close
Je déclare la saison de running fermée

Je déclare la saison de running fermée

J’ai rangé mes tenues de running. Je suis une runneuse-du-mardi et surtout des beaux jours.

Ma saison de running

Ma saison commence début mars, aux premiers beaux jours et fini dès les premiers frimas et surtout le changement d’heure qui fait descendre la nuit dès 17h.. Courir sous la pluie ne me dérange que très peu, mais dans le froid.. Que nenni ! Les vrais runners me disent que le charme à courir en hiver est bien présent, qu’il existe des tenues très stylées afin de ne pas avoir froid.. Oui, oui, j’entends cela.

running-sous-la-pluie-les-paresseuses

Je sais que j’use de très mauvaises échappatoires.  Que stopper complètement est néfaste. Pourquoi ? Tout simplement parce que mes acquis grâce au travail que j’ai effectué précédemment vont petit à petit s’estomper. Il est évident que je n’arrête pas toute activité, mais je n’ai pas le gout à me faire violence. Je vais continuer  à courir en salle,  sur un tapis ou faire du vélo d’appartement afin de maintenir les acquis. Je sais aussi que cela sera moins palpitant et épisodique. J’ai moins la motivation pour ces choses en intérieur.

les paresseuses-sport

Alors le mardi ? Et bien le mardi – en fait ce sera le mercredi – ce sera Pilates ! Oui, oui. J’adore cela, je trouve que cette activité très cocooning. J’aime à me rendre, la nuit tombée chez Art’kiné, cela me prépare à l’introversion que demande cette pratique. 

J’ai fait mienne la citation de J.H.Pilates traduisant bien sa philosophie :« En réveillant des milliers de cellules musculaires dormantes, on réveille des milliers de cellules cérébrales dormantes ». 

Wake up !

femme-qui-court-rouge

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.