close
Dialogue du thé et du vin de Wang Fu

Dialogue du thé et du vin de Wang Fu

 « Dis-moi comment tu ranges tes livres, je te dirai qui tu es ».. Comment rangez-vous vos livres ? Harmonieusement, par couleur ? Rationnellement « Lus », « Non lus » ? Ou êtes-vous du genre « anarchiste » sans ordre ? Après avoir opté pour l’ordre alphabétique d’auteur – mon côté bibliothécaire, sans doute !- j’ai renoncé à ce mode car à chaque livre à ranger, il fallait parfois tout chambouler. Finalement, j’ai organisé mes rayonnages par thèmes. Il parait que c’est lié à une personnalité type conservateur de musée. (1) Soit ! Je réorganise régulièrement.

livres-sur-le-thé
Portion d’un rayonnage THÉ @PLK

Et dans un des rayonnages Thé, je redécouvre cette pépite, un petit bijou de l’art de la contreverse : Le Cha jiu lun, dialogue du thé et du vin de Wang Fu. Ce texte date de la dynastie Tang (618-907 Après JC) et fait partie des manuscrits retrouvés à Dunhuang par le sinologue français Paul Pelliot en 1908. Quatre exemplaires sont conservés à la Bibliothèque nationale de France et deux à Londres, à la British Library. Le thé et le vin prennent tour à tour la parole pour vanter leurs propres mérites.

dialogue-du-thé-et-du-vin-wang-fu
Une page du manuscrit du Cha Jiu Lun référencé sous la cote Pelliot Chinois 2718 et conservé à la Bibliothèque Nationale de France. Version intégrale disponible sur le site Gallica. Photographie © Gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

 » Alors vous deux, pourquoi vous quereller ? Désormais soyez bons amis. Quand la cave prospère, la maison de thé n’est jamais pauvre. » P 35

Nous remercions Gil Delannoi qui nous offre la première traduction française intégrale.

Attention : Lire les avant-propos après le dialogue du vin et du thé de Wang Fu

L’ouvrage commence par un avant-propos de Tseng Yu Hui de La Maison des 3 thés, experte en thé et responsable de la Maison des trois thés, d’un second de Gil Delannoi, sociologue et amateur de vin, puis P 23, le récit  dialogue du thé et du vin commence. Le texte de Wang Fu occupe 13 pages sur les 40. Pourquoi ? Parce que vous manqueriez beaucoup de subtilités du dialogue.

théière-the-zen-peinture-a-l-encre--the-zen-
Théière zen réalisée sur papier japonais selon la tradition japonaise du sumi-e – @ENCRE-ZEN

Quelle belle idée ce dialogue entre deux boissons chacune drapée dans son orgueil et sa superbe ! Elles s’emploient à démontrer l’importance qu’elles ont dans la vie des hommes. Le texte est très joliment écrit, les arguments défendus avec humour. Une vraie  joute verbale. Le thé met en avant sa noblesse, sa spiritualité, sa poésie..  Le vin clame sa convivialité, l’ivresse des sens…  Qui va l’emporter ? Sans spoiler, à l’acmée du pugilat, apparaît un troisième personnage qui les mettra d’accord !

grappe-de-raisin-st-cannat
Grappe de raisin, vignes de St Cannat (13) @PLK

Le thé a 5 millénaires d’histoire. Arrivé en Europe au 17 eme siècle, il entre immédiatement en compétition avec le chocolat et le vin. En Angleterre, la compétition n’existera pas réellement car l’Angleterre ne produit pas de vin. Depuis 1990 environ, le thé est la boisson à la mode mais l’univers du vin et univers du thé se sont réconciliés. 

Connaissez-vous La Maison des 3 thés  ?

 Pourquoi trois thés ? Parce qu’en Chine il y a le thé noir, le thé vert et le thé blanc. La Maison des Trois Thés est la plus grande cave à thés du monde. Tout initié en thés chinois se doit un jour, de passer la porte de cette maison  de thé dont la devanture est couverte de larges sinogrammes, sise au 1, rue Saint-Médard, 75005 Paris. Plus de mille thés que Maître Tseng va sélectionner elle-même en Asie y sont référencés. Fille d’une grande et illustre famille chinoise, YuHui Tseng est la seule femme à faire partie du cercle très fermé des dix plus grands experts en thés au monde. Je ne vous en ai jamais parlé ? Je vous y emmenai un jour pour découvrir le Gong Fu Cha … Une fois le seuil franchi, nous voilà à Shanghai, au début des années 1930…

Pour revenir vers le dialogue du thé et du vin de Wang Fu, une suggestion : Lorsque vous offrirez un bon thé ou un bon vin à un/une ami(e), n’hésitez pas à glisser ce petit trésor littéraire.

 Dialogue du Thé et du Vin de Wang Fu – Titre original : Cha Jiu Lun (茶 酒 論) Auteur :   –  Origine : Chine – Publication en France : Mars 2013 – Editeur : Berg International – Traduction : Yu Shuo, Yu Hui Tseng et Gil Delannoi

Photographies : PLK (1) source 

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

Leave a Response