close
Les ondes gravitationnelles

Les ondes gravitationnelles

2016-02-12Sciences1121Views
albert-Einstein

Cher Albert, c’est fait ! Votre théorie géniale sur les ondes gravitationnelles est confirmée.

Einstein me fascine et J’aime les histoires qui finissent bien. Pour beaucoup, dont je suis, Einstein est un pur génie. Le même à qui un professeur avait prédit qu’il ne ferait rien. Il est aussi faire valoir à tous ceux qui souffrent de dyscalculie ou dyslexie. Même si Einstein n’est pas le premier penseur renommé dont le cerveau a été examiné au nom de la science,  il avait « insisté pour que son cerveau soit utilisé pour la recherche », mais aucune particularité anatomique de son cerveau n’explique avec certitude l’intelligence du physicien.(1)

Il ne fut pas seulement un physicien de génie, il changea le monde avec son nouveau concept de temps : Quand je suis dans un train en mouvement, mon temps n’est pas le même que celui de quelqu’un debout sur le quai. Il est aussi un philosophe et humaniste vivement intéressé et préoccupé par les affaires du monde. 

On raconte que Charlie Chaplin lui aurait répondu : « Moi, on m’acclame parce que tout le monde me comprend, et Vous, on vous acclame parce que personne ne vous comprend.”

albert-einstein-25-ans

Il est universellement connu grâce son E=MC2 , même à ceux qui ne sont pas férus de physique, et aussi par sa photographie où il tire la langue. La photo a été prise le jour de son 72 ème anniversaire, le 14 mars 1951, alors que le photographe Arthur Sasse  ne cessait de lui demander un sourire. Fatigué et un peu exaspéré, Einstein lui répondit en tirant la langue. Il confiera plus tard que cette photo était révélatrice de son comportement, de son refus des convenances et du respect de ses propres valeurs : 

 « J’ai toujours eu de la difficulté à accepter l’autorité, et ici, tirer la langue à un photographe qui s’attend sûrement à une pose plus solennelle, cela signifie que l’on refuse de se prêter au jeu de la représentation, que l’on se refuse à livrer une image de soi conforme aux règles du genre.»

J’ai dévoré le livre si bien documenté de François de Closets Ne dites pas à Dieu ce qu’il doit faire en 2004. J’ai tenté de bien le connaitre avec la lecture de ses lettres, de biographies et j’ai  de la tendresse pour Einstein. Un personnage fantasque, attachant avec ses failles et son ombre, grand musicien.« Si je n’étais pas un physicien, je serais probablement un musicien » a-t-il souvent répété. Il utilisait souvent sa notoriété pour rencontrer et obtenir une aide amicale de musiciens qu’il avait admirés. La beauté était primordiale dans sa conception de l’univers. Il adorait faire de la voile mais ne savait point barrer, il se faisait souvent remorquer son bateau jusqu’à la rive. Il ne portait pas de chaussettes, il s’est marié à sa cousine Elsa Loewenthal. Il avait un humour dévastateur. Un personnage.

Einstein-plage
Cette photo aussi peut être désignée comme étant en opposition avec l’image d’Albert Einstein. Sa présence sur la plage est due à sa passion pour la voile. Cette activité n’était pas forcément des plus adaptés : Einstein ne sachant pas nager, il a failli se noyer à plusieurs reprises @Phenixphotos.fr

albert-einstein-joue-du-violon

Que sont les ondes gravitationnelles ?

Elles entraîneraient des perturbations de l’espace-temps provoquées par la collision de deux trous noirs. Je ne veux pas vous faire croire que je suis un as en physique. Que nenni ! Les ondes gravitationnelles sont en fait la preuve que la théorie d’Einstein était juste. Et si j’ai bien compris, ces ondes gravitationnelles  sont analogues à des ronds dans l’eau lorsque je jette un caillou. Tout corps en mouvement est traversé par des ondes gravitationnelles mais pour les voir, il faut observer de très, très gros objets.

ondes-gravitationnelle-science-étonnante
Pour vous rendre compte de ce que cela signifie, le schéma ci-dessous représente ce qu’il arriverait à Tintin s’il était traversé par une onde gravitationnelle : il subirait une série de cycles de contraction/dilatations, de telle manière à ce qu’une contraction dans un sens s’accompagne d’une dilatation dans la direction opposée

Les ondes gravitationnelles observées en 2016 grâce au détecteur Ligo -Laser Interferometer Gravitational Wave Observatory- un phénomène prédit par Albert Einstein  en 1916 mais jamais observé.

Le 14 septembre 2015, à 11 h 51, heure de Paris (9 h 51 TU), les deux interféromètres construits aux États-Unis et qui constituent le Laser Interferometer Gravitational-wave Observatory (Ligo), ont bel et bien détecté le passage d’une onde gravitationnelle correspondant à la fusion de deux trous noirs de masses stellaires.  Pour la petite histoire, chaque trou noir pesait respectivement 36 et 29 fois la masse du Soleil ! La collision s’est produite à environ 1,3 milliard d’années-lumière de la  Voie lactée. Amusant car Einstein n’a jamais cru à l’existence des trous noirs, et leur existence est aujourd’hui confirmée par l’équipe du Ligo.

Imaginons Albert Einstein, en 1915 : Il est un pacifiste convaincu, il a pris la nationalité suisse et ne signe pas le manifeste « Appel au monde civilisé ».  Il est entouré de Max Planck, le découvreur de la mécanique quantique, et d’éminents chimistes comme Walther Nernst et Fritz Haber. Il est tout juste divorcé, sa femme ayant fui en Suisse avec ses deux enfants, il vit seul à Berlin, déprimé, dépressif. Son ami, Janos Plesch racontait : « Il dort jusqu’à ce qu’il se réveille; il reste éveillé jusqu’à ce qu’il est dit d’aller au lit ; il aura faim jusqu’à ce qu’il lui soit donné quelque chose à manger ; puis il mange jusqu’à ce qu’il soit arrêté “. Comble de malheur, sa théorie de la relativité contenait une erreur. Alors, Albert retourne à son tableau noir.  Le physicien  va présenter à l’Académie des sciences, le 25 novembre 1915,  ses nouveaux travaux : Il va expliquer que deux notions a priori distinctes, sont en fait liées. C’est le début de la définition la notion d’espace-temps.

«Ce qui rend la relativité générale distinctive est qu’elle traite la gravitation non pas comme une force entre deux corps tels que le Soleil et la Terre, mais comme une déformation et une distorsion dans la géométrie de l’espace et du temps. Cette énorme réorientation conceptuelle, en plus de la pure beauté mathématique de la théorie, a permis à la relativité générale d’acquérir une mystique et effroyable réputation […].»

Mais à quoi ça sert de prouver que la théorie d’Einstein était juste ?

 Malheureusement Heureusement Certes, cette confirmation ne va pas changer notre vie de tous les jours, mais comme le prédit France Cordova directrice de la Fondation nationale américaine des sciences qui finance les travaux de Ligo : « Ce nouveau regard sur la voûte céleste va permettre d’approfondir notre compréhension du cosmos et conduire à des découvertes inattendues». Certains songent à pouvoir remonter jusqu’au Big bang !

J’y vois autre chose : si cette théorie qui semblait assez farfelue, je déduis que toutes ses théories sont justes. vais-je un peu vite ? Je ne résiste pas à finir  cette chronique par cette jolie citation de Einstein.

 Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s’amuser, z = se taire.»

Inspirant, non ?

Sources : (1) La recherche – Le physicien Thibault Damour : “Einstein a changé le concept du temps !” dans Telerama-  Ondes gravitationnelles ? Inflation ? Ou les deux ? de Science étonnante

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.