close
VIRGULE, ETC. DANS LES PAS DE ROGER VIVIER

VIRGULE, ETC. DANS LES PAS DE ROGER VIVIER

2013-10-301749Views1Comment
Vivier

Femmes et chaussures, c’est toute une histoire. J’adore les chaussures. J’en possède beaucoup.

Je sais qu’elles reflètent mes états d’âme et les multiples personnalités que j’endosse  au cours d’une même journée. Freud expliquait que parce qu’elle recouvre le pied, qui représente le « substitut du phallus de la femme », la chaussure est importante.(1) 

Pour faire court : le pied symbolise la puissance de la femme, qui ne possède pas de pénis ! «  Elle ponctue la tenue, donne la touche finale » confirme la psychiatre et psychanalyste Catherine Joubert (2). C’est un peu comme les pantoufles de vair de Cendrillon : une affirmation de notre part de princesse. Toute utilitaire qu’elle soit, elle est notre objet transitionnel, à la façon du concept de D. W. Winnicott, le pied évoquant une partie symbolique du corps.

Roger Vivier, le « Fragonard de la chaussure »

 Roger Vivier fut le véritable génie de l’escarpin. La Maison Roger Vivier présente du 2 octobre au 18 Novembre 2014, ses créations les plus folles au Palais de Tokyo, à Paris. Personne n’a oublié les escarpins à l’empeigne garnie de la célèbre boucle d’argent que Catherine Deneuve, dans «Belle de jour» de Luis Buñuel en 1967, n’ôtait que pour la bagatelle. Ni les célèbres et mythiques cuissardes en cuir que portent BB pour chanter son tube « HARLEY DAVIDSON ». Le style Vivier, c’est aussi cela.

Vivier

Brigitte-bardot-en-bottes-roger-vivier-sur-sa-moto

Vivier a étudié la sculpture à l’École des beaux-arts et dès 1925, il trempe dans la conception de chaussure. Christian Louboutin– qui endosse allègrement que ses chaussures à semelle rouge brillante soient également des objets de fétichisme – a appris chez Roger Vivier en 1988, dont il dira « Il est devenu mon mentor. Il représentait l’incarnation du Parisien élégant et distingué, courtois ». 

Il créa dès 1935, des modèles transparents. J’aime ce pied chaussé sans en avoir l’air. En 1937, il conçoit des modèles à semelle compensée qui reviennent en force aujourd’hui, permettant de se hausser plus encore. Marlène Dietrich sera la première à s’y jucher. Joséphine Baker y succombe.

Roger Vivier invente le talon aiguille

Un talon de 8 cm, en 1954 (3) « qui, explique-t-il, termine la silhouette d’un coup de crayon ». Farah Diba en commandera une centaine de paires. Une si belle invention : j’adore les talons aiguilles qui subliment la jambe et la silhouette. Torture raffinée pour certaines, je ne ressens que bien-être et volupté à les porter.  Les psy affirment qu’avec des talons hauts, nous voulons voir et être vues. C’est notre ego qui s’exprime. Avec cette hauteur, le ventre est tenu afin que la ceinture abdominale maintienne le dos, les seins et les fesses ressortent, ce qui nous ­érotise. Oui, oui.. 

Les talons qu’il nomme joliment, sont aussi sa marque de fabrique.

vivier-roger-talon-étrave
Talon  «Étrave» (1958),
vivier-roger-talon-choc-incurvé-vers-l'intérieur
Talon «Choc», (1959) incurvé vers l’intérieur
vivier-talon-tibet
Talon « Tibet», en forme de pyramide pointue
virgule-etc-roger-vivier
Talon « Escargot»
roger-vivier-talon-polichinelle
Talon « Polichinelle »

Les formes de la chaussure le séduiront tout autant. Plastique, bois, dentelle de Bruges, organdi, corde tressée, tulle appliqué sur du satin, cuir plissé, froncé, drapé..

Il fut le collaborateur de Christian Dior -lui accorda le privilège d’apposer sa griffe à la sienne-, avec Schiaparelli,  avec YSL. Les grandes maisons ne s’y trompent pas : le talent de Vivier est reconnu. Il ne créera la sienne qu’en 1963.

Roger Vivier et la postérité

vivier-roger-reine-ElizabethLa postérité retiendra qu’il chaussa des femmes d’exception. Pour son couronnement en 1953, Elizabeth II, prudente, consciente qu’une chute à la Mylène Farmer, mettrait l’Empire Britannique en péril, s’adressera à Roger Vivier. Il lui confectionna ses souliers du couronnement « A Princess to be a Queen », une sandale en chevreau or brodés de rubis assortis à sa couronne. So chic.

Ce qui attira des clientes à têtes couronnées ou presque, parmi lesquelles la Duchesse de Windsor, la princesse Soraya d’Iran, les stars comme Marlène Dietrich, Elisabeth Taylor, Jeanne Moreau et Brigitte Bardot, Ava Gardner,  Joséphine Baker, Gloria Guinness, Cary Grant, Jackie Kennedy, Elizabeth Taylor et The Beatles, tous chaussés Vivier.

Au début des années 1960, mêlant plastique et dentelle, il innove pour Yves Saint Laurent, avec des classiques éternels à la boucles, modèles emblématiques encore si actuels.

roger-vivier-escarpins

  vivier roger

Dans les années 1970, Roger Vivier se retire sur la pointe des pieds. Il nous quitte en 1998. La marque, devenue un peu désuète, sera relancée par l’homme d’affaires italien Diego della Valle, propriétaire de Tod’s, en 2000. Il lui offre une boutique mi-hôtel particulier, mi-boudoir, au 29 rue du Faubourg-Saint-Honoré.

Le chic parisien de Vivier est symbolisé avec élégance par son ambassadrice, Inès de la Fressange. Bruno Frisoni, directeur artistique de la maison, fidèle à l’ADN de Roger Vivier, chausse les femmes les plus élégantes, Carla Bruni-Sarkozy, Cate Blanchett – -, Anne Hathaway, Nicole Kidman, Julia Roberts, Kirsten Dunst, Catherine Zeta-Jones…

sketch-by-bruno-frisoni-for-roger-vivier-boots-of-cate-blanchett-as-maid-marianne-in-robin-hood-3
Cate Blanchett a personnellement demandé à Frisoni de créer ses fameux ultralongs en daim qu’elle porte pour incarner Marian Hoxley pour le film Robin Hood

Lors de sa cérémonie de mariage, Victoria de Suède portait une paire de « Belle de nuit » en satin blanc et boucle en strass. Catherine Deneuve portait ses petits vernis lors des funérailles d’Yves Saint Laurent. 

roger-vivier

vivier-roger

La Maison Roger Vivier, fière de son histoire

Elle veut faire connaître son patrimoine dont une partie des souliers présentés ont été prêtés par les plus beaux musées au monde –Musée Galliera national, le MET de New York. Chaque pièce est mise en valeur telle une oeuvre d’art. Ce qu’elles sont : des bijoux.

Photographies de l’exposition: Exposition “Virgule, etc. Dans les pas de Roger Vivier” au Palais de Tokyo © Oleg Covian

Sources: site de Vivier (adorable et so chic)-  (1)Trois Essais sur la théorie sexuelle  (2) “Déshabillez-moi “(Catherine Joubert 3) il semble qu’il se partage la paternité avec Charles Jourdan

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

1 Comment

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.