close
L’indifférence de tous

L’indifférence de tous

causette sur l'actu

Notre monde souffre d’indifférence. Elle est un indice d’intérêt pour l’autre, et cette mesure indique zéro. Entre ne pas se mêler de la vie des autres et cette absence d’intérêt pour ses voisins, voire l’indifférence complète, il y a une marge. Quelques faits divers de cette semaine m’ont fait réfléchir à notre humanité.

Indifférence de sa famille, de ses voisins

Le cadavre pendu de Thomas Ngin, a été retrouvé dans son appartement d’un immeuble bourgeois de Bussy-Saint-Georges, en Seine-et-Marne. Selon une source policière, « personne ne s’était inquiété » de la disparition de Thomas. Pas même ses copropriétaires, qui lui réclamaient les charges impayées qui s’accumulaient. C’est l’action en justice du syndicat de copropriétaires et de sa banque, à laquelle il ne réglait plus les traites de son crédit immobilier, qui ont mené à la saisie et à la vente de son appartement. L’acquéreur, vendredi 18 octobre 2013 « venait accéder aux lieux pour faire un peu le ménage, avec l’aide d’un serrurier », quand il a découvert le corps. Cet ancien agent de sécurité d’origine cambodgienne contestait en 2005 son licenciement aux prud’hommes. Il « avait coupé les ponts avec sa famille » depuis des années. Ses deux frères et ses deux sœurs avaient tenté de reprendre contact avec lui mais, n’ayant pas de réponse, avaient abandonné. 8 ans ! Il a fallu toutes ces années pour qu’il soit reconnu comme mort, lui qui n’a pas été reconnu comme vivant. Il aurait eu 50 ans prochainement. Il a passé 8 anniversaires, 8 Noël, 8 étés.. mort, pendu à un drap.. Quelle tristesse de constater qu’une être puisse disparaître sans que personne ne s’inquiète, ni ne fasse le constat de son absence. Qu’il ne manque à personne.. Sommes-nous si indifférents à autrui ?

indifférence

Indifférence de sa famille, de ses voisins et des services sociaux

« Chronique d’une mort oubliée »  documentaire de Pierre Morath, primé cet été va être diffusé ce soir sur ARTE. Il relate l’histoire de Michel Christen, trouvé mort en 2005 à Genève. Christen était décédé dans son appartement d’un quartier résidentiel de la ville, 28 mois plus tôt, à l’âge de 53 ans. Ni la famille, ni les voisins, ni les autorités ou encore les institutions sociales n’ont cherché à avoir des nouvelles de ce bénéficiaire de l’aide sociale; jamais personne n’est parti à sa recherche. Ce soir, une dignité lui sera rendue.. à 22h50. Il n’est jamais trop tard.

chronique-d-une-mort-oubliée-film

Cachée à tous les niveaux : père, frères et sœurs, société, voisinage, état civil

 La petite fille retrouvée nue, déshydratée, sale, l’air fiévreux dans un couffin dans le coffre de voiture de sa mère le 25 octobre, en Dordogne. Elle est née sans bruit, a vécu dans des conditions innommables d’indécence. Elle a entre 15 et 23 mois, peut-être 18, elle n’a même pas de prénom.

Elle souffre d’un très important retard psychomoteur, social et affectif. Évidemment en ayant vécu dans ces conditions atroces, les séquelles seront nombreuses pour cette fillette, il n’y a qu’à voir les enfants des orphelinats roumains. 

Elle part avec un très gros handicap car c’est grâce au maternage- mère, père ou substitut – que l’enfant se développe. « Cette mère devait considérer cet enfant comme une mauvaise partie d’elle-même. A ce titre, elle ne pouvait ni le tuer, ni s’en débarrasser, ni l’élever. Elle la faisait “survivre” » affirme le psychiatre et psychanalyste Serge Hefez.

 Les autres enfants aussi vont souffrir psychologiquement – s’il s’avère qu’ils n’ont pas en plus subi de sévices – en devant intégrer l’aspect monstrueux de leur mère. Sans porter de jugement, cette mère, ce couple étaient en très grande détresse psychologique. Cette femme n’a trouvé aucune oreille, aucune personne de confiance pour l’alléger du fardeau d’une grossesse non désirée qui très certainement ne survenait pas dans des conditions parfaites, n’a pu trouver auprès d’aucun, un soutien qui aurait épargné cette petite fille. Comment en 2013 cela est-il encore possible ? Cette famille était très certainement dysfonctionnelle – le père est alcoolique et au chômage – n’a pas été repérée par les services sociaux..

enfant-sauvage-film-truffaut

Cela m’évoque le film “L’enfant sauvage ” de François Truffaut inspiré de l’histoire de Victor retrouvé en 1799.

Ces deux horribles faits divers sont -ils un signe de notre société malade ? Pendant ce temps, la grande question est de savoir si les club de foot seront taxés à 75%… 

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.