close
Marlbrough s’en va-t- en guerre

Marlbrough s’en va-t- en guerre

Picasso-guernica

Je n’enchaîne pas mironton mironton mirontaine.. Nous sommes encore en guerre.. en 2013 ! Et ce n’est pas hélas un cas isolé.. Aux quatre coins de la planète, des hommes se battent.. 

Sommes – nous tous des va- t-en-guerre ?

Je suis fort marri et inquiète de lire que 75% des Français approuvent l’expédition au Mali. 

Qui aurait pensé que celui qui a retiré les forces d’Afghanistan, en décembre, engagerait l’armée au Mali en janvier ? Que les pacifistes de tout bord ne broncheraient pas d’un cil face à cette guerre ? Que toute la classe politique et les médias justifieraient cette intervention guerrière ! L’expédition malienne est qualifiée d’« impératif démocratique » pour enrayer une « invasion barbare » et assurer l’« indépendance » d’un pays ami. Ceux qui croient cela feraient bien de vérifier que le Mali est aussi le premier pays africain en matière de production aurifère et que son voisin le Niger détient des réserves d’uranium.

De manière formelle, la guerre est un acte collectif visant à soumettre un opposant.

 Au XXI ème siècle, l’homme a encore ce besoin de guerroyer ?

Les guerres ne sont pas commandées par la raison mais par l’intérêt travesti en défense d’une idéologie ou d’une cause humanitaire et par l’impossibilité de la raison et de l’intelligence à enrayer des pulsions aveugles de dominance. « L’intelligence défend la paix. L’intelligence a horreur de la guerre. » dit Paul Vaillant-Couturier, dans son discours Au service de l’esprit. (1) devant le PCF en octobre 1936.

« La guerre n’est pas une aventure. La guerre est une maladie. Comme le typhus. » écrit Antoine de Saint-Exupéry. Le typhus, les médecins et chercheurs font tout pour l’éradiquer. Je souffre qu’un accord unanime de l’humanité n’ait point encore banni la guerre. 

Je concède que certaines guerres de conquêtes ont contribué à créer de vastes ensembles et à apaiser en apportant un nouveau régime unifié. Ainsi les conquêtes romaines qui apportèrent aux pays méditerranéens la précieuse pax romana (2). Les ambitions territoriales des rois de France ont créé un royaume uni dans la paix . Que dire des conquêtes napoléoniennes ? Ces vastes unités de territoires éloignent le risque de guerre.. Admettons.

Je suis interloquée et effarée qu’aujourd’hui encore, il soit si facile d’exciter des dirigeants à faire leur guerre –Quand les prêcheurs sont à l’abri de la bataille- La vie des morts n’est plus sauvée par des médailles chantait Balavoine.  Les philosophes, les psychologues, psychiatres disent qu’ils ont en eux un principe actif, un instinct de haine et de destruction prêt à accueillir cette sorte d’excitation. Selon Freud, la guerre est l’expression d’une pulsion destructrice qui montre l’animalité de l’homme. Konrad Lorenz exprime dans L’Agression, une histoire naturelle du mal qu’il s’agit d’une manifestation impulsive d’une agressivité naturelle entre membres d’une même espèce convoitant le même espace vital. Le  geste de Caïn montre l’origine même de l’histoire des hommes..

guerre-de-1914-poilus
œuvre de Xavier Josso : dans les Vosges en 1917

Selon Machiavel, les hommes étant par nature méchants,(3) il affirme que la guerre résulte de « l’ambition des princes ou des républiques qui cherchent à étendre leur empire » et qu’il est nécessaire de l’empêcher, même si elle a « sa racine dans la nature humaine »   

guerre viet namJe présume que ces penchants existent, mais ne sommes-nous pas sortis de cette animalité ? Les horreurs et les souffrances de la guerre dont peuvent encore témoigner nos parents et nombres Européens, Américains, Syriens, Vietnamiens, Japonais, Russes, Libanais.. ne nous ont–elles rien appris ? Avons- nous besoin d’étendre nos territoires ? Ne pouvons-nous pas nous contenter de notre jardin d’Eden et même de le partager ?

Aujourd’hui les guerres sont encore plus destructrices, soit disant sélectives, mais elles sont toujours meurtrières avec des armes si sophistiquées, si perfectionnées. « L’homme qui appuie sur un bouton est complètement protégé des conséquences perceptives de son acte » écrit encore Lorentz. Cette distance déculpabilise, déresponsabilise, insensibilise. Point d’héroïsme à tirer, à détruire ! A la guerre, on peut tuer sans être meurtrier, donner la mort n’y est pas considéré comme un crime, cela devient un acte licite. Les guerres sacrifient les populations, elles tuent des femmes, des enfants, des hommes, des militaires qui font leur devoir. Qui sont les méchants ? Et il n’y a pas que les méchants qui meurent ! Qui donne le droit de tuer ? Qui décide qui est bon, qui est mauvais ? Quel héroïsme y-a-t-il à réduire un pays à la ruine ? Les populations à la famine ?

« La guerre est un mal qui déshonore le genre humain. » écrivait Fénelon. Oui..

guerre-nonviolence

Je ne suis pas stratège en géopolitiques, ni une experte en affaires étrangères, ni au fait des désaccords et des dangers. Je sais que le monde a des ennemis, que certaines forces du mal persistent. Les solutions miracles pour éviter les conflits ne sont surement pas faciles, la diplomatie est une science politique et un art périlleux et exigeant.

Sans tendre la joue gauche, lorsque ma joue droite est frappée, je me demande si en 2013, comme le recommandait dans “l’art de la guerre”, Sun Tzu au Ve siècle av. J.-C., « Soumettre l’ennemi par la force n’est pas le summum de l’art de la guerre, le summum de cet art est de soumettre l’ennemi sans verser une seule goutte de sang. » ne serait pas une méthode pour éviter les tueries guerrières et aux bains de sang.

https://www.plkdenoetique.com//wp-content/uploads/2013/01/gandhi2.jpgJe souhaite avoir la sérénité d’accepter ces atrocités que je ne peux changer, d’avoir le courage de vivre la paix dans mon microcosme comme le propose Gandhi « Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous. » et j’envoie ma compassion à tous ceux et celles qui souffrent de ce fléau qu’est la guerre. Je sais que c’est peu.

John F. Kennedy est-il prophète lorsqu’il disait « L’humanité devra mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l’humanité. » ? 

 

 Iconographies: Tableau de Picasso, Guernica -photos de la guere du Vietnam-

(1) sources (2) Cette période a duré du Ie au IIe siècle après J-C (d’après les livres d’Histoire). Cette période de deux siècles est généralement considérée comme avoir duré de -29, quand l’empereur Auguste a déclaré la fin des grandes guerres civiles du premier siècle, jusqu’en 180 à l’annonce de la mort de l’empereur Marc Aurèle – lien (3) je ne suis pas de cette mouvance, je ne crois pas à la méchanceté innée de l’homme
PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.