close
A la découverte du Fudge

A la découverte du Fudge

chocolat-pistache-fudge

Si vous êtes un bec-sucré, c’est la confiserie qu’il vous faut en cette période de Noël. Je ne connais le fudge, cette confiserie anglo-saxonne que depuis 2014 grâce au livre Green, Glam & Gourmande de Rebecca Leffler. La première fois, ce fut un gentil flop, mais un vrai.. Fille-aux-yeus-marrons en rit encore ! Le manque d’entrainement et de préparation, je suppose ?  Si la recette semble simple, elle requiert de la précision dans les dosages et surtout dans la cuisson avec une thermo-sonde.. Je vous propose deux variantes goûteuses et inratables pour les petites douceurs « faites-maison» à offrir à Noël. C’est dans ce livre que j’ai découvert une recette adaptée car sans sucre et la seconde chez Nigella, plus traditionnelle et très gourmande.

L’histoire du fudge

Cette confiserie est le résultat d’une erreur tactique à l’instar de la tarte Tatin de Caroline et Stéphanie Tatin de la Motte-Beuvron ! L’histoire se serait passée avant les années 1886. Des caramels fondus par erreur en seraient l’origine. Il serait le résultat d’un « raté » dans une recette de caramel. L’auteur – dont personne n’est certain de l’identité – , ayant remarqué qu’il avait raté ses caramels, s’exclama « Oh ! Fudge ! », un juron poli que nous pourrions traduire par « mince »  !

Une lettre d’un étudiant du Vassar College de 1893 décrit les «fudges »comme contenant du sucre, du chocolat, du lait et du beurre. Une recette pour  Fudges at Vassar a été publiée dans The Sun en 1895. Depuis cette date, une multitude de recettes infaillibles ont été développées, certaines même à base de toblerone ou de lait concentré sucré !

Mes deux recettes de fudge

Au chocolat et pistaches de Nigella

Pour environ une trentaine de morceaux de fudge, il vous faudra :

  • 175 g de chocolat noir à 70% . Soyez vigilant sur la qualité du chocolat car c’est gage de réussite. J’ai utilisé des pastilles de chocolat noir bio 1er Cru Los Anconès de Cluizel. Donc je n’ai pas eu à le hacher.
  • 200 g de lait concentré sucré. Cela n’existe pas en bio ! Alors, je l’ai confectionné grâce à la recette ICI. Nestlé peut bien se tenir .. C’est simple comme bonjour, sans additif, sans conservateur ou autres. Il se garde une semaine si jamais vous n’avez pas tout utilisé.
  • 15 g de beurre,
  • 1 pincée de sel,
  • 75 g de pistaches ou de fruits secs grossièrement concassés amandes, noisettes… Un plus ?  Les torréfier sur une plaque au four pendant 10 min à 150°. Certains conseilleront de les poêler… Bof, je trouve le résultat plus goûteux au four et surtout la chaleur est plus uniforme, elles sont torréfiées à coeur.
pistache-fudge

La recette est très facile : après avoir fait fondre le chocolat et le beurre, ajouter le lait concentré, les fruits secs torréfiés. Verser le tout dans un moule beurré et garni de papier sulfurisé, sur une hauteur de 2 cm maximum. Lisser et placer au réfrigérateur pendant une nuit. Procéder au découpage en carré avec un bon couteau sans cran. Ce fudge se conserve – si vous n’avez pas trop de grands gourmands à la maison – 4 jours au frais.

Aux amandes et chocolat de Rebecca Loffler 

Cette friandise a un vilain défaut : elle est très très calorique et sucrée. Rebecca a conçu ce fudge version glam, green et gourmande.

Pour 8 friandises

  • 200 g de purée d’amandes ( il est possible de la confectionner himself, sans difficulté. J’applique la recette de Cléa : j’enfourne 400 grammes d’amandes entières * en même temps qu’une tarte ou un gâteau – mon petit geste pour la planète – , pendant 20 à 25 mn à 180 °C. Dès qu’elles sont grillées, je les passe au blender. Ajoutez 2 cuillères à soupe d’huile de coco. Broyer à trois reprise, pendant une bonne minute, en laissant reposer le robot 5 mn entre chaque broyage. C’est simple comme bonjour !
  • 3 càs d’huile de coco : je dois avouer qu’avec l’expérience, je n’en ajoute plus car cela est trop gras en bouche.
  • 1 càs de miel d’acacia
  • 1/2 càc de vanille en poudre
  • 1 à 3 càs de cacao non sucré en poudre selon le gout
  • 1 càs de pépites au chocolat

Mélangez le tout dans un moule en verre. L’épaisseur du fugde doit être de 1,5 à 2 cm environ. Placez au réfrigérateur pendant quatre heures.Découpez en carré et dégustez ! Attention : Le fudge fond rapidement hors du réfrigérateur, pensez à ne pas le laisser à température ambiante. Il se conserve pendant une semaine.. Mais sans doute que cette recommandation n’est point nécessaire ..

Je reconnais que ceux de Nigella ont plus de succès que ceux de Rebecca. Sont-ce les pistaches dont je vous ai raconté l’histoire ? Sans doute ! 

Essayez et racontez-moi !

*Comptons environ 100 g d’amandes pour 50 G de purée

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.