close
Pour qui allez-vous voter?

Pour qui allez-vous voter?

voter radio classique

Le 6 mai, nous connaîtrons le vainqueur ! Avant cela, il faut choisir..

vote-radio-classique-2012

Voter, oui ! Mais pour qui ?

J’ai décidé ! Mais ce matin, j’ai ré-entendu le numéro 2 ! Et là, soudain, je suis perplexe .. Quel talent ! Quelle voix, quelle émotion .. Quelle justesse..  Et, le numéro 6 qui me charme tant.. Et si je me fourvoyais ? Non, je campe sur mes positions.. Le meilleur c’est .. Mozart avec son concerto N° 23 ! Non, son Lacrimosa.. Et pourquoi pas, le “Piu Jesu ” de Fauré ? Que c’est délicat.

Vous vous demandez si je me fourvoie ? Que nenni ! Ce tourment ne concerne pas l’élections du Président de la France bien sûr, dont le second tour aura lieu le même jour.. Non, ce sont les élections de Radio Classique qui me passionnent. Les auditeurs sont invités à voter pour leurs morceaux de musique classique préférés parmi une sélection de 50 musiques. Jugez vous -même de la qualité des candidats sur le site radio Classique ou leur page Facebook et vous reconsidérerez mes tiraillements.

 Jean Claude Casadesuschef d’orchestre, compositeur,  parrain de cette votation

jean-claude-casadesus-à-la-baguette

Il promeut la musique de si belle manière pour lutter contre l’abstention. Il évoque la musique avec une ferveur touchante. Il exprime avec conviction, talent et passion ce que je ressens et ne saurais exprimer avec une telle virtuosité. Si les barons des candidats à la fonction suprême avaient la chance de défendre des couleurs aussi talentueuses, les électeurs se précipiteraient aux urnes comme les auditeurs de Radio Classique cliquent ou téléphonent pour voter, tous les jours.

Plusieurs fois par jour, il sensibilise les auditeurs à voter, c’est un joli moment très émouvant. Je vous livre un florilège des interventions de Jean Claude Casadesus évoquant la musique classique avec lequel je suis en parfaite phase….

« Je pense que la musique est le plus court chemin d’une âme à une autre. C’est un langage universel, qui n’a pas recours à la subversion des mots, ni aux images imposées.»

« Nous vivons dans un monde où la technologie est en train de prendre le pas sur l’humanisme. Or, pour contrôler nos robots et ne pas devenir robots nous-mêmes, nous devons rester extrêmement attentifs à sauvegarder notre potentiel d’émotions, à nourrir notre humus intérieur.»

 «  La musique n’est pas une faveur. Ni une récompense. Ni un loisir. Elle est un droit. Libre à chacun de la choisir ou de la rejeter. Mais chacun doit avoir préalablement la possibilité de l’aborder pour se déterminer en connaissance de cause.»

« Il existe en tout être humain une réserve de poésie qui ne demande qu’à fleurir. Notre rôle et notre légitimité d’artistes consistent à permettent l’éclosion de cette richesse cachée, en partageant notre don, en brisant des zones d’incommunicabilité.»

mozart-jeune-joue-piano-avec-son-père

« Dans notre monde de bruit, dans notre “société Kleenex” (je prends, je jette…), il faut militer pour le silence habité. Il faut privilégier le fond sur la forme.
Nous ne pouvons  nous satisfaire d’une société vivant en surface. Nous avons besoin d’une spiritualité, d’un idéal qui seul nous permettra de survivre.
Tout le mérite de la musique est là: elle est en prise directe avec les émotions qui peuplent notre quotidien, avec nos peurs, nos angoisses, nos joies. Par-delà le langage trompeur ou le non-dit, elle est la traduction de la vie.
»

« Il faut militer pour le  “frisson pour tous”! Sur ce plan, la musique est une arme absolue. Elle suscite l’émotion qui naît d’un enrichissement intérieur.
Pourquoi ne nous laissons-nous pas porter plus souvent par nos émotions naturelles?
»

« Point n’est besoin de sortir de Polytechnique pour comprendre et apprécier la musique. Il n’est pas nécessaire d’avoir appris à écouter, comme on apprend la lecture pour savoir lire. Il suffit de se laisser aller.»

Le « frisson pour tous » ! Oh ! Oui, je milite ardemment.

La musique classique élève l’âme, elle suscite l’enrichissement, l’éveil intérieur. Elle est un langage universel.

logo-radio-classique

Alors, pour qui allez -vous voter ?  Le fantastique adagio de Barber ? La sublime « Danse des Chevaliers » de Prokofiev ?  La marche de l’Empereur de Beethoven ?  Ils nous comblent tous de grâce et nous offrent un chemin vers notre cœur et le nirvana..

Photographies: Jean Claude Casadesus- Mozart enfant –

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.