close
Sourire aux anges

Sourire aux anges

2014-10-01PetitBonheur1493Views2Comments
sourire

Sourire aux anges ? Comme un bébé ? Pourquoi pas !

L’autre jour, je me retrouve par le hasard d’une file d’attente, face à mon reflet. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que je faisais une moue  peu amène. Pourtant rien n’allait de travers, au contraire !

sourire-être-heureux-Droopy

Mon BIB –Bonheur Intérieur Brut est au environ de 32/35.  Sur une échelle des états d’âme, de 0 ( très triste) à 10 (heureux), je pousserais le curseur vers 9, voire 10. Alors, pourquoi cette bouche à la Jeanne Moreau ? Certes, il y avait un peu d’attente mais je n’étais pas pressée et je profite presque toujours de ces arrêts imposés pour saisir le moment présent, m’offrir un instant de retour à soi. Les autres personnes semblaient avoir leur tête des mauvais jours, la caissière était absente de ses gestes, sans joie. Mais, ce n’était nullement une excuse. Serait- ce tout simplement de l’incurie ? De la paresse à contracter un tantinet mes zygomatiques ? de l’inattention ? Très certainement, un peu tout à la fois. 

Les bienfaits du sourire

Pourtant, je les connais. Des études ont établi  que  le sourire, même sans raison, sourire aux anges, peut provoquer la joie.(1) Tara  Kraft, doctorante de l’Université du Kansas et Sarah Pressman, professeure assistante en psychologie, ont mis en évidence que sourire même sans le savoir – les cobayes portaient une baguette entre les lèvres pour mimer le sourire -, même sans être réellement heureux, réduit le stress.

Le cerveau ne fait pas la différence ! Le sourire permet de libérer les précieuses endorphines.

Sourire lorsqu’on n’a pas vraiment de raison de pleurer, améliore notre humeur car notre corps influence notre cerveau ( comme la façon de respirer, notre posture..). Une manière de nous faire du bien, qui ne coûte rien.  « Un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière » a dit l’abbé Pierre. Un bémol cependant : inutile de titiller les zygomatiques lorsque nous avons une vraie raison d’être triste, cela ne fonctionne pas à inverser notre humeur. Les vrais soucis sont plutôt rares, heureusement.

 Une autre raison qui convainc à sourire, même un peu, est que cela nous attire des bonnes choses, en particuliers de la part des autres qui viennent plus facilement vers quelqu’un qui sourit qu’un autre qui tire une tête de cent pieds de long.

Et le monde est plus beau, vu avec le sourire. De plus, le sourire nous rend plus beau :vous l’avez surement remarqué, une personne souriante est nettement plus attirante qu’une qui ne sourit pas.

Dès le réveil, sourire. Sourire à ce jour qui se lève, à cette journée qui s’annonce, dire Merci, je suis en vie .. et cela, c’est formidable. Une contrariété ? Sourire. Appolinaire a écrit dans son poème «A la santé» 

« Tu pleureras l’heure où tu pleures
Qui passeras trop vitement
Comme passent toutes les heures 
 »
.

Ne pas avoir de regret non plus. Cet extrait, je l’ai adopté en mantra grâce à Christophe André. Et je dois dire que cela fonctionne, à chasser le gris qui n’en vaut pas la peine ou ce que je ne peux changer. Et, beaucoup plus joliment dit et motivant qu’ ” Arrête de te lamenter , Caliméro !”

Même lorsqu’on ne vous voit pas, sourire.. Au téléphone aussi, le son de la voix transmet le sourire. 

enfant-qui-sourit-portant-un-chapeau

   enfant-tibetain-qui-sourit enfant-tibétain-qui-sourit-costume-traditionnel

Alors, je me suis encouragée à esquisser un tout petit sourire serein, à la Mona Lisa. Sans oublier de mettre de l’éclat dans le regard grâce aux orbicularis oculi, pour un vrai sourire de Duchenne (3).  J’avais déjà eu cette résolution, et je viens de recevoir la piqûre de rappel. J’ai aussi requis l’aide de Monsieurmonmari pour me signaler la moue inconsciente. Nom de code : Jeanne. J’ai aussi un autre mantra du matin ou de méditation marchée lorsque je me rends à mon travail : “Je suis en vie, je souris à la vie “. Instantanément, le sourire monte aux lèvres.

Corinne Cosseron, fondatrice de l’école internationale du rire et du bonheur et propose  «Que chacun quand il se lève se promette de sourire à au moins deux personnes croisées dans la rue, et les Parisiens iront déjà beaucoup mieux.» Les provinciaux aussi.

SOURCES : (1) Grin and Bear It! Smiling Facilitates Stress Recovery​ (2) Inhibiting and Facilitating Conditions of the Human Smile: A Nonobtrusive Test of the Facial Feedback HypothesisFritz Strack UniversitatMannheim, Federal Republic of Germany-(3) Sourira bien qui sourira le premier

PhotographiesInstallation réalisée à Paris avec et pour les « Provocateurs de Sourire »- 108 sourires de M.Ricard

Sourire-même-aux-anges

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

2 Comments

  1. Vraiment très bon !
    On part facilement comme cela dans l’inconscience "boudeuse"
    Merci pour ce partage et ce rappel
    Je me permettrai la semaine prochaine de reprendre ton dernier paragraphe avec un renvoie vers l’article intégral sur ton blog
    chaleureusement

  2. Bonjour Frédéric, merci pour ce retour. je suis ravie de partager. Mon petit code "Jeanne " a encore été utile hier 😉 Pourriez-vous nous confier le lien de votre article sur ce sujet lorsqu’il sera paru ? Beau dimanche. PLK

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.