close
Le service à thé de Claude Monet

Le service à thé de Claude Monet

monet-plateau-pour-le-thé

Je découvre ce tableau : Le service à thé de Claude Monet. Je suis un fan des Impressionnistes, le premier courant de peinture dans lequel je suis tombé, étant petite. Et Monet est un des peintres impressionnistes que je chéris.

Le service à thé de Claude Monet

Il a peint ce tableau en 1872. D’emblée, les motifs damassés de la nappe accroche mon regard, un Jacquart français sans doute. Remarquez les plis de repassage. Non, pas pour accabler la lingère mais être émerveillé du talent du maître à rendre cette lumière dans les plis !  Un plateau en laque de Chine rouge contenant une théière en porcelaine de Chine blanc-bleue à dessin de fleurs et deux tasses et sous tasses assorties pavanent sur cette table.  Admirez leurs  reflets dans la laque du plateau ! A gauche, une plante verte veloutée dans un pot de même facture que le service à thé.

Un plateau pour deux et une unique cuillère en argent probablement, posée là, sur la nappe. Pourquoi ? Elle semble nous faire un clin d’oeil. Une cuillère pour deux…

salle-a-manger-monet
Salle à manger à Giverny. Source : Fondation Monet 

Lorsque ses finances le permirent, Monet, grand esthète, s’est fait faire son propre service de table à Limoges, chez Haviland,  d’une étonnante modernité et discrétion, en pleine Belle-époque  : sur une base blanche, un marli jaune rehaussé d’un filet bleu. Jaune et bleu : les deux tons de jaune de chrome de la salle à manger et la dominante des estampes qui s’y trouvent. Ce service était réservé aux grandes occasions. Pour le «tous les jours», la famille utilisait « Japon » en faïence de Creil et Montereau, justement sur le tableau.

Claude Monet, le peintre de la couleur et du plein air

Très certainement, si je vous dis Monet, vous me dites : les coquelicots, les nymphéas.. Claude Monet est l’un des fondateurs de l’impressionnisme. Il nait à Paris le 14 novembre 1840 et est élevé en Normandie, au Havre. Il aimait le crayon. Son exercice de dessin favori ? Les caricatures ! En 1859, il part à Paris tenter sa chance sur le conseil d’Eugène Boudin, le roi des ciels.

 « Si je suis devenu peintre, c’est grâce à Boudin qui avec une inépuisable bonté, a entrepris mon éducation »

Il sera le digne héritier de Boudin et Jongkind : Il suit des cours à l’académie Suisse, rencontre Johan Barthold Jongkind en 1862 à la ferme Saint-Siméon.

boudin-Jongkind- Monet-ferme-st-simeon
Oeuvre d’Eugène Boudin : Buveurs à la ferme Saint Siméon. Les quatre personnages sont : Jongkind, van Marcke, Monet et le père Achard.

Monet entre alors dans l’atelier du peintre Gleyre et y rencontre Renoir, Sisley et Bazille. Il devient ami avec Manet. Il peint en plein air dans la forêt de Fontainebleau. Le succès se fait attendre. Ses tableaux ne seront exposés à Paris qu’en 1865. Durant l’hiver 1868-1869, au cours d’un séjour à Etretat, il peint l’un de ses nombreux paysages de neige, La Pie, juchée sur sa barrière telle un Fa sur sa portée musicale.

Il épouse Camille Doncieux en 1870. Ils auront deux fils.

Il fuit la guerre de 1870 à Londres.  Il tombe en admiration sur les oeuvres de Turner. C’est là que nait sa passion pour l’étude de la lumière. Il brosse de magnifiques paysages de brume comme le Parlement de Londres (1871). Lors d’un voyage en Hollande, il se rend acquéreur d’estampes japonaises et découvre ce procédé de peinture original.  En 1872, il peint Impression, soleil levant, mal accueilli par la critique. Lorsqu’on songe à la célébrité de ce tableau aujourd’hui, on pense qu’il y a des gens vraiment mal inspirés. Le mouvement des impressionnistes naît.

En 1875, ce sont les coquelicots. Sa vie personnel est compliquée : il pert Camille en 1879, se remarie avec Alice Hoschedé qui a 6 enfants. Huit ans plus tard, il s’installe à Giverny. Le peintre cherche plus à saisir la fugacité d’un instant qu’à representer un paysage avec état d’âme. Monet nous offre la cathédrale de Rouen, la série Peupliers et meules ( que j’adore ). Il effectue près de 250 tableaux avec ces nymphéas comme seul sujet de 1890 à sa fin. En 1893, Monet agrandit son jardin et décide de créer un jardin d’eau.

Atteint de cataracte, il peint toujours. Il meurt d’un cancer du poumon le 5 décembre (1) 1926.

D’aucun le disait prompt à la colère, ombrageux. Il imposait à tous son rythme de vie. Certains racontent même que les enfants devaient quitter l’école plus tôt pour respecter l’heure du repas à 11h30 ! Véritable gourmet, il appréciait les légumes méditerranéens, les cèpes à l’huile d’olive, le pot-au-feu, les volailles rôties…

Il avait beaucoup d’amis. Clémenceau en fut un précieux avec qui il entretint une correspondance importante. C’est lui qui lui a tenu la main lorsqu’il rendit son dernier souffle.

Qu’y a-t-il à dire de moi ? Que peut-il y avoir à dire, je vous le demande, d’un homme que rien au monde n’intéresse que sa peinture – et aussi son jardin et ses fleurs »

En Une : Claude Monet (1840-1926) : Le service à thé 1872 – Collection privée

Sources : Giverny news – (1) Mozart, autre génie que je chéris,  est mort également un 5 décembre !

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.