close
Participez à l’éditathon du 8 mars 2017

Participez à l’éditathon du 8 mars 2017

Rosalind-franklin

Les femmes scientifiques sont moins mises à l’honneur que les hommes. Qui connait la scientifique britannique Rosalind Franklin ? Pourtant, c’est grâce à ses travaux (1) que Crick et Watson ont pu mettre en évidence la structure en hélice de la molécule d’ADN. Hélas, elle mourut quatre ans avant, à l’âge de 37 ans, d’un cancer des ovaires mais ces messieurs n’ont aucunement fait mention de sa contribution essentielle lors de la remise du prix Nobel en 1962 ! De fait, la plupart des personnes ne connaissent qu’eux, comme grands découvreurs de l’ADN !  En 2016, Wikipédia en français comptait 450 000 biographies d’hommes, contre 75 000 de femmes – soit 14% de femmes et le ratio est encore plus faible en ce qui concerne les femmes scientifiques : 8 à 10%. L’absence des femmes sur Wikipédia est manifeste. Alors lorsqu’un éditathon, peut permettre à remettre les femmes scientifiques à l’honneur et à la place qui leur revient, j’applaudis ! 

 Qu’est-ce qu’un éditathon ?

Un  editathon – mot-valise composé des mots edit et marathon –  est un événement organisé dans les communautés de projets en ligne pendant laquelle un groupe de personnes découvre et contribue sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia, sur un thème à partir de ressources mises à disposition.

Affiche-editathon-femmes-scientifiques-2017_La_Casemate

Le 8 mars, la casemate vous invite à éditer, modifier, actualiser et enrichir les pages Wikipédia des femmes scientifiques souvent méconnues du grand public, lors de cet événement gratuit. Les participants auront à leur disposition des ressources documentaires prêtées par l’Association pour la parité dans les métiers scientifiques et techniques. Le soir, une restitution du travail de la journée sera proposée, avant d’être publiée sur le site d’Echos Sciences Grenoble. Scientifiques, rédacteur.trice.s, traducteur.trice.s, photographes, étudiant.e.s, ou toute autre personne curieuse et motivée est la bienvenue.

Pourquoi le 8 mars ?

Et bien, vivez-vous en ermite ? C’est la journée internationale des femmes ! Et dites bien Journée des femmes ! Mais surtout pas « journée de la Femme » : c’est trop réducteur ! Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote. L’ONU Femmes définit chaque année une thématique différente. Le thème choisi pour 2017 est : « Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50 – 50 d’ici 2030 ».

Pour participer à l’éditathon, contactez Marion SABOURDYResponsable éditorial Echosciences. Mon seul regret pour cet éditathon est qu’il se déroule à Grenoble.. loin de chez moi. Mais, je suis impatiente de voir les résultats.

(1) Beaucoup de gens n’ont jamais entendu parler de Rosalind Franklin, chimiste avec un doctorat de l’Université de Cambridge en Grande-Bretagne. Selon certains, elle n’était même pas appelée  Dr Franklin, elle s’appelait Miss Franklin ! Sa recherche a aidé à résoudre le mystère de la structure de l’ADN. En 1952, Franklin a pris des photographies aux rayons X d’une molécule qui a montré que l’ADN contient deux brins enveloppés autour de l’autre dans une double hélice, comme une échelle tordue. L’image la plus claire, connue sous le nom de photographie 51, a permis à d’autres scientifiques de construire un modèle d’ADN, et ils ont reçu le crédit pour elle. En UNE : photographie de Rosalind Franklin

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response