close
Joëlle Ciocco, le gourou beauté des stars

Joëlle Ciocco, le gourou beauté des stars

2018-02-26Greenwashing348Views
joelle-ciocco-beauté

Aujourd’hui, presque tout le monde est informé des dangers liés aux produits chimiques et autres perturbateurs endocriniens dans les produits de beauté et d’hygiène. Je suis fâchée et effarée du greenwashing de certains.  Madame Joëlle Ciocco et ses produits en sont le starter, pas du tout les coupables. Bien sûr, il y a plus grave dans la vie mais tout de même. Je vous raconte l’objet de mon courroux.

Greenwashing, késako ? 

Contraction de « green» pour écologique et «brainwashing» lavage de cerveau. J’ai vu quelque part, le joli terme « verdissage ». J’ai déjà dénoncé ce type de comportement dans le monde de la beauté. Marketing trompeur, packaging aguicheur, slogan enjoleur… Ajoutons des fleurs, du vert, l’essentiel est d’orienter le regard du consommateur sur le naturel. Certes cela ne remet pas du tout en cause la qualité ou l’efficacité du produit en question mais à titiller l’adepte de la nature qui sommeille en tous.  A nous, d’être fin observateur afin de ne pas tomber dans le panneau .. publicitaire.

Greenwashing

Biodermerma, Dermalogica, neutrogena, Björk&Berries, Yves Rocher, Lush, l’Occitane, Body Shop, Ixxipour n’en citer que quelques unes. Oui , Yves Rocher ? Qui l’eut crû avec son slogan  « la cosmétique végétale est le futur de la beauté ».. Regardons de plus près la composition du sérum végétal  :  Ethylhexylstearate,  Diméthicon – un silicone.. Surprenant pour un produit qui se revendique d’origine végétale. Ce qui fâche, est que si l’on veut trouver cette fameuse liste d’ingrédients, pas la peine de chercher sur le site de la marque, vous ne les trouverez pas… Néanmoins, Yves Rocher proposent un gamme « Culture BIO » à côté des conventionnelles : l’intention n’est pas de tromper, au consommateur de savoir ce qu’il veut et d’être vigilant.

Joëlle Cicco, accords et désaccords 

Joëlle Ciocco, biologiste et épidermologue est un gourou de la beauté que j’ai découverte grâce à Ô my Cream. Son luxueux cabinet se trouve place de la Madeleine à Paris. Elle fait partie de la team des experts de L’Oréal en temps que consultante sur le développement de nouveaux produits. Les célébrités – Carla Bruni par exemple -,  se pressent dans son cabinet. Son concept est très attirant : L’éco-système est propre à chaque personne. Il dépend de ses origines génétiques, reflète son mode de vie, son état émotionnel. Comme c’est juste !

Voyons nos autres points d’accord

 « Pas d’anti-âge naturel, pas d’éco-système performant, donc pas de peau parfaite, sans un minutieux et respectueux nettoyage ! »

J’aime son si précieux conseil du double nettoyage, style layering. Je l’ai adopté depuis longtemps : le premier avec une huile démaquillante, le second avec une mousse plus douce.

Certains vous conseillent de ne pas la rincer à l’eau du robinet sous prétexte qu’elle est calcaire ! Joelle Cicco pense que c’est une ineptie. Nous sommes aussi d’accord sur ce point ! L’eau minérale est parfois même plus calcaire que l’eau du robinet.

Et boire beaucoup d’eau est-ce que cela aide vraiment à hydrater votre peau ? Nous avions déjà abordé cet argument marketing de boire 2 litres d’eau par jour. Pour Madame Ciocco aussi, il n’en est rien « boire beaucoup d’eau ne va pas hydrater la peau car quand on va trop aux toilettes, on évacue tous les sels minéraux, donc c’est encore pire, vous n’avez plus rien, donc non, pour hydrater votre peau il vaut mieux se rabattre sur des lipides, prenez des huiles de poissons ».

J’adhère aussi à sa proposition qu’il faille allier les produits en restant dans la même gamme. En effet, il se complète. Cependant, je ne suis pas toujours ce principe, je mélange souvent les gammes. Je suis parfaitement imparfaite sur ce point.

 La gamme des produits Joëlle Ciocco

Notre désaccord commence ici. Elle a créé sa marque de produits très haut-de-gamme mais ceux-ci n’ont pas retenu mon attention à cause de la composition non conforme à ma façon de voir. Son Elixir Nutritif,  sérum anti-âge et boosteur d’éclat, formulé à base d’huiles végétales et de vitamines (A,C et E) pour reconstituer la barrière lipidique, revitaliser, régénérer la peau et restaurer son éclat m’avait séduit un temps. 230 € les 15 ML, tout de même, je peux être exigeante ! Sur le site de madame Ciocco, il est noté dans l’onglet PRINCIPES ACTIFS : Enzymes de saccharose-maltose : booster, renforcement, Iris : hydratant, régénérant, Carnicine : revitalisant, raffermissant, Extrait de fruits de tomate : stimule le renouvellement cellulaire, affinant, hydratant, antioxydant, Aloé véra : augmente la capacité réparatrice, hydrate fortement, anti-radicalaire. Excellent, de quoi ravir l’anti-chimie que je suis ! Ne me contentant pas de ce bel étalage, je découvre la composition sur le site Ô my cream, 

Prunus armeniaca kernel oil, Ricinus communis seed oil, Simmondsia chinensis seed oil, Oenothera biennis oil, Ethylhexyl palmitate, Zea mays oil, Tocopherol, Cinnamomum cassia leaf oil, Ascorbyl palmitate, Betacarotene, Citric acid, Glyceryl stearate, Dimethyl oxobenzo dioxasilane, Propylene glycol, BHT, Benzyl alcohol, Cinnalylic alcohol, Coumarin, Cinnama

J’ai surligné en gras, les ingrédients à bannir. Je renonce sans aucun état d’âme à ce produit. Et pourtant, l’esprit, l’ambiance, les objectifs, le glamour, la personnalité .. Tout me plaisait chez Joëlle Ciocco. Et je suis déçue par ce genre de greenwashing trompeur !   

 Les produits cultes de Joëlle Ciocco à moins de 20 euros

Alors, lorsque Vanity Fair fait paraître un article : Les produits culte de Joëlle Ciocco à moins de 20 euros,  publié le 20/02/2018, je le lis tout de même l’article .. juste pour voir. Et j’ai vu ! Que des produits chargés de Trisodium EDTA, Butyl Methoxydibenzoylmethane, Polysorbate ( PEG)Propylparaben et silicones, dérivés de pétrole et autres joyeusetés ! Aucun produit bio ecocert ou slow cosmétique, c’est étrange et injuste. 

 Astuces « anti verdissage »

Il convient de ne pas se laisser impressionner par les mots et les couleurs. Allez directement à la liste des ingrédients INCI. Je ne jette pas l’anathème sur les marques qui surfent sur la vague green, quoique ! C’est peut-être de bonne guerre en marketing.  Il est nécessaire de savoir ce que l’on cherche. Si vous ne craignez pas la pétrochimie, tout est ok pour vous. Chacun ses choix.  Pour les autres qui ne veulent pas de ces ingrédients nocifs sur leur peau, il est prudent de regarder la composition et  se méfier de ce « verdissage». Sans dénoncer,  il convient d’être prudent avec Garnier, sanex, Yves Rocher, nuxe – sauf la gamme bio- le petit marseillais, klorane, fructis, caudalie – et oui, très déçue -, sisley – une de mes marques favorites avant mon virage – ushuaia, body shop, le petit olivier … qui peuvent induire en erreur avec leur approche très green en façade.

Beaute-Bio-Labels-normes-cosmetos-labellises-Bio-Produits-beaute-cremes

logo-slow-cosmetiques

 

La meilleure de solutions est de se fier aux labels : Cosmebio, Ecocert, Natrue, Nature & Progrès qui vous assure de protéger votre santé ainsi que l’environnement et de ne pas être testé sur des animaux..

Évidemmentnous ne sommes pas tous des chimistes aguerris. Il est difficile de retenir tous les ingrédients nocifs ou indésirables. Je vous propose une check-list créée par Julien Kaibeck le fondateur du mouvement Slow Cosmétique. Vous connaissez ce petit sigle à la tortue  Mention Slow Cosmétique qui garantit une formule propre ET un marketing raisonnable ? Ou d’utiliser le moteur de recherche d ‘ingrédients chez la vérité sur les cosmétiques.

J’espère que ceci pourra vous aider à choisir vos cosmétiques. Depuis longtemps convaincue, je n’utilise que des produits bio certifiés ou sans produits nocifs. Je regrette vraiment que les grandes enseignes et  les professionnels de qualité comme Madame Ciocco ne soient pas plus exigeants pour la santé de leurs client(e)s. Hélas, le greenwashing ne concerne pas que les cosmétiques…Mais cela est un autre combat.

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l'affût des nouveautés de produits de beauté bio.

Leave a Response