close
Ron Mueck, créateur d’humains

Ron Mueck, créateur d’humains

2014-06-12CartierMuséeRonMueck6523Views2Comments
ron mueck

Lors de notre visite à la Fondation Cartier pour son trentième anniversaire, j’ai rencontré Marc Newson, Bodys Isek Kingelez, Chéri Samba, Peter Halley, Alessandro Mendini, Takashi Kitano, Véio, Juana Marta Rodas et Julia Isidrez, Issey Miyake, Tadanori Yokoo, Richard Artschwager, Sarah Sze, Raymond Hains, Jean-Michel Alberola, Esteban Klassen, Marcos Ortiz, Jorge Carema, Ogwa et Osvaldo Pitoe, Cai Guo-Qiang, David Lynch, Moebius, David Hammons, Mario Merz, César, Ian Hamilton Finley, Giuseppe Penone et je dois admettre que la dernière salle m’a fait son petit effet  grâce à l’œuvre de Ron Mueck, In Bed .

J’avais déjà vu Mueck, sans pour autant en avoir mesuré la grandeur…

Qui est Ron Mueck ?

Né en 1958 à Melbourne de parents allemands, respectivement  fabricants  de jouets en bois et de poupées de chiffons dont très certainement  Ron Mueck a hérité une passion pour les corps. Il a commencé sa carrière comme maquettiste et marionnettiste  à la télévision, en collaborant au Muppet Show et pendant 4 ans – soit 800 émissions – pour SHIRL’S NEIGHBORHOOD – notre île aux enfants- il est engagé par Jim Henson Creature Shop, il est la voix et le concepteur de Ludo le gentil géant du film Labyrinthe en 1986 et crée des mannequins pour la publicité. Mais le cinéma le lasse..

Sa carrière de sculpteur décolle grâce à sa belle-mère, la grande artiste Paula Régo qui lui commande un modèle réduit de Pinocchio pour l’une de ses toiles. Impressionnée par le travail de Mueck, elle le présente au collectionneur Charles Saatchi. La carrière de Ron Mueck est dès lors lancée. En 1996, il délaisse les marionnettes pour se consacrer à la sculpture hyperréaliste. 

Surnommé le «  pape de l’hyperréalisme », le sculpteur qui vit à Londres utilise de la résine, de la fibre de verre, du silicone, parfois de vrais cheveux, il atteint la perfection en sculptant des êtres humains, en jouant sur l’échelle.

Le format n’est pas conforme à la réalité mais les détails sont bluffants. 

En 1997 qu’il fait sensation en exposant une sculpture de son père mort -Dead Dad- faisant les deux tiers de la taille d’un homme réel. Rien ne manque.. D‘instinct, j’ai envie de détourner le regard. La représentation de la taille d’une poupée  est poignante avec tous les détails impudiques soigneusement sculptés, la petitesse de la représentation faisant allusion à la petitesse existentielle. Ron a dit qu’il avait travaillé sur cette sculpture et pris ainsi grand soin de son père, chose qu’il n’avait jamais fait. Réconciliation ? 

ron-mueck-dead-dad-focus-face

Ron-Mueck-Dead-dad

Le choix de la nudité peut-être, montre qu’il n’y a pas de honte dans l’ état sans vie.Voyez les détails..

Dead-dad-ron-mueck-focus-hand

Ron-mueck-femme-dans-le-lit

La femme d’In-bed est d’une réalisme époustouflant : la peau légèrement marbrée, les traits fatigués, la tête délicatement posé dans une main, elle vous suit du regard, l’air soucieux, les plis de l’oreiller, de la couette.. sont des chefs d’oeuvre de réalisme.  Inouï. J’ai dû me retenir à toucher ses cheveux..

 Ron-Muecklittle-girlron-mueck-little-girl

Est- ce que pour Ron Mueck, la naissance est une évenement plus important à cause du potentiel qu’elle représente, qu’il l’exprime par la taille de ses sculptures ? Si Mueck a représenté son père mort en miniature, A girl est un immense portrait  d’une nouvelle-née – il parait que le modèle est de sa famille – , à l’expression torturée, des taches de sang et d’autres liquides  clairement visibles, même de loin. Ses cheveux collés, son aspect ridé.. impressionnent. Sa tête est  toujours dirigée vers l’entrée lors des expositions, son cordon ombilical n’ est pas perceptible immédiatement. Ce nouveau-né gargantuesque qui semble nous poser la question du pourquoi de la naissance, est très impressionnant.    Woman-with-shopping-Ron-Mueck-focus   Woman-with-shopping-Ron-Mueck-focus

  Woman-with-shopping-Ron-Mueck

Woman with shopping, femme aux cabas est spectaculaire. Elle semble si triste, à porter ses sacs en plastique si dérisoires, son bébé bien à l’abri contre sa poitrine. Il me semble que sa vie lui soit bien lourde à porter à l’instar de ses sacs. Aucun contact avec son enfant suspendu cependant à l’abri dans son manteau, ni visuel, ni tactile, il semble tendre son visage vers sa mère qui l’ignore..Est-ce le sien ? Trop accaparée à se débattre avec sa vie ? Est-ce une femme seule ? Se demande-t-elle si elle a oublié le beurre ? Si elle pourra payer son loyer ? 

ron-mueck

J’aime beaucoup ces deux vieilles dames, qui semblent si réelles. Je les imagine bien grincheuses et médisantes ..

«Je n’ai jamais eu l’ambition d’être sculpteur […] je ne sais pas pourquoi je fais ça mais je ne sais pas ce que je pourrais faire d’autre. Je ne me revendique pas artiste, c’est simplement la seule chose que je sais faire.» Ron Mueck

Ron sculpte des hommes et des femmes banals

Il les statufie dans des situations très ordinaires et si simples, de la vie quotidienne.

Ses personnages plongés dans leurs pensées semblant si vivants qu’on s’attend à chaque instant à les voir bouger et nous interpeller, nous poussent à l’introspection.

Les thèmes récurrents de la naissance, de la mort et du vieillissement, les étapes-clés que nous signale l’artiste, nous font réfléchir.. même si parfois, au premier abord, il nous faut vaincre une certaine crainte, voire le dégoût.  Ceux-ci vaincus, chaque détail de la sculpture nous emporte dans leur monde et un véritable dialogue s’engage..                                                                                                            

Pour découvrir plus d’ œuvres de Ron Mueck, RDV sur mon  

Lire aussi : “Mémoires vives” 30éme anniversaire de la Fondation Cartier : De la Fondation Cartier à la closerie des lilas

Ron Mueck, créateur d'humains
PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

2 Comments

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.