close
Adoptez le régime MIND pour ralentir le vieillissement

Adoptez le régime MIND pour ralentir le vieillissement

2018-01-24ChouSuperalimentVieillissement510Views3Comments
reen-leaves-vegetables-mind

Vieillir ! Il parait que cela commence à partir de 23 ans. Bigre !  Quelle affreuse programmation ! Ce qui me perturbe le plus est le déclin cognitif..Voila que ce matin sur l’excellent magazine LaNutrition je lis : « Le cerveau des personnes qui mangent un légume vert à feuilles chaque jour vieillit moins vite.». Je ne suis pas du tout atteinte de jeunisme mais je veille sur mes neurones. Contrairement à une idée reçue, ce déclin observé chez la majorité des gens ne s’accélère pas après la cinquantaine, mais continue au même rythme jusqu’à un âge avancé. Comme la plasticité cérébrale se maintient durant toute la vie, il existe de nombreux mécanismes de compensation dans le cerveau.

vieillissement-du-cerveau

Vieillissement du cerveau

Le cerveau  n’échappe pas  au vieillissement : Le stress oxydant, l’inflammation, les troubles métaboliques (hyperglycémie, diabète) sont autant de facteurs qui accélèrent le vieillissement du cerveau et que l’alimentation peut combattre. Par ailleurs, soumis à l’influence néfaste de facteurs comme les maladies cardiovasculaires, les traumatismes crâniens, un mauvais mode de vie ou un stress chronique, il vieillit d’autant plus vite.

« La perte neuronale due au vieillissement est modérée : la mort neuronale est très faible. Surtout, il y a des différences majeures entre les individus. »  écrit le professeur Professeur Émérite de neurologie à la Pitié Salpêtrière (Paris), Yves Agid (1). Les neurones ne disparaissent pas avec l’âge, mais ils ne sont pas en bonne forme ! Par rapport au sujet jeune, le sujet âgé a les dendrites comportant des épines en petit nombre et de petites tailles à l’image d’un arbre en automne qui perd ses feuilles par rapport à l’été !

neurones-vieillissement
Schéma du Professeur Agid

Pour faire court : nous ne perdons que peu de neurones mais des connections. Nonobstant, il peut les perdre au très grand âge ( La limite de vie des neurones étant estimée à 150 ans ). Une étude a par exemple montré qu’à 81 ans, seulement 30 à 40% des sujets démontraient un déclin significatif de leurs facultés cognitives.

Un cerveau de onze ans plus jeune ! Tentant !

Oh bien sûr, vous craignez que je vous resserve les « Manger 5 10 fruits et légumes », « Faire du sport »… et tous les poncifs du genre. Cela reste juste ! Cependant, nous disposons aujourd’hui de données laissant entendre qu’un régime méditerranéen avec des légumes verts à feuilles pourraient aider à limiter le déclin cognitif lié à l’âge. Je vais donc vous parler du régime MIND mis au point par un chercheur américain ( ça fait tout de suite beaucoup plus sérieux lorsqu’il est américain ? )

Deux grandes études prospectives, en 2005 et 2006 ont trouvé que les personnes qui consomment le plus de légumes verts à feuilles –  épinards, kale, laitue, chou – connaissent un déclin cognitif moins important que ceux qui en consomment peu.

Ne riez pas ! D’après l’ étude Rush Memory and Aging Project parue en décembre 2017 dans la revue Neurology, un cerveau d’une personne qui consomme ces verts légumes parait de 11 ans plus jeune ! (2) 960 personnes qui ne souffraient pas de démence et dont l’âge moyen était de 81 ans ont été suivi pendant 4 ans. Ceux qui en mangeaient le plus en prenaient 1,3 portion par jour et ceux qui en mangeaient le moins 0,1 portion par jour. Pour Martha Clare Morris, ces résultats « montrent une corrélation » entre la consommation de ces légumes et le vieillissement cérébral.

épinards-régime-mind-cerveau

Adoptez le régime MIND

Le régime MIND mis au point par l’épidémiologiste Martha Clare Morris de la Rush University Medical Center de Chicago. MIND est la  contraction de « Mediterranean-Dash Intervention for Neurodegenerative Delay ». Il a été conçu pour des patients atteints de dégénérescence mais aussi pour des étudiants en période d’examen. Il permettrait de réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer de près de 53 %. Dans ce régime, point d’interdit ! N’oublions pas l’alimentation plaisir !

Il est recommandé de se concocter une portion de 200 g de cresson, la roquette ou autres légumes verts à feuilles. L’idéal est de les consommer crus ou du moins cuits à basse température et de privilégiez toujours les produits bio. Ajoutez à cela quelques baies – myrtilles, framboises.., du thé vert, quelques oléagineux – amandes, noix..- une portion de quinoa, lentilles ou boulgour… Il est bon également de ne pas oublier le fer avec une fois par semaine pour les non-végétariens, des huîtres, des moules ou clams. Sachez que le fer d’origine animale est mieux absorbé que le végétal (80 % contre 40 % ). Alors, adoptez le tofu, source importante de fer (5 mg pour 100g).

green-leaves-vegetables

Clairement, une portion et demi par jour d’un légume vert à feuilles, c’est peu ! Et en plus, si c’était vrai ? Cela ne peut faire que du bien à nos neurones ! A nous les poêlées d’épinards, choux de Bruxelles rôtis aux pommes , chou kale … Je vois la vie en vert !

Sources : (1) Vieillissement cérébral ou maladie dégénérative Professeur Émérite de neurologie à la Pitié Salpêtrière (Paris),Yves Agid est membre de l’Académie des sciences et membre du Comité Consultatif National d’Éthique. Il est aussi le co-initiateur de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) (2) Nutrients and bioactives in green leafy vegetables and cognitive decline Prospective study – Martha Clare MorrisYamin WangLisa L. BarnesDavid A. BennettBess Dawson-Hughes and Sarah L. Booth

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

3 Comments

  1. Afin de résoudre une fois pour toute, l’assommant problème des 5 fruits et légumes à ingérer par jour en dépassant même le quota autorisé :), j’ai investi dans un extracteur.

    Depuis 5 ans maintenant, je fais chaque jour (sauf le dimanche, c’est jus d’amande !), des jus de légumes/fruits…
    Les 3 éléments constants restent épinards, carottes et gingembre frais.
    Ensuite, pour les variations en couleur ce sont les fruits et légumes de saison achetés au marché.

    Je suis donc le temps des récoltes et mes caprices du moment; parfois je mets du chou, mais en ce moment c’est plutôt de la betterave crue.
    La couleur de ces jus est magnifique avec de belles graduations que je sers dans de jolis verres.
    Ah oui, j’ai essayé aussi d’incorporer des orties (jeunes pousses) du jardin, leur petit goût sauvage n’est pas déplaisant.
    Le jus le plus délicieux que j’ai pu faire c’est en automne avec de la rhubarbe du jardin, c’est acidulé.
    Les légumes et les fruits sont donc mes amis, tous et sans préférence de couleurs. Et comme ce n’est pas suffisant, il y a aussi les soupes maisons et diverses poilées !

    Quand même ! Je me rends compte que je suis un « peu » excessive avec ces jus, car au printemps, je vais planter dans le jardin, 2 ou 3 bouleaux car outre le fait qu’ils soient mes arbres préférés, leur sève est un vrai jus de jouvence !

    Peut-être devrais-je consulter ?

    1. bonjour, car en plus d’être un plaisir goutu, un régal pour les yeux.. les couleurs de ces cocktails si healthy sont extraordinaires ! de la rhubarbe en automne ? dans nos jardins et sur les étals, elles disparaît en juillet , non ? En tout cas, dès les premières pousses j’essaie, j’adore la rhubarbe.
      A la question : devriez vous consulter ? la réponse est non 😉

  2. Bonjour,

    Je ne suis pas peu fière de ma rhubarbe. A partir de graines, j’ai fait des semis puis j’ai planté en terre les jeunes plants.
    En automne de la même année, elle était flamboyante pour la premère récolte. La nature est capricieuse mais aussi fabuleuse !
    Ce doit être une espèce spéciale, car j’aurais bien voulu qu’elle soit épanouie au printemps en même temps que les fraises, mais non.
    Merci aussi de me rassurer quant à mon état mental ! 🙂

    PS : je vous recommande la sève de bouleau en mars…
    Très belle journée.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.