close
Furoshiki : l’art d’emballer avec un tissu

Furoshiki : l’art d’emballer avec un tissu

11 millions de tonnes de papier sont consommés chaque année en France dont 50 millions de rouleaux de papiers cadeaux vendus.J’aime  le Japon.. Je suis soucieuse de ma Planète ..J’aime faire de jolis et originaux paquets cadeaux…  Le sur-emballage me fait grincer des dents. Cette année encore, je me lance dans le furoshiki.

Un peu d’histoire sur le furoshiki

Le furoshiki est le foulard japonais traditionnel qui sert … à tout emballer/porter.

Il est apparu à l’époque Nara (710-794 ap JC) sous le nom de Tsutsumi, voulant dire  emballage. Il était utilisé pour emballer des objets précieux.

 furoshiki

A l’époque Kamakura (1185-1336), le terme HIRAZUTZUMI  qui veut dire «  paquet plat  » sera utilisé. fin de l’ère Muromachi (1336-1573), les daimyos  l’étendaient pour poser leurs affaires avant de prendre leur bain ou pour essuyer leurs pieds.

Furoshiki signifie «  étalé au bain » et provient de lère Edo  (1600-1853) où l’on utilisait le furoshiki pour emmener les affaires nécessaires ou empaqueter les vêtements aux bains publics, et pour s’essuyer les pieds à la sortie du bain. Ils étaient aussi utilisés par les marchands pour présenter élégamment leur marchandise.

 

Et l’écologie dans tout cela

Après la seconde guerre mondiale, les furoshiki tombèrent doucement en désuétude au Japon, en grande partie à cause de l’apparition du sac plastique. Dans un souci écologique, le ministère de l’environnement et les associations écologiques japonaises tentent de les remettre en vogue.

Quelques chiffres pour éclairer tout cela :

  • + de 500 milliards / an de sacs plastiques consommés dans le monde.
  • Utilisation moyenne d’un sac : 20 minutes.
  • Dégradation : 100 à 400 ans.
  • Ces plastiques sont des pièges mortels pour les animaux, libèrent des dioxines toxiques lors de leur incinération. Ah ! J’oubliai : la pollution visuelle.

En France, l’interdiction de ces sacs plastiques depuis 2016 est une vraie bénédiction. Et pourtant !

Utiliser un furoshiki est LE geste est tout à fait dans l’esprit de moment : réduire, réutiliser et recycler.

Pourquoi le furoshiki nous emballe ?

Les furoshiki actuels peuvent être réalisés dans de nombreux tissus : soie, coton, viscose..  Ils sont décorés de motifs traditionnels, par du shibori ou du chirimen et mesurent entre 45 et 120 cm de côté. L’emballage peut devenir aussi cadeau en utilisant ses foulards Hermès..

 J’ai acheté un  crêpe chirimen au motif de la vague d’après le peintre Hokusaï, qui me ravit et ravira. J’allais dire, évidemment !

Le ministère de l’environnement japonais offre 14 modèles de Furoshiki, pour toutes les formes et aux noms délicieusement imprononçables :

  • Hon-tsutsumi pour des livres 
  • Bin -tsutsumi pour une bouteille
  • Suika-tsutsumi pour un objet rond
  • Kakushi-tsutsumi ou Otsukai pour boite carrée ou rectangulaire avec  noeud caché ou apparent
  • Maki – tsutsumi pour un objet long et cylindrique..

Les  Furoshiki ont été utilisés pour les mariages : les parents de la mariée les préparaient avec des motifs comme des grues, des éventails, des pins, des motifs de vagues, tous ces symboles censés favoriser le bonheur et la bonne fortune.   

Aujourd’hui au Japon, la plupart des invités présents à une cérémonie de mariage remettent le cadeau pour la noce dans un furoshiki,  mais repartent à la maison avec le tissu pour éviter tout malentendu possible. Pourtant, il y a ceux qui suggèrent qu’il doit être considéré comme un emballage-cadeau,  donc inclus dans le don…Rien n’est simple dans la tradition japonaise.. 

Pour mes paquets-cadeaux, je laisse le choix.

Il est assez aisé de réaliser un emballage-furoshiki. Et plus de scotch ou autres qui ne sont pas toujours coopérants. Quelques minutes suffisent.  Il existe des milliers de Tuto, quasi pour toutes les formes. Le plus délicat étant de trouver le tissu adéquat. Certaines ont des tissus à recycler. Ce que je préfère, c’est le furishiki double face, facilement réalisable également pour les petites mains.

Et si vous vous y mettiez ?

Chronique réactualisée en décembre 2019 –Source: traditions du Japon

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.