close
Thé Bancha et Honoris Causa

Thé Bancha et Honoris Causa

2014-04-01ThéBancha716Views
japon-thé bancha

Je suis une JapaneseTeaAddict.

Lorsque le maitre infuseur d’Honoris Causa m’offre un Bancha

Bancha – prononcer BAHN-cha – 番茶 veut dire « ordinaire ». A l’instar de beaucoup, je prenais malheureusement, le bancha pour un « thé commun».

Le thé Bancha est un Sencha de moindre qualité mais il est récolté dans la même arborescence que le Sencha.

 

thé-bancha-japon

Qu’est- ce qu’un Bancha ?

C’est un Thé très courant, bu quotidiennement par les Japonais. Il est issu de la dernière récolte du thé, en octobre. La différence qui s’impose d’emblée est le prix : un Bancha est toujours moins cher que le Sencha. Comme la plupart des thés verts japonais, le Bancha est étuvé à la vapeur plutôt que cuit à la poêle comme la plupart des thés verts chinois, puis séché au soleil. Les Houjicha et genmaicha sont généralement moins onéreux que le Sencha, car ils sont souvent faits avec du Bancha.

Il existe plusieurs récoltes de thé. Dans certaines régions du Japon, il est fait jusqu’à quatre récoltes : Après la première – appelée First Flush -, de nouveaux bourgeons se forment et dans les 45 jours de nouvelles feuilles sont prêtes à être collectées. 

Les feuilles de cette deuxième récolte sont appelés nibancha – deuxième thé. Puis vient sanbancha – troisième thé- et yonbancha –quatrième thé.

La dernière est appelée shuutoubancha (thé d’automne et hiver). C’est de cette cueillette qu’est issu le bancha. Sa récolte est souvent mécanisée, même les feuilles plus matures et très développées sont cueillies, alors qu’elles sont éliminées lors de la production de Sencha. Outre de très grandes feuilles, il comprend également quelques morceaux de branchages de théiersLes pousses supérieures de Camellia sinensis ont une meilleure qualité et sont donc utilisées pour les Sencha.

MontFudji-thé-bancha-japon

22 catégories de BanchaCependant, il y a Bancha et Bancha

– Hakuta Bancha cultivé dans la région de Shimane.

– Kageboshi Bancha et aka Hikage Bancha des régions de Gifu, Fukui et Shimane.

–  Kancha issu de la région d’Aichi et Tokushima. Il est produit uniquement en hiver ce qui même s’il est de faible qualité, en fait un bancha rare.

– Kyobancha produit à Kyoto et à Uji. Il est cuit à la vapeur, séché et torréfié dans une poêle chaude pendant 3 minutes. Il n’est pas roulé et se présente avec de très grandes feuilles.

– Mimasaka Bancha de la région d’Okayama et Mimasaka, difficile à trouver en dehors du Japon. Son arôme est similaire à celle de Houjicha et il a un goût moelleux.

– Yoshino Nikkan Bancha de la région Yoshino, Préfecture de Nara (une magnifique région que nous avons aussi visitée, mais en ce temps, je n’étais pas encore une tealover). Ce Bancha a une longue histoire qui remonte à l’époque d’Edo (1603-1868).

japon-thé-bancha-carte

Propriétés du Thé Bancha

Le Bancha a un faible taux de caféine (1) car les feuilles sont plus âgées et à ce titre, il est moins amer que le Sencha

Les pousses de thés supérieurs contiennent plus catéchines ce qui est source de l’astringence, et aussi responsable en grande partie des bienfaits du thé vert. 

A facteurs égaux, Bancha a moins de caféine et d’acides aminés, mais une teneur en catéchines plus élevé que gyokuro, par exemple.

Cela signifie qu’un Bancha d’une récolte particulière a moins de catéchines– épigallocatéchine gallate EGCG- qu’un sencha de la même récolte, parce que les feuilles inférieures sont protégées de la lumière du soleil par les feuilles supérieures, tout comme dans le processus de culture des Gyokuro. 

thé-brancha-feuilles sèches

Les feuilles de ce bancha sont plus larges que les sencha et beaucoup plus grossièrement pliées,des petites fractions de branches sont visibles.

PREPARATION 

logo-temperature-thé 

 Soyez attentif à la température de l’eau : pas plus de 80° C (Infuser à une température plus élevée révélera l’amertume)

logo-dosage-thé   

  3 ou 4 grammes par tasse de bancha pour 120 ml d’eau à 80°, soit une tasse. 

thé-bancha-infusion

Mon avis sur ce thé Bancha

Verdict ?   Liqueur d’un jaune très très clair, presque transparent, odeur de paille organique, une saveur très rafraîchissante, tout à la fois modérément végétale et salée. Un goût un peu fade cependant, pour moi qui suis une habituée des Sencha et Gyokuro. 

Je pense que c’est un excellent thé vert pour commencer à apprécier le thé japonais.

Je poursuis les dégustations de Bancha. Il m’en reste 21 .. J’ai appris que ces thés Bancha était souvent des thés de petits cultivars et à ce titre, méritent que nous nous y arrêtons parce que des pépites peuvent en être issues.

 Merci à Honoris Causa pour le cadeau.

(1) la théine et caféine sont en réalité la même molécule.

Pour en savoir vraiment plus sur les Bancha : RDV chez Le sommelier japonais 

Photographies: MtFuji GreenTea- THE VERT BANCHA (Japon)

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response