les entreprises sont les responsables ! Halte au sur-emballage ! Tout ce carton, plastique et autres papiers.. Quel gâchis ! Je m’emploie à utiliser des sacs à vrac .. Je suis en début d’apprentissage. Pas si simple.

Les prospectus ou magazines dont je n’ai pas besoin

qui vont direct à la poubelle ! Nous recevons des catalogues ou autres magazines, par la poste et je n’ai rien demandé. Et en plus  je les reçois parfois en double voire triple exemplaires ! halte à l’envoi de masse.

A prendre avec humour !  J’ai tellement de progrès à faire, je produis encore beaucoup trop de déchets, je consomme trop… Mais un petit coup de main des entreprises est le bien venu.

Quels sont les gestes pas écolo qui vous énervent ?

(1) Sources  (2) Guillaume Grandchamp et Luc Giger, « Analyse de cycle de vie, gobelets jetables, réutilisables, recyclables » (http://usine21.org/girons/Rapport_Gobelets_Recyclables.pdf), École polytechnique de Lausanne, 2009.

 

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.