close
Je suis cosmétobio addict

Je suis cosmétobio addict

cosmétique-bio-label

Je suis une mordue de produits de beauté

Et depuis longtemps ! Jeune, très jeune, telle une sorcière, je confectionnais des lotions, des masques et autres, avec les produits de la nature. Je revois l’air étonné et compréhensif de ma mère lorsqu’elle me surprenait à concocter une lotion aux feuilles de noix pour égayer ma brunitude ou écraser des fraises – eh ! oui, quel sacrifice – pour faire un masque. Puis, j’ai délaissé – cela me reprend encore quelques fois 😉 – l’artisanat pour les professionnels. J’aime l’ambiance très cosy, feutrée et délicate des instituts et parfumeries, les mille fragrances qui chatouillent mes cellules olfactives, l’attention chaleureuse et très professionnelle des esthéticiennes ou conseillères. J’ai toujours eu beaucoup de produits, j’affectionne les jolis flacons, les crèmes dans des pots somptueux. J’étais à l’affût de la nouvelle lotion, crème, lait pour le corps ou huile qui en plus du glamour, du plaisir des sens, me permettrait d’être la plus belle pour aller danser et de retarder les vilains effets du temps. J’étais une inconditionnelle de Guerlain, Chanel, Clarins, YSL, Sisley, Seihido, La Prairie.. surtout Kanebo. 

maison-Guerlain-parfumerie-d-antan

Mon virage vers la cosmétique bio

J’ai choisi, il y a quatre ans, de ne plus utiliser de produits de beauté issues de la chimie.. A commencé alors, une chasse aux parabens, phtalates, paraffines, phénoxyethanol.. Car dans ces belles antres de la beauté, que de la pétrochimie ! J’ai beaucoup jeté, mes trousses, étagères -beauté furent désespérément vidées. Dans les magasins bio, point de glamour, pas de maquillages, des crèmes un peu rustres qui m’attristaient. Le savon de Marseille, l’argile .. non, tout de même !

Mademoiselle Bio, une aide à ma conversion

logo-mademoiselle-bioJ’ai découvert Mademoiselle Bio en surfant sur le net : Violette Watine, ancienne de chez l’O. qui lors de sa grossesse, s’est tourné vers le naturel, proposait des produits de beauté alliant bien-être et développement durable. Ce n’était pas tant le bio que je recherchais que le “sans chimie.” J’ai découvert Melvita, Dr Hauschka, Weleda .. et de jolies marques comme Suzanne aux bains avec ses produits aux noms enchanteurs :  « caresse d’éveil », « éloge de la paresse », Care de la styliste Stella Mc Cartney dont la maman Linda était  écolo-bio avant l’heure, NuxeBio et sa belle gamme (la mousse démaquillante est sublime ). PLK-rouges-à-lèvres-bio-et-YSL

Ce qui me manquait, c’était le glam, les beaux flacons, les jolis pots .. le joli packaging .. les riches tubes de rouges à lèvres de YSL, – ceux de Couleurs Caramel ( excellents produits ) sont en carton recyclé. Je rêvais que le dieu Glam se penchent sur ce marché et “luxississe” ces produits.

La cosmétique bio se met au glam

Et ce fut fait.. Beaucoup de jolies griffes : Patyka et son lait pour le corps au raisin blanc, SheerinO’Kho et son kit SOS embarquement immédiat avec son packaging- cabine qui évite les affres des longs trajets et du décalage horaire, John Masters Organics avec l’huile nourrissante à la grenade , la crème nettoyante à la fleur de tilleul, son lait pour le corps à l’orange sanguine et la vanille – le parfum est divin- , Thémis avec L’hydratante 24H à la pulpe de mangue, Calinesse avec son masque au lait d’ânesse parmi mes préférées ..

Maquillage bio, le choix

Dr-hauschka-poudreCôté maquillage, le choix se restreint : rouge à lèvres et gloss de Couleur Caramel ( Ceux de  Santé sont moins confortables, les gloss n’ont pas de tenue : cinq minutes et puis s’en vont ), les crayons, eyes liners chez Santé ou Beauté du Monde avec un grand choix de couleurs, de taille –  glissent parfaitement sur la paupière pour des traits nets. Ceux de Couleur Caramel s’effacent très rapidement. J’ai découvert une lotion démaquillante fabuleuse pour les yeux chez Melvita, agréable, à la texture mi-huileuse .

J’étais un vraie fan de Terracotta de Guerlain : elle aussi contient des parabens .. Bronzing Powder du Dr Hauschka appliquée au pinceau est devenue mon chouchou.

Le plus délicat de la révolution-en-salle-de-bains, fut le déodorant ! Les dangers de l’aluminium sont désormais bien étiquetés. Le problème était l’efficacité et les parfums herbeux pas du tout agréables. Après maints essais, maints flacons jetés, j’ai adopté Déo Spray de Nuxe.

Pour les mains, ma préférence va à la crème de Suzanne aux bains (1) qui est vite absorbée et non collante. Couleur caramel, Santé ont de belles gammes de coloris de vernis. Ils sont moins performants côté tenue que les traditionnels. Les dissolvants sont très peu efficaces, il est nécessaire de frotter avec ardeur pour dissoudre le vernis. L’avantage de ces produits écolo est l’odeur qui n’ est pas désagréable, en tout cas beaucoup moins que l’acétone.(2)

Pour les cheveux, je suis devenue  inconditionnelle de Terre de Couleurs et Aube Indienne.

J’ai retrouvé mon allant à fouiner pour dénicher la crème, le lait, l’huile qui apportent en plus de l’hygiène, le plaisir des yeux et la volupté.

So organic, so glam. Luxe et développement durable riment.

Êtes-vous cosméto bio addict ?

Addenda: Je vous recommande le blog Natural Glam , ecocentric le blog et le site Ecocentric

(1) Suzanne-aux-bains n’existe plus, elle fut rachetée par Lexel une société de vente à domicile ..(2) Depuis, j’ai trouvé la perle des dissolvants sans chimie nocives 

 

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.