close

Mon blend’algues

2013-12-09Antipasti1217Views
recette

Là où il y a une mer,  les hommes mangent des algues.

L’Homo sapiens en consommait déjà et très certainement que son aïeul, Homo erectus, aussi. Ces plantes marines font partie des traditions culinaires des populations côtières de la Chine, de la Polynésie, d’Hawaï, du Royaume-Uni, de l’Islande et de la Sibérie. Des textes chinois datant du VIe siècle avant notre ère font état de variétés d’algues au goût assez fin pour figurer au menu des rois.  Au Japon, dès le XIIIe siècle, 8 espèces d’algues étaient cuisinées couramment. Aujourd’hui,  21 sortes sont à disposition. Au Xe siècle, la dulse (ou rhodyménie palmé) était assez commune dans l’alimentation des Islandais, à telle enseigne que sa récolte fut réglementée.

                algues

Les algues comestibles sont classées par leur couleur 

Vertes, brunes et rouges. Les plus courantes sur les étals sont la laitue de mer, les cheveux de mer, la dulse (rhodyménie palmé ou petit goémon),  la mousse d’Irlande (ou carragheen, d’où la carragénine est extraite), le haricot ou spaghetti de mer, la nori (ou porphyre, utilisée pour les sushis), le wakame, l’hijiki, le varech et les laminaires.

Les algues un trésor de protéines

Certaines algues contiennent autant de protéines que le fromage et deux fois plus que les œufs ou la viande de bœuf, jusqu’à 14 fois plus de calcium que le lait, trente fois plus de fer que les épinards et mille fois plus d’iode que les coquillages.  Un vrai cocktail santé avec des taux de vitamines A, B, C et PP, des oligo-éléments, les acides aminés-  dont les huit essentiels que l’organisme ne peut pas synthétiser-  à faire des envieux.. Que des avantages : pas de graisse, pas de calorie !

J’ai eu quelques difficultés à consommer des algues. Ce n’est pas mon produit de référence.

Si je ressens un petit coup de fatigue, si le besoin de me booster se fait sentir, ou si j’ai besoin d’un accompagnement d’apéritif en urgence, je pense à elles.

Recette de mon blend’algues

INGREDIENTS pour 4 convives

 

 

  • 100 g d’algues fraîches conservées au sel (poids non lavées)
  • 2 pincées de sel (j’en mets moins car les algues contiennent leur propre sel)

  • 2 branches de céleri
  • 1 grosse poignée de persil – environ 2 càs. (très healthy)
  • 4 càs d’huile d’olive
  • 1 càs de tomates confites
  • 1 pincée de poivre noir fraichement moulu

 Mode opératoire

  •  Rincer les algues  5 minutes sous l’eau claire . Bien les presser.
  • Mixer tous les produits dans un blender.
  • L’affaire est faite. Placez au frais.

Variations ? avec des échalotes, du citron..

Confectionner les toasts à la dernière minute : crackers, pain multicéréales, petites rondelles de baguette aux graines de lin..

Une idée originale ? Utiliser des rondelles, demi-lunes, triangles de concombres en guise de toasts ! Quelqu’un m’a dit de tenter avec des rondelles de choux raves qui est un légume de saison.. A suivre 

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.