close
Parfum bio versus parfum traditionnel

Parfum bio versus parfum traditionnel

2015-05-21ParfumParfumBio994Views4Comments
parfum-femme

Que sent le parfum bio ? La menthe ? La verveine qui risque de vous endormir et donner l’impression que vous avez renversé votre tisane sur votre cardigan ? La campagne et l’herbe fraîchement coupée ? La vanille ? Cosmetobioaddict, je suis et je vous explique pourquoi !Pourquoi choisir un parfum bio ?

Se parfumer est un geste si féminin, si sensuel. Le parfum est vecteur d’émotions. Une touche finale de séduction qui restera dans la mémoire.

Idées reçues sur les parfums bio 

Adieu aux effluves de vanilline de Shalimar ? A l’aldéhyde de Chanel N°5 qui permettait à Marilyn de dormir nue ? Out le salicylate de benzyle qui donne à l’air du temps de Nina Ricci sa fragrance de jasmin, de rose et de gardénia ?

La grande Coco Chanel disait : « Je veux un parfum artificiel, je dis bien artificiel, comme une robe, c’est à dire fabriqué. Je suis un artisan de la couture. Je ne veux pas de parfum à odeur de rose, de muguet, je veux qu’il soit composé. Un parfum de femme, à odeur de femme. Car une femme doit sentir la femme, et non la rose. »

Le parfum conventionnel  et ses ingrédients peu orthodoxes 

♦ L’ingrédient phare d’un parfum est le musc. 

Le vrai musc est une substance odorante sécrétée par le chevrotain (ou daim) porte-musc mâle pendant le rut pour attirer les femelles. Pour l’obtenir, l’animal doit y laisser sa vie.. pour 30 grammes de musc. L’espèce est aujourd’hui protégée étant devenue une espèce en voie d’extinction. Les muscs synthétiques – le musc xylène, le musc ambrette –interdit en EU depuis 1995-  le musc cétone, le musc mosken ou des muscs polycycliques comme le Galaxolid, le Cashmeran ou le Celestolid – ont alors fait leur apparition. Certains muscs interfèrent avec le système hormonal et exacerbent les effets de l’exposition à d’autres substances toxiques.

Le consommateur ne peut pas savoir si le parfum contient de telles substances, car elles ne sont déclarées pudiquement  « Parfum » ou « Arôme ». Ce qui est compréhensible car il est le secret de sa fabrication.

Les phtalates  sont utilisés en parfumerie comme agent fixateur

Le Dibutylphtalate – DBP et Diethylhexylphtalate – DEHP et agent dénaturant de l’alcool -Diéthylphtalate – DEP- assurent la tenue du  parfum, ce que tout à chacun attend d’un parfum. Avec les éthoxylates d’alkylphénol, ils présentent un double risque potentiel pour la santé et pour l’environnement par leur caractère persistant et bio-accumulable : Une fois introduite dans le corps, cette substance chimique est rapidement transformée en une molécule suspectée d’endommager l’ADN des spermatozoïdes et limiter les capacités pulmonaires de l’homme. Heureusement, beaucoup de marques ont abandonnés la plupart des phtalates.  

Faut-il abandonner le parfum conventionnel ?

Face à ces danger potentiels, deux solutions s’offrent à nous :

  • Abandonner la pétrochimie pour se tourner vers l’alternative des parfums bio qui ne contiennent pas de phtalates, ni musc synthétiques. Les risques d’allergies restent tout de même présents.
  • Choisir de se parfumer moins et ne pas vaporiser sur la peau mais sur les vêtements. Le principal problème étant l’inhalation involontaire de leurs produits chimiques indésirables, car le conditionnement en vaporisateur favorise leur dispersion dans l’air.

chamade guerlain parfum bio  eau du soir sisley

Le parfum bio, une alternative au parfum traditionnel

Pour qui le parfum bio ? la bobo écolo ? L’incorrigible fille en robe de bure qui manque de sophistication ? Laissons-là nos préjugés. 

Abandonner mes parfums fut le plus difficile lors de mon virage sans pétrochimie. Amoureuse de Chamade de Guerlain depuis si longtemps et de Eau du soir de Sisley, c’est parfois encore, un de mes grands regrets.

Un parfumeur conventionnel dispose d’environ 4 000 senteurs pour composer un parfum, la plupart issues de la pétrochimie. Un parfumeur bio n’utilise environ que 300 senteurs pour élaborer les trois niveaux de volatilité, notes de tête, de cœur et de fond.  

Les parfums ne sentent pas tous l’eau de Cologne ou eaux florales de notre arrière-grand-mère, les huiles essentielles, la vanille ou les agrumes. Certains  sont de belles créations capables de rivaliser avec ce qu’on trouve en parfumerie et certains atteignent des prix dépassant ceux des parfums industriels. Certes, ils ne portent pas de grands noms si glamour de la Haute- Couture. 

Honoré des Prés, Sharini, Undergreen, une sélection de parfum bio

Sharini,  maison sise à Aniane dans l’Hérault créé par Nicolas Jennings, parfumeur anglais à la grande barbe qui propose aussi de créer votre propre parfum. je viens d’acheter iris Véritable. Je vous en dirais plus.

   iris veritable sharini parfum bio parfum bio honoré des prés

  ♥ Les eaux de parfums Honoré des Près  -contraction de la rue Saint-Honoré et de Saint-Germain des prés- signés par Olivia Giacobetti qui est à l’origine de Iris de Hermès.. Elle compte parmi les cinq plus grands nez du monde ce qui promet que le meilleur.  

parfum bio ecocentricecocentric undergreen parfum bio

undergreen ecocentric  ecocentric undergreen

Les créations de Undergreen de Fabrice Olivieri un nez visionnaire. 

Que pensez-vous des parfums bio ? Restez-vous fidèle à votre parfum ?

 

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

4 Comments

  1. J’ai lu chez ecocentric que Cartier lançait son premier parfum 100% synthétique… Quand le luxe dit non au naturel !http://www.ecocentric.fr/blog/index/billet/10709_heure-perdue-cartier

Leave a Response