close
Comment se débarrasser de la lucite estivale ?

Comment se débarrasser de la lucite estivale ?

2017-07-11Soleil949Views20Comments
soleil-lucite

femme-qui-bronze-soleil

Le soleil est bon pour notre santé, notamment pour synthétiser la vitamine D.

Je suis une fille de l’été, j’adore le soleil même si je ne m’expose qu’avec parcimonie : le recto verso-rôtissoire n’est pas pour moi. 

Cependant, je l’aime ce soleil, il est mon ami. Mais depuis quelques années, je risque une photodermatose, plus connue sous le nom de lucite estivale. Un comble pour moi qui ait la peau mate. Cette sournoise est apparue, lors de vacances à Kho Lanta, sans préavis, il y a quelques années.

Cette réaction provoquant un érythème et un prurit important est très inconfortable. Elle touche environ 10% de la population, surtout les femmes. La  première fois – et la seule – où j’en ai souffert, ce ne fut qu’aux avant-bras. Vite, j’ai réagi l’année suivante en anticipant la réaction. Depuis, elle n’est pas réapparue.

Comment prévenir d’une lucite ?

Au menu : carotte, courge, tomate, abricot, saumon, melon, petits pois frais, pamplemousse rose, papaye, patate douce, mangue, épinards, pastèque,  brocolis et autres choux …

              caroténoïdes-légumes-fruits

Des caroténoïdes tels que le carotène, le lycopène, la zéaxanthine ou l’astaxanthine.

Ce sont des pigments naturels orangés, de jaune à rouge, qui présentent un fort pouvoir antioxydant. Ils participent à la protection des cellules exposées à la lumière et améliorent la tolérance de la peau au soleil. Ils protègent les acides gras qui constituent la membrane cellulaire de l’attaque des radicaux libres par les UV en les piégeant en formant un composé stable. Ils préviennent la baisse de l’immunité lié au soleil.  

La lutéine et la zéaxanthine filtrent la lumière bleue et piègent les radicaux libres qu’elle génère assurant ainsi une prévention de la DMLA

Sans oublier un apport en vitamines C avec acérola, poivron, agrumes, mâche, cassis, persil, kiwi, fraise, citron, épinards… et la E – huile de germe de blé, céréales complètes, poissons gras- qui aide à lutter contre les radicaux libres, absorbe les UVB,  prévient le coup de soleil en inhibant la formation des médiateurs physiologiques de l’inflammation.  et en oligo-éléments comme le zinc (huîtres, foie, sésame, œuf, soja…) et le sélénium – noix du Brésil, amandes, huîtres – je n’en mange pas car je n’aime pas manger des êtres vivants -, poissons…) qui stimulent les fonctions immunitaires. L’alimentation apporte 60 à 200 mg de vitamine C et 5,6 à 11 mg de vitamine E par jour.

De fait, si on respecte les 5 fruits et légumes par jour, ce sera 5 à 6 mg de caroténoïdes absorbés. Ils le seront d’autant mieux qu’ils seront accompagnés d’un corps gras.

Les gélules solaires

Inconnues il y a vingt ans, les capsules solaires sont aujourd’hui recommandées par la plupart des dermatologues. Sont-elles efficaces ? 

Un des avantages, c’est que l’apport va concerner le corps dans son entier. En effet, la crème solaire n’est pas toujours appliquée partout. Cette protection correspond à peine à un indice 3 et il est impératif de se protéger, j’allais dire de manière traditionnelle avec évitement des heures chaudes, parasols, chapeau, feuillages, vêtements, crèmes solaires.

Tous les compléments nutritionnels solaires se valent-ils ? 

Peu d’études prouvent leur efficacité. En tout cas, si vous êtes fumeur/se il est recommandé de limiter la complémentation à deux mois : une augmentation du risque de cancer aurait été mise en évidence.

Il est d’usage de commencer deux à trois semaines avant de partir sous des cieux ensoleillés.

Selon LaNutrition, « seuls les compléments qui renferment au moins 15 mg de caroténoïdes associés à 10 mg au moins de vitamine E peuvent prétendre à un effet protecteur »

Eclat de beauté Phytoceutic solaire bio ou Bronzoral  de Phyts

J’ai définitivement opté pour des compléments bio. Cette année, j’ai choisi Phytoceutic, après avoir utilisé Phyts depuis quelques années. Pour celles et ceux qui souhaitent connaitre le vainqueur des oenobiol ou autres, je vous renvoie sur le site de LaNutrition qui a réalisé un palmarès. Les meilleures marques 

Phytoceutic-solaire-bio-gelules     Bronzoral-Phyts-gélules

 

 

 

 

La compo et les apports ?

Eclat de beauté Phytoceutic

Bronzoral  de Phyts

Poudre de carotte* (1), Extrait de tomate* (1), anti agglomérant : Carbonate de magnésium, Dunaliella salina titré en caroténoïdes, Extrait de raisin* (1), Arôme naturel abricot (abricot*), Huile de tournesol*, anti agglomérant : Dioxyde de silicium.
* Ingrédients issus de l’agriculture Biologique
(1) Supports : Maltodextrine*, farine de riz*.

 Composition pour 2 comprimés : Poudre de carottes :940mg, extrait de tomate : 300mg, Extrait de marc de raisin : 32 mg, Dunaliela salina : 67,3 mg dont 5 mg de caroténoïdes dont 4,5 mg de béta- carotènes

 

Myrtille baie (Vaccinium myrtillus), gélule (hydroxypropylmethyl cellulose), vitamine C, extrait de lutéine titré à 10%, extrait d’algue riche en bétacarotène (dunaliella salina), sulfate de zinc, antiagglomérant : stéarate de magnésium, levure séléniée, vitamine E naturelle, extrait de pépins de raisin à 95% minimum de polyphénols totaux.

Composition pour 2 comprimés : Myrtille : 516 mg. Vitamine C : 60 mg. Vitamine E : 5.1 mg. Bétacarotène : 2.6 mg
. Lutéine : 5 mg. Zéaxanthine : 100 µg. Zinc : 8 mg
. Sélénium : 25 µg. Polyphénols : 2.85 mg

Il semble que la concentration en caroténoïdes soit à peu près similaire, mais la présence de zinc et de vitamine E rend la produit Phyts plus complet. A suivre.

Un de mes travers est la difficulté à avaler les gélules .. Je coupe en deux les comprimés de Phytoceutic, ceux de Phyts ne m’avaient posé aucun souci.

L’homéopathie et lucite

Je sais que l’homéopathie est classée par l’Académie de Médecine comme inopérante. « L’homéopathie est une méthode imaginée il y a 2 siècles à partir d’a priori conceptuels dénués de fondement scientifique ». Monsieurmonmari, médecin, pense de même que « La théorie de Hahnemann est bizarre ». Il ne me comprend pas sur ce sujet. Les laboratoires Boiron disposent d’essais cliniques, mais il s’agit de « méta-analyses » dont la signification reste discutée. L’efficacité y semble plus importante que celle du placebo, mais à peine (1). Entendons-nous bien, je ne suis pas une fervente utilisatrice de l’homéopathie, je ne l’utilise que pour la prévention de cette fichue lucite car je n’avais pas envie d’absorber des corticoïdes ! Même les médecins homéopathes le reconnaissent, l’homéopathie ne doit jamais remplacer un traitement dont l’efficacité a été prouvée. Dans mon cas de prévention de la lucite solaire, l’effet placebo fonctionne, alors..

La dilution CH  Centésimale Hahnemannienne 

Elle s’effectue en prenant 1 volume de la teinture mère et en complétant avec 99 volumes de solvant,  on obtient ainsi une dilution à 1CH = 1 % = 0,01 rarement prescrite. En fait, plus la dilution est importante, de 12, et a fortiori 15 CH et plus, la totalité des flacons ou des granules ne comprennent statistiquement plus une seule molécule du produit actif… 

Une dilution moyenne 7 ou 9 CH se prescrit pour  traiter des symptômes plus généraux,  une dilution basse 4 ou 5 CH pour  des signes locaux, une dilution haute 15 ou 30 CH pour agir sur un comportement général. 

Deux présentations sont  particulières à l’homéopathie :  

  • Les granules : petites sphères de sucre imprégnées de la substance active, et contenues dans des tubes de 75 à 80 granules environ  pour les dilutions basses (4 ou 5 CH) ou moyennes (7 ou 9 CH). 
  • Les doses qui  contiennent des globules. Ce sont de toutes petites sphères de sucre imprégnées de la substance active, contenues dans des petits tubes de 200 globules environ.

homéopathie-lucite

​Traitement homéopathique de la lucite

J’ai une amie homéopathe qui m’a conseillé sur ce sujet. 

Natrum muriaticum 15 CH : 1 dose par semaine (commencer une semaine avant le départ)

 – Hypericum Perforatum 15 CH : 5 granules matin et soir, pendant toute la période estivale, en commençant 15 jours avant les premières expositions solaires

– Muriaticum Acidum : 5 granules 2 fois par jour, à démarrer 2 semaines avant l’exposition au soleil et à poursuivre pendant toute la période d’exposition.

 En cas de survenue de l’inamicale lucite 

– Apis mellifica 5 CH , Muriaticum acidum 9 CH, Poumon histamine 9 CH : 5 granules de chaque  toutes les heures.

Quelques remarques 

  • La prise se fait au moins un quart d’heure avant les repas ou une heure et demie après,
  • Les granules (souvent 5) ou la totalité de la dose sont à laisser fondre lentement sous la langue. Le principe actif passe alors directement dans la circulation sanguine.
  • Avoir la bouche « propre », càd n’avoir aucun goût particulier dans la bouche (menthe, café, tabac, alcool,…). Dans l’ idéal, la prise se fera le matin à jeun et le soir au coucher avant le brossage des dents.

La lucite estivale est une infection bénigne, mais une consultation chez un dermatologue est parfois nécessaire, bien entendu.

Avez-vous déjà souffert de lucite ?

Prenez-vous un complément nutritionnel solaire ?

Croyez-vous à l’efficacité de l’homéopathie pour prévenir la lucite ?

Sources : La lucite estivale bénigne existe-t-elle ?  D. Leroy  – (1) Etude Boiron Lucite 

Tags:Soleil
PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

7 Comments

  1. Je me couvre de boutons, très peu esthétiques en été… je prends des capsules de béta carotène…et la crème La roche posay, écran. je vais tenter l’homéopathie

  2. je ne suis pas du tout concernée par ton billet d’aujourd’hui. Eh oui je suis antillaise et mon bronzage est sacrément d’origine ! Mais j’utilise quand même une protection pour éviter les coups de soleil;

  3. j’ai fait de la lucite en grece, ils m’ont fait mettre du yaourt nature dessus et tout est passé, gratouillis et rougeurs !

  4. jusqu’à une bonne vingtaine d’année, je bronzais sans coups de soleil ; j’utilisais une crème histoire de mettre quelque chose ! et puis un été, elle est apparue, ma dermato m’a prescrit il y a quelques années déjà l’oenobiol Solaire et depuis exit la lucite !

    1. c’est ainsi : la lucite apparaît sans préavis ! moi aussi je bronzais sans souci, sans coup de soleil ( je me protégeais bien et puis un jour, elle arrive ! Contente que tu aies trouvé ta solution aussi

Leave a Response