close
Jetsun Pema, soeur de Sa Sainteté le Dalaï lama et Irène Frain

Jetsun Pema, soeur de Sa Sainteté le Dalaï lama et Irène Frain

Je viens de lire « Pour que refleurisse le monde »un livre d’Irène Frain de 2002 où elle nous livre le fruit de sa rencontre avec Jetsun Pema, la jeune sœur du Dalaï Lama.

Irene frain-jetsun pema-pour-que-refleurisse-le-monde-première-de-couverture

J’aime lire Irène Frain

Elle fut la plus jeune agrégée de lettres classiques de France. Aujourd’hui, elle est romancière, historienne et journaliste. Ses portraits dans Paris Match m’ont ravie, même si je ne lis le dit-magazine que chez mon coiffeur. « L’inimitable» où elle rétablit Cléopâtre dans sa dignité de femme,  « A jamais » où elle retrace les destins d’icônes de la féminité telles que Rita Hayworth, Diana, Margaret d’Angleterre, Ava Gardner, Marilyn Monroe, Daphné Du Maurier, Christina Onassis et Jacky Kennedy, «Lady Di», «Gandhi»J’aimé les livres pour enfants « La fée chocolat» et ce conte de Noël « Le roi des chats» .

Son engagement pour les femmes, pour un bel art de vivre (lire « Le bonheur de faire l’amour dans sa cuisine et vice versa» ), son écologisme humaniste – elle se décrit ainsi -, sa passion pour l’Orient m’enthousiasment. Elle est une femme engagée sans arguer un féminisme machiste. Ambassadrice en faveur de l’enfance tibétaine au sein de l’association «Aide à l’enfance tibétaine» — AET — dont la présidente d’honneur est Jetsun,  membre fondateur du Women’s Forum for the Economy and Society, lieu de débat, de partage, de réflexion et d’actions qui donne la parole aux femmes sur tous les grands enjeux sociétaux et économiques contemporains, elle s’ engage aussi en faveur du bon et vrai chocolat au Club des Croqueurs de chocolat. Une de ses maximes que je partage : il faut être acteur de ses bonheurs.

Pour que refleurisse le monde

C’est le titre de cet ouvrage qui m’a attirée. Quel bel objectif ! 

J’ai revu il y a peu, le film « 7 ans au Tibet ». Pour la petite histoire, Jetsun tient le rôle de sa mère dans ce film de Jean Jacques Annaud. Même s’il ne relate pas tout à fait ce qui s’est réellement passé au Tibet, il restitue au mieux l’atmosphère de Lhassa et il lui permit de merveilleuses retrouvailles avec tant de souvenirs heureux. Elle donna la réplique à Brad Pitt.. Sa fille dans le même temps, jouait le même rôle dans Kundun de Scorsese.. Belle psychothérapie familiale pour elles et deux très belles promotions du Tibet. 

7 ans-au-Tibet-affiche-du-film

Je suis régulièrement les écrits du Dalaï-lama, ce livre d’entretiens tombait à pic si j’ose dire.

J’ai été captivée par Jetsun, femme admirable à la sérénité contagieuse inouïe, directrice du Village d’enfants tibétains de 1964 à 2006, première femme ministre élue du gouvernement tibétain en exil. Elle a reçu le titre fabuleux de « Mère du Tibet” en 1995. Ce sacerdoce auquel elle n’était pas du tout préparée, au Village d’enfants à Dharamsala est exceptionnel.

tibet -fillette-namasté

Je suis émerveillée par les choix et engagements innovants, modernes et traditionnels et affectifs des enfants, l’écologie avant l’heure appliquée dans le village de Ladakh en pleine zone désertique (énergie solaire dès 1978 qui permet une autonomie énergétique, reboisement..), la méthode Montessori utilisée pour l’enseignement, les mères adoptives qui ont toutes de l’instruction et une formation de psychologie basique, l’enseignement intégré des traditions tibétaines, de la géographie du pays que beaucoup ne connaissent pas (45 ans d’exil ).

Les Tibétains se trouvent confrontés aux même fléaux que l’Occident : drogue, alcoolisme,  prostitution, violences.. La manière de gérer ces calamités est simple et fantastique : responsabilisation, tolérance, éducation, amour, deuxième chance, compassion, écoute, esprit de solidarité ..

La réponse à la violence scolaire est dans la vertu de l’exemple nous explique Jetsun : les adultes doivent savoir qu’ils sont vus par des  centaines d’enfants.

Les Tibétains ont l’habitude, sans honte et sans se cacher, de consulter un Lama  lorsqu’ils sont en difficulté, il joue certainement le rôle de thérapeute. Jetsun admet que sans la religion et l’éthique bouddhiste, ce peuple serait tout à fait différent. Nous pouvons nous demander si ce n’est pas l’absence de spiritualité et de certaines valeurs morales, l’ idéologie du “chacun pour soi»qui sont à la source de beaucoup de nos maux occidentauxLes dogmes d’une religion ne sont pas suffisants si l’amour et le respect des autres, la compassion, la capacité de pardon ne sont pas cultivés.

La devise du village d’enfants est : « Les autres d’abord», tout un programme.. 

sofia-stril-rever-enfants-du-tibet-première-de-couverture

Jetsun Pema  se consacre aujourd’hui à la construction de la première université tibétaine, en Inde du Sud, à Bangalore. Quant à moi, je vais m’enquérir de « Enfants du Tibet : De cœur à cœur avec Jetsun Pema et Sœur Emmanuelle » de Sofia Stril-Rever et de  Matthieu Ricard  pour les photographies. A la rencontre de deux merveilleuses personnes, humanistes qui oeuvrent pour la survie des Tibétains chassés par les Chinois.

Cette idée géniale de créer des parrainages d’enfants afin de subvenir aux besoins matériels

Et si je parrainais un enfant tibétain ? Ou d’ailleurs ? Il y a tant d’enfants à aimer et à aider. Ils sont l’avenir de l’homme. 

Voyez aussi le site de la fondation Alexandra David- Néel, une fabuleuse femme dont je vous parlerai dans une autre chronique.

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.