close
12 livres que j’ai aimés en 2012

12 livres que j’ai aimés en 2012

2012-12-31RomanSagesse1505Views1Comment
livre s

« On ne devrait lire que les livres qui nous mordent et nous piquent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d’un coup de poing sur le crâne, à quoi bon lire ? Un livre doit être la hache qui brise la mer de glace en nous. » écrivait Franz Kafka en 1904 à son ami Oskar Pollak (1)… Je fais un peu mienne cette idée et je m’offre aussi des lecture pour le simple plaisir du verbe ou des yeux. Même si pour certains, les femmes qui lisent sont dangereuses... 

 Et comme je travaille une compétence savoir effectuer un choix, je me lance dans un  exercice-défit : sélectionner les 12 livres qui m’ont ravis en 2012. Je lis beaucoup, j’achète énormément de livres – MonsieurMonépoux aussi, nous adorons nous balader dans des librairies, je surfe sur Amazon et ailleurs à l’affut d’un beau et bon livre. J’ai même un carnet sur lequel je note les livres à acheter, des notes sur mon iPhone.

La forêt des 29 d’Irène Frain 

J’aime l’écriture d’Irène Frain. Mais ce livre m’a absolument tourneboulée. L’histoire en quelques mots : Djambo-Jambhoji, le premier écologiste de l’Histoire a été inspiré par un personnage historique authentique, toujours vénéré de nos jours sous le nom de Jambhoji « Vénérable Djambo » ou Jambheshwar, et il m’a envoûtée. L’histoire contée à la manière d’un charan, ces conteurs du désert, est merveilleuse, même si parfois elle est cruelle. Un récit basé sur des faits historiques, des personnages ayant existés, un peuple qui vit encore au Rajasthan. Les 29 principes de la communauté sont très actuels et raisonnent tellement en moi. « Toujours réfléchir avant de parler, filtrer ses paroles avec le même soin que son eau » ou « Pas de fatalité dans notre naissance, nous nous créons nous-mêmes… » sont des enseignements de Djambo, par exemple. Un livre dont je ne sors pas indemne.. J’ai eu un plaisir fou à le lire, les scènes se révèlent comme un film, comme si j’étais une 29.. Le style tient en haleine, on s’y croit. Un livre bouleversant. Le chapitre 20 est inouï, tellement poignant.. 450 pages de richesse.

 
La-forêt-des-29-Irène-Frain karma-forêt-des-29 forêt-des-29-Irène-frain

     

L’éloge de la faiblesse d’Alexandre Jollien 

Ce petit livre a été publié en 1999.  Quelle magnifique titre ! Il trace l’itinéraire intérieur sous forme d’un dialogue avec Socrate, l’accoucheur de l’esprit humain. Un fil conducteur : la joie. Beaucoup de problématiques sont posées: Qu’est ce que la normalité? Comment apprendre à se connaitre, à supporter le regard des autres?.. Beaucoup d’humour aussi.  J’ai déja lu Le philosophe nu, et je me rends de temps en temps sur son site pour observer la pharmacopée  qu’il nous propose..  

éloge-de-la-faiblesse-Alexandre-Jollien le-philosophe-nu-Alexandre-Jollien
gare-au-feu-fiona-kidman
Fiona Kidman avec son « Gare au feu».  n J’ai déjà évoqué ce livre et cette Kidman cachée par l’autre Kidman, toutes deux Australienne. ” Gare au feu ” est un joli livre de farniente qui montre comment le passé s’imprime et chemine en nous, comme un feu qui couve. Ces nouvelles – je vous ai déjà dit que j’adorais les nouvelles ? – campant des femmes sont imprévisibles. « Préservation » est cocasse. « Soieries » est magnifique de romantisme.. Un fil rouge au cœur du recueil entremêle trois nouvelles. Imprévisible, vous dis-je !    
   
méditer-jour-après-jour-Christohe-Andrél-art-du-bonheur-Christophe-AndréSérénité-Christophe-André

Les 3 livres de Christophe André : « Méditer jour après jour » (3), et « De l’art du bonheur  » reposent sur un concept intéressant en associant l’art et les principes de vie. Chaque principe, chaque leçon est associée à un tableau pour renforcer le contact entre les mots et l’âme et offre un si joli voyage intérieur. Les tableaux sont bien choisi et trouve écho en soi.  «  25 histoires de sérénité » sont aussi très vivantes, chaque situation est si personnelle qu’elles mettent en évidence nos propres états d’âme liés à nos humeurs et nous offrent de les transcender.

 jean-marie-pelt-Le-jardin-de-l-âmeUn petit livre très rafraichissant de Jean Marie Pelt, agrégé de pharmacie, spécialiste de botanique et d’écologie. J’aime beaucoup ce messin truculent. Selon lui, l’âme se cultive comme un jardin. Il convient de la désherber et de la nourrir avec de bonnes lectures. Avec « Heureux les simples », le lecteur s’attend à trouver des remèdes à base de mélisse, de guimauve ou sauge afin de soigner ses maux et il y trouve avec ravissement – c’est un peu comme écouter un grand père très cultivé et très bonhomme qui raconte ces hagiographies au coin du feu – la vie de ces Saints au tempérament de feu, qui soignent son âme – Hildegarde de Bingen, Abbesse, visionnaire, musicienne, elle fut également médecin et naturaliste, Mère Théresa, le starets Séraphim de Sarov par exemple. Il nous expose 20 Simples si modernes, qu’ils pourraient être les stars bien plus riches, merveilleux et dignes d’être des modèles, plus que nos vedettes du foot ou de télé !Même si la dose de dolorisme de certains soient impossible et inutile de suivre. J’ai découvert sous un jour différent, Robert Schuman, le père de l’Europe qu’il a bien connu. Ce livre qui se lit à petite dose, offre une parenthèse dans la journée, à la manière d’ une tasse de thé.   

                Jean-marie-Pelt-Heureux-les-simples                   Françoise-Chandernagor-Les-dames-de-Rome

« Les dames de Rome » de Françoise Chandernagor. Elle aussi est une auteure que j’aime beaucoup. Ce roman est la suite des « enfants d’Alexandrie » Nous partageons l’enfance de Séléné, fille de Cléopâtre et de Marc-Antoine, de ses dix à ses vingt ans. C’est une histoire très violente. J’ai eu du mal à entrer dans cette Histoire. Ce que j’ai préféré lire, fut les notes de l’auteur en fin d’ouvrage où elle reprend son roman en trente pages, mais sous l’angle historique pur, références et état des connaissances actuelles sur le sujet. J’aurais très certainement dû commencer par cela.

En voilà six. Oui, je triche un peu. J’ai fait un package car choisir est si difficile .. 

« Choisir, c’est se priver du reste»  André Gide

(1) blog “au fil de mes lectures”  (2) amusant, c’est aussi son 29 ème roman 😉 RDV sur cette page pour en savoir vraiment plus   (3) lire l’excellent article dans le blog de Nicolas Caron

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

1 Comment

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.