close
Allons-y chochotte de Erik Satie par Patricia Petibon

Allons-y chochotte de Erik Satie par Patricia Petibon

Je suis une fervente auditrice de PassionClassique.

J’adore Olivier Bellamy et son style d’interview absolument extraordinaire et respectueux, qui rend les invités très authentiques. J’y fais de très belles découvertes. En été, ce sont les émissions de l’année qui sont rediffusées. La semaine dernière, j’ai réécouté l’émission consacrée à Patricia Petitbon. J’aime cette soprano  très à l’aise dans les rôles d’amoureuse, d’ingénue perverse ou jeunes femmes excentriques. Elle présentait son dernier CD “La Belle Excentrique” qui est un miracle de sensibilité et de fraîcheur. Patricia Petibon y troque son timbre lyrique pour une voix de poitrine étonnante de gouaille de poissonnière, très Paris 1900. 

A la fin de l’émission, Olivier nous a offert cet “Allons-y chochotte” qu’elle chante avec Olivier Py. Patricia Petibon recevait ses amis pour le magazine très spécial de Lionel Esparza. 

Allons-y chochotte d’Eric Satie

J’aime beaucoup ce compositeur et pianiste français, depuis longtemps. Installé à Montmartre, il y côtoie des écrivains -Stéphane Mallarmé, Paul Verlaine, …-, musiciens – en particuliers Claude Debussy dont il sera un ami proche – et peintres – il sera amoureux de Suzanne Valadon. Il se liera d’amitié avec Jean Cocteau avec lequel il travailla. 

J’aime beaucoup écouter  les Gymnopédies, les Gnossiennes. Une sorte de nostalgie flotte alors.  

 Erik Satie avait beaucoup d’humour que d’aucuns qualifieront d’ironique. Il a aussi écrit des mélodies frivoles accompagnant des textes humoristiques. C’est le cas de cette fameuse chanson composée en 1905.

Patricia PetitbonJ’aime assez peu le mélange des genres. Je n’écoute pas Nathalie Dessay, chanteuse de variétés. Pourtant, j’adore l’écouter chanter l’opéra. Je n’achèterais pas ce CD de Patricia. Mais, ce morceau écouté chez Olivier Bellamy, m’a ravi les oreilles au point de l’avoir dans la tête toute la soirée. Je le trouve d’une drôlerie très estivale.

Et cela recommence. Excusez-moi si cela vous fait le même effet. 

Pour en savoir plus sur l’album : “La Belle Excentrique” : le double jeu de Patricia Petibon

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.