close
Victor Lemoine, école de Nancy et les pivoines

Victor Lemoine, école de Nancy et les pivoines

flower-power-by-vinegar-iris

Les poètes voient les pivoines comme un symbole de l’amour et la fraîcheur du printemps. La robustesse de l’arbuste permet d’ériger ses lourdes fleurs bien au- dessus des feuilles. Ses larges et délicats pétales évoquant la soie froissée s’étalent autour d’un cœur d’étamine d’un jaune flamboyant. Se pâmer devant des pivoines sans remercier ce génial obtenteur, hybrideur nancéien Victor Lemoine (1823-1911) sommité française de l’horticulture,  serait faire injure.

pivoine-arbustive-blanche

Les pivoines : toute une histoire

Elles sont originaires du centre de la Chine. Bien connues comme plantes ornementales puisqu’elles y sont cultivées depuis environ 1500 ans en Chine .  L’empereur Xuanzong,  685-762 de la dynastie des Tang  faisait cultiver les plus belles pivoines dans le jardin impérial près de la capitale Chang’an En 1903, à la chute de la dynastie mandchoue, la pivoine arbustive fut choisie comme emblème national  mais la république qui suivit lui préféra la fleur de prunus.

Les pivoines moutan ont été introduites par des moines bouddhistes au Japon aux environs de 724 où elles ont connu immédiatement un grand succès, jamais démenti depuis.

 Ce n’est qu’au 18ème siècle qu’on retrouve en Europe le même engouement pour cette superbe fleur.

La pivoine  herbacée, elle,  fut utilisée pour ses propriétés médicinales comme remède pour bon nombre de maux de femmes. Tandis que l’arbustive Paeonia suffruticosa est surtout appréciée comme ornementale bien que les Chinois lui ait reconnu des propriétés médicinales également.  

pivoine-arbustive-blanche

Les pivoines indéniablement liées à l’école de Nancy

 Ses variétés ont fait le tour de la planète. Il était surnommé le roi des lilas et des pivoines, mais pas que : weigelia, fushias hortensias, spirées, phlox, astilbes, pieds-d’alouette, potentilles, pyrèthres, pentstemons, glaïeul... Nous lui devons des milliers de cultivars. François Félix Crousse 1840 – 1925, son contemporain et éminent botaniste de Nancy a donné ses rhizomes de pivoines à Victor Lemoine qui travailla sur des croisements entre les différents grands groupes botaniques de pivoines (lactiflora, sinensis, wittmamania…)

En 1877, il fonda la Société Centrale d’Horticulture de Nancy avec Émile Gallé, François-Félix Crousse et Léon Simon.

Crousse
Félix Crousse
Victor-lemoine-botaniste-nancéen
Victor Lemoine                                                                         

 Botanique et école de Nancy, les liens

Témoins de leurs relations avec Emile Gallé, Crousse a créé deux races de pivoine « Emile Gallé » et « Mme Emile Gallé », Lemoine dédiera une fleur à Mme Gallé.

pivoine-miss-eckardt
Pivoine Miss Eckardt
pivoine-mme-emile-galle
Pivoines pour Henriette Grimm, l’épouse d’Émile Gallé, créé par Crousse
gallé-vase-clématite-Lemoine
Vase clématite Lemoine Gallé

Et Emile Gallé retourna l’hommage en réalisant le vase Clématite Lemoine. Le modèle de ce vase fut présenté à l’Exposition Universelle de 1900. 

Notre maison est sise sur les anciens jardin Gallé. Ceci expliquant la présence de magnifiques pivoines arbustives ? Pas seulement.. Nous sommes très épris du Japon  : Notre jardin japonais l’exigeait.  

Autre lien : Lemoine était le beau-père d‘Émile CouéLa boucle est bouclée. J’aime que tout ait du lien.

Connaissez-vous la différence entre une pivoine du Japon et de Chine ? 

Les pivoines dites « de Chine » ont un port trapu et un feuillage dense, et comble de bonheur, ont tendance à être plus parfumées. Tandis que celles du Japon ont des fleurs plus grandes dite « à la japonaise, où les pétales larges et plats sont surmontées de longs pétales intérieures verticaux et un port érigé.

J’aime les pivoines arbustives et j’ ai de multiples madeleines qui leur sont liées . 

Les pivoines n’ont qu’un seul défaut : leur floraison éphémère.

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

4 Comments

  1. Merci pour toutes ces infos ! nous parlions justement de pivoines à mon cours de feng shui de ce week end 🙂 j’en sais maintenant un peu plus 🙂

    1. oh! pas si compliqué, je ne les bichonne pas plus que ça; elles me rendent surement toute l’admiration que je leur porte . Joli mardi

Leave a Response