close
Eve Arnold, pionnière du photojournalisme

Eve Arnold, pionnière du photojournalisme

Eve-arnorld-pose-en-2001

Marlene Dietrich l’appelait «ma petite fille aux cheveux blancs». Elle eut les cheveux gris dès la trentaine, ce qui lui permit à sa manière de devenir invisible. J’ai découvert Eve Arnold grâce à ses photographies de la série A Baby’s Momentous First Five Minutes.  Celle qui est une véritable icône des photojournalistes, nous a quitté en 2012, à 99 ans.  «Si vous faites attention aux gens, ils vous offriront une partie d’eux-mêmes. Voilà le grand secret,  » a-t-elle dit dans une interview à la radio BBC. Découvrons ses plans les plus fabuleux.

 Eve Arnold, photographe et photojournaliste iconique  

photographe-eve-arnold
Robert Penn photographs Eve Arnold on the set of the film Becket (1964)

Ses approches photographiques sont directement liées à son histoire personnelle. Fille d’immigrants russes,  Eve Arnold est née le à Philadelphie.  Elle fut la seconde femme collaboratrice de l’agence Magnum, – la première étant Gisèle Freund – Robert Capa l’avait invitée à rejoindre l’agence de Photos de Magnum en 1951 et elle en devient un membre à part entière en 1957. Elle a quitté les États-Unis au début des années 1960 avec son fils, Francis, pour voyager en Grande-Bretagne, qui est finalement devenue son pays adoptif : elle y vécut jusqu’à la fin de sa vie, le à Londres.

eve-arnold-father-gregory-wilkins
Père Gregory Wilkins, directeur de la société de la mission sacrée à Kelham, Nottingham, 1963 Photographie: Eve Arnold / Magnum Photos

 Eve Arnold, photographe autodidacte 

Elle est venue à la photographie par hasard, qui vous le savez sont souvent heureux ! Elle avait commencé des études de médecine. Un jour, en 1946, son boyfriend lui offre un appareil à photo, insistant pour qu’elle apprenne à l’utiliser. C’était un Rolleicord à $ 40, la version moins chère du Rolleiflex. Sa première photo fut un vagabond sur le front de mer de New York.  Dans le fond, Eve Arnold est une autodidacte, même si elle fut l’élève de l’ influent directeur du Harper’s Baazar Alexey Brodovitch. Elle réalise d’abord des photos de mode, à Harlem. Comme aucun magazine n’accepte de publier des photos de personnes noires, le mari d’Eve Arnold a envoyé ses photos à la Grande-Bretagne – à son ami Tom Hopkinson, le rédacteur en chef de Picture Post.. Elle a acquis une certaine notoriété grâce à son cliché Arnold montrant un curé anglais tondant une pelouse, ses robes attachées pour les garder à l’écart des lames.

Eve Arnold fait partie des pionniers des photojournalistes de ces années que l’on considère comme l’âge d’or de la photographie d’actualité. Des magazines comme « Paris Soir », « Paris-Match », « Life »…  ont attiré l’attention des lecteurs avec des clichés superbes et originaux d’hardis et culottés photographes tels que Henri Cartier-Bresson, Gordon Parks, Robert Capa et Margaret Bourke- Blanc et bien d’autres.

Elle est très célèbre pour ses clichés de stars de cinéma… Elizabeth Taylor, Marlène Dietrich, Jean Simmons et Simone Signoret, Clark Gable, Richard Burton, Orson Welles et Charlie Chaplin…Andy Warhol, Michael Caine, Yves Saint Laurent…

Paul-Newman-at-The-Actors-Studio-1951-Eve-Arnold
Paul Newman écoute les cours à l’Actor Studio – 1951 © Copyright Eve Arnold / Magnum photo
eve-arnold-marilyn
USA. Nevada. US actress Marilyn MONROE on the Nevada desert going over her lines for a difficult scene she is about to play with Clarke GABLE in the film « The Misfits » by John HUSTON. 1960.
eve-arnold-marilyn-monroe-sur-lensemble-des-misfits-1960
Marilyn Monroe on the set of the Misfits, 1960
Eve-arnold-marilyn-assise.
USA. California. Los Angeles. US actress Marilyn MONROE, studio sessions. 1960.

Toutefois, son nom est indissociable de Marylin Monroe qu’elle a beaucoup photographié, sur le vif, en toute intimité car  Marilyn avait une très grande confiance en elle. Elles devinrent d’ailleurs amies.  Film Journal, publié en 2002, rassemble 25 de ses photo-essais sur ces célébrités.

Reine-elisabeth-parapluie-eve-arnold
The Queen, 1968

Si Eve a photographié Jacqueline Kennedy alors nouvelle first Lady, la Reine Elizabeth II dont une photo charmante est exposée à la National Portrait Gallery à Londres-, ainsi que Margaret Thatcher, entourée par d’énormes statues en pierre de Winston Churchill, Malcolm X et Joan Crawford, elle n’est pas que la photographe des gens célèbres.

jacqueline-kennedy-avec-sa-fille-eve-arnold
Jacqueline Kennedy avec sa fille © Copyright Eve Arnold / Magnum photo
eve-arnold-jackie-kennedy-et-caroline
USA. Washington Mrs. John F. Kennedy and Caroline. 1960.

En 1971, elle a réalisé un film documentaire sur les femmes musulmanes, » Behind the Veil » dans lequel elle examine la situation de la femme dans la société musulmane. Elle a voyagé dans le monde entier, son matériel sous le bras, photographiant en Chine en 1979,  Mongolie, Cuba, en Russie, le pays de ses parents, en Afrique du Sud où elle a enquêté sur l’apartheid et en Afghanistan. Elle a pris des photos dans un bidonville sud-africain, un bordel de La Havane et un hôpital psychiatrique de Moscou.

eve-arnold-haiti
HAITI. Les compagnies pharmaceutiques américaines testées Milltown, un tranquillisant de première expérience à cet asile. 1954.
eve-arnold-virginia
USA. Virginia. Newport News. A sailor and his family preparing for sunday church. 1956.
eve-arnold-black-and-white
A party to introduce blacks to whites during civil rights strike in America, 1958© Eve Arnold/Magnum Photos
Eve-arnold-bathroom
G.B. ENGLAND. London. Knightsbridge. One of four girls sharing an apartment. 1961.
eve-arnold-URSS
Eve Arnold
USSR. Moscow. Psychiatric hospital. 1966.

« J’ai été pauvre et j’ai voulu montrer ce qu’était la pauvreté; je suis une femme et j’ai voulu tout savoir sur les femmes. » Eve Arnold

Elle n’a jamais baissé les yeux sur la misère du monde.

moscou-divorce-eve-arnold
USSR. Moscow. Divorce. 1966.

Elle avait l’art de saisir le bon moment au bon endroit. Regardez ci-dessus : l’homme désemparé,  la tête sur sa main, détournant le regard de l’objectif, tandis que sa femme regarde stoïquement dans la direction opposée, ses mains sont jointes serrées, sa bague de mariage juste visible. Les autres couples lisent, paraissant indifférents. Un langage corporel qui en dit long.

eve-arnold-moto-england-jambes-de-femme
G.B. ENGLAND.London. Pretty Polly advertisement. 1969.

Elle a commencé une carrière lucrative travaillant pour Pretty Polly – une marque de bas qui innova en créant les premiers bas sans couture et sans jarretières- entre autres.

eve-arnold-deux-enfants-ghetto-porto-rico
PUERTO RICO. Two children in a ghetto. 1968.
eve-arnold-south-africa-malnutrition-bébé
SOUTH AFRICA. Charles Johnson Memorial Hospital. Child suffering form malnutrition. 1973.

Ces photographies sont difficiles à regarder. Elle a réussi à photographier le glamour et les paillettes mais surtout aller à l’essentiel de ce que vivaient les gens de tout pays, en particuliers les femmes et les enfants dont elle a endossé les causes.

 «Je ne vois personne comme ordinaire ou extraordinaire. Je les vois simplement comme des gens devant mon objectif.»

eve-arnold-inde
INDIA. Uttar Pradesh. Audience for an Indira Gandhi rally. 1978.

Elle fut l’un des premiers photographes américains de travailler en Chine, 1979, après 15 ans de lutte pour obtenir un visa.

China-Mother-and-Child-eve-arnold
China. Mother and Child. 1979.
eve-arnold-chine-nursery
CHINA. Peking. Cotton mill nursery. 1979.
eve-arnold-china-horses-fgirl
CHINA. Inner Mongolia. Horse training for the militia. 1979.
chine-eve-arnold-femme
CHINA. Retired woman. 1979.
eve-arnold-personne-agée
USA. Los Angeles. Motion Pictures and Television Home and Hospital. 1981.
eve-arnold-texas
USA. Texas. Sugarland. Prisoners. 1982.

Elle n’a jamais voulu être utilisée comme une mascotte féministe : elle a toujours dit qu’elle était d’abord un photographe  et une femme en second.

Aimez-vous ? Je suis admiratrice.

Pour voir plus de photographies de Marilyn : ici – Arnold 1980 « In China », qui a remporté le National Book Award.

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response