close
« Ainsi parlait Zarathoustra » Friedrich Nietzsche

« Ainsi parlait Zarathoustra » Friedrich Nietzsche

Nietzsche-zarathoustra

Je relis cette oeuvre que Nietzsche considérait comme l’armature de sa philosophie, « un livre à part ». C’est un « livre pour tout le monde et personne » qui n’est pas réservé aux intellectuels mais il s’adresse à vous et moi. Mais, il n’empêche qu’il est un tantinet ardu !

Que veut dire Zarathoustra ?

 Zarathoustra signifie « celui à la lumière brillante » ; c’est le nom avestique  de Zorastre, prophète et fondateur du zoroastrisme, ancienne religion perse avec un Dieu unique Ormuzd, souverain, omniscient, ayant le soleil pour œil, le ciel comme vêtement, brodé d’étoiles ; Son fils Atar est l’Eclair et Apô, les eaux sont ses épouses. Il repose sur les dualismes Bien / Mal,  Ténèbres / Lumière.

«L’homme a besoin de ce qu’il a de pire en lui s’il veut parvenir à ce qu’il a de meilleur», déclare Zarathoustra (VI, 319).

Ainsi parlait Zarathoustra, l’oeuvre de Nietzsche

nietzsche ainsi parlait zarathoutra

Ainsi parlait Zarathoustra se compose de discours, de paraboles, de poésies et de chants répartis en quatre livres. Il comprend un prologue et  trois chapitres. Et trois métamorphoses :

–  le chameau : le pesant fardeau de l’obéissance,

– le lion : conquête de la liberté et de son territoire,

– l’enfant : le recommencement, l’affirmation de soi, l’innocence.

C’est un long poème et une œuvre de réflexion philosophique sur une  promesse d’avenir pour l’homme.  Zarathoustra se retirant dix ans dans la montagne,  sentant un jour le besoin de partager sa sagesse, rappelle le séjour du Christ dans le désert,  tous deux recherchant des disciples, et certains passages du quatrième livre font songer à la Cène. Les symboles religieux  sont  très nombreux ; Je ne peux m’empêcher de songer à St François d’Assise modèle d’amitié entre les hommes et les animaux.

Il y en a beaucoup qui meurent trop tard, et quelques-uns qui meurent trop tôt. Friedrich Nietzsche – Ainsi parlait Zarathoustra

Mon petit bémol : Nietzsche base un grand nombre d’idées qu’il développe, sur le fait que Dieu soit mort mais à aucun moment il ne le prouve : Nietzsche avait fait le constat que ses contemporains ne croient plus en Dieu et que sans Dieu, la civilisation s’effondre et qu’il est nécessaire de d’en reconstruire une autre.

« L’homme a besoin de ce qu’il y a de pire en lui s’il veut parvenir à ce qu’il a de meilleur.»

Je ne suis pas d’accord non plus sur son assertion affirmant que « le mal est nécessaire pour le meilleur de l’homme ».

Le mariage, c’est la volonté à deux de créer l’unique.Friedrich Nietzsche -Ainsi parlait Zarathoustra

Zarathoustra et le SurHomme

L’homme est comme la corde sur laquelle s’avance le funambule : pont périlleux entre les deux extrémités que sont l’animal (le ver, le singe) et le surhomme (l’homme à venir). Nietzsche développe la notion de surhomme – Übermench –  non pas au sens de la force physique ou d’un quelconque élitisme intellectuel – ce qui fut hélas, récupéré par l’Allemagne nazie – mais au sens d’une libération de l’Homme. Sa volonté le libère et son existence même donne du sens à l’Univers. J’ai compris que le surhomme, ce peut être chacun de nous, à condition que nous soyons capables de surmonter nos préjugés, nos anciennes croyances et surtout de nous dépasser soi-même, quels que soient les aléas de la vie.  Nietzsche, devenu fou en 1888, «était tout le contraire d’un nationaliste et d’un antisémite. Il a rompu avec son ami Wagner parce qu’il ne supportait pas son antisémitisme»

« Chez celui qui s’est toujours beaucoup ménagé, l’excès de ménagement finit par devenir une maladie. Béni soit ce qui rend dur ! Je ne vante pas le pays où coulent le beurre et le miel ! « Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra – Le voyageur

Nietzsche s’était fait une haute idée de son livre :  « — Hélas ! mon Zarathoustra cherche encore cet auditoire, il le cherchera longtemps ! ». Les trois premiers livres n’eurent aucun succès, il dut  publier le IVème  à ses frais « Pour mes amis et non pour le public« 

J’aime à parcourir ce livre, pas facile il faut le dire, dont les cours de philo du lycée ne m’avaient  fait qu’entrevoir l’essence, j’en adore la poésie, le lyrisme,  les titres sont magnifiques. J’en relis certains passages. 

Si tu as un ami qui souffre, sois un asile pour sa souffrance.Friedrich Nietzsche – Ainsi parlait Zarathoustra

Zarathoustra inspire

Ainsi parla Zarathoustra inspira Richard Strauss en 1896, ainsi que Gustav Mahler dans sa Troisième Symphonie. 

L’odyssée de l’espace (2001)  de Stanley Kubrick  – le film démarre sur la fameuse musique de Strauss – est parfois considéré comme une interprétation d’Ainsi parla Zarathoustra.

Deux citations extraites de ce livre philosophique à méditer ? 

« Dieu a aussi son enfer, c’est l’amour des hommes »

 

Le Zarathoustra de Nietzsche en BD accessible à tous

Pierre Héber-Suffrin, s’est allié au peintre illustrateur Jean-Louis Lebrun pour adapter le texte de Nietzsche en version «bulles». Sa motivation première fut que ce livre tombe souvent des mains et que cela nous donne des remords de ne pas l’avoir lu. «La difficulté, ça a été de trouver pour chaque chapitre les quelques phrases essentielles qui soient illustrables», explique l’auteur. Je ne suis pas du tout BD, mais ce pourrait être un cadeau utile aux futurs bacheliers qui vont composer en philosophie ?

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response