close
Fée de Hélène Guertik, mon dernier album du Père Castor

Fée de Hélène Guertik, mon dernier album du Père Castor

Album-fee-du-Pere-Castor-1950

J’ai une grande tendresse pour les éditions du Père Castor. Roule-galette, Michka, Marlaguette, Les bons amis, le Jamais-Content, le petit poisson d’or, Perlette Goutte d’eau ou encore Poule Rousse… Ces albums ont marqué les jeunes générations de la seconde guerre mondiale jusqu’à nos jours. Les bibliothèques de nos enfants en étaient fort garnies.Ils furent d’excellents compagnons  et nous ont offert de palpitants moments de complicités à les lire, à raconter, commenter, inventer.. 

chat-botté-album-père-castor

Origine du Père Castor

Paul Faucher 1898-1967 est l’éditeur et le bâtisseur du Père Castor. Membre du Bureau international pour l’éducation dont il créa la section française, il rencontre le groupe de la Nouvelle Education qui prône un apprentissage à partir du réel et du libre choix des activités. Il rencontre Frantisek Bakule, l’enfant terrible de la pédagogie tchèque qui avait créé un institut, destiné aux enfants des rues ou lourdement handicapés où il appliquait des méthodes d’apprentissage basées sur ces principes. Paul Faucher soutiendra qu’ « Autant que d’air, de nourriture, de sécurité matérielle, il – l’enfant NDA – a besoin de sécurité affective et morale » et que «L’enfant a besoin d’agir par lui-même, d’explorer, d’expérimenter, de créer, de faire œuvre personnelle ».

«  L’enfant a besoin de penser par lui-même, d’exprimer librement ses goûts, ses idées, ses jugements. » Paul Faucher

En cela, il est aussi héritier de Rabelais, Montaigne. Marie Montessori, Steiner et Freinet en sont les descendants. J’adhère sans limite.« Comment pensera-t-il si vous pensez pour lui ? » disait J.-J. Rousseau – dont je suis fan depuis le lycée.

père-castor-la-petite-poule-rousse
La petite poule rousse                                            

Il souhaite des images porteuses de message et non des illustrations qui dépendent d’un texte .« Les images tiennent un rôle de premier plan dans nos publications : images qui font agir, images qui font parler, images qui racontent ou qui expliquent, images à observer, à comparer, panoramas, etc…  »

Hélène Guertik et les albums du Père Castor

Il connaissait bien les livres russes pour enfants dont il s’est inspiré. Tous les illustrateurs de ses débuts sont russes (1). Les albums jeunesse d’Hélène Guertik sont parus dans les années 1930 chez Flammarion, dans la célèbre collection.

Aristocrate née en 1897 à Saint Petersbourg, Hélène Guertik  1897- Paris 1937) a fui son pays à la Révolution soviétique russe de 1917. Formée dans les Ateliers supérieurs des arts et techniques de Saint-Péters­bourg, elle était une grande artiste.

                  album-du-Père-Castor-Michka

Elle arrive en France avec son frère Vladimir ( le peintre Paul Lusson ) en 1923, après un long périple à travers le Moyen Orient en passant par Constantinople. Elle peint alors des écharpes Nathalie Parain – principale illustratrice de la collection du Père Castor –  lui présente Paul Faucher pour qui elle réalisera onze albums. Refusant des propositions d’autres éditeurs, elle restera fidèle à son éditeur pourvu qu’il lui réserve les thèmes qui la passionnent.guertik-fruits-pere-castorquertik-reptiles-pere-castor

Il reste une dizaine de titres dont ces cinq albums colorier, d’une grande beauté : Des fruits , Des légumes, Des oiseaux datant tous de 1935 et  Des poissons en 1935, Des reptiles en 1938.Dans sa correspondance, Faucher commente cette série : « L‘image à colorier, apparaissant en négatif sur un fond de couleur a pour but d’empêcher l’enfant de suivre servilement un contour donné, de l’inciter à procéder par touches de couleur, de garnir le fond de manière à ce que ces touches de couleur – même rapides – s’organisent dans l’ensemble que doit être une page, un dessin ou un tableau : de l’inviter à découvrir une certaine vérité artistique qui n’est ni la copie ni l’interprétation<»

                     album-Fée-du-Père-Castor

Sa mort accidentelle en 1937 met brutalement fin à une œuvre extrêmement prometteuse.

Hélène Guertik et l’album Fée du Père Castor

Je viens d’en acheter un nouveau : l’album Fée paru en 1950 est un album de contes illustrés de 12 images anaglyphes en rouge et bleu, accompagné d’une paire de lunettes magiques pour les regarder. Regardez les images à travers le carreau rouge, puis à travers le carreau bleu… C’est tout simplement beau, magique, innovant et moderne.. L’image de couverture est magnifique.

Admirez-même sans les lunettes, quelques images de cet album d’ Hélène Guertik dont vous reconnaîtrez à coup sûr, les contes qu’elles illustrent.

          album-fée-hélène-Guertik-pere-Castor   album-fée-hélène-Guertik-pere-Castor    

   album-fée-hélène-Guertik-pere-Castor      album-fée-hélène-Guertik-pere-Castor

                                                                                   album-fée-hélène-Guertik-pere-Castor   album-fée-hélène-Guertik-pere-Castor

Il attendra, avec les autres, sagement et patiemment, notre descendance..

« Donner à chaque enfant l’envie de
grandir et d’entreprendre dans l’enthousiasme
»

Et vous, quel est votre album du Père Castor préféré ?

Sources:  (1)  identité(s) russe(s)- Faucher, Paul, «Comment adapter la littérature enfantine aux besoins des enfants à partir des premières lectures », BBF, 1958, n° 5, p. 345-352 Les albums de Père castor dans l’entre-deux guerres de Marie Françoise Payraud-Barat

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

2 Comments

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.