close
Voutch « Les joies du monde moderne »

Voutch « Les joies du monde moderne »

2012-02-01HumourPersonnalité797Views13Comments
humour

 Je viens d’acquérir le dernier VOUTCH. J’ai fait sa connaissance grâce ma très belle amie Catherine que les aléas de sa vie nous ont fait perdre de vue.

Voutch-Les-joies-du-monde-moderne

Quelques mots sur Voutch

Olivier Vouktchevitch dit Voutch, dessinateur d’humour français est lorrain de souche (il a passé son enfance à Epinal (Vosges) qui reste le berceau de sa famille. Il avait souhaité entrer à l’école des Beaux -Arts de Metz mais il manqua la date du concours. Acte manqué ? La même année, il rate, de deux heures cette fois, le concours des Art Décoratifs de Paris, pour avoir prêté son réveil à un voisin la veille au soir (1). Avant de revenir vivre à Paris Rive Gauche où il obtint un poste de directeur artistique  dans la publicité, sur un malentendu, parait-il ! Il fut nourri aux traits de Sempé. Il a commencé à publier en 1995, ses dessins dans Lui, Télérama, Lire, Le Point, Playboy, Psychologies et Le Figaro Madame. Il croque avec talent des boss sans émotion, ni empathie, des couples en désamours et/ou complétement désorientés, des petits vieux désagréables, des geeks, des Bobos déjantés, des Français moyens, des familles out, des écolo-maniaques, des animaux hype .. avec un humour féroce et décalé.

« Les joies du monde moderne » est sa nouvelle compilation parue en novembre 2011.

Le premier Vouch que me fit découvrir Catherine me transporte toujours autant  ..( J’entends encore son rire communicatif .. )

                     Voutch-Les-joies-du-monde-moderne

 Le premier album acheté  » Le futur ne recule jamais  » plongea toute la famille dans l’hilarité ! C’est ainsi que Voutch devint culte. Nous profitons des effets du rire partagé.

Petit florilège ? ( oui, je sais utiliser la substantielle moëlle d’un créateur sans son accord ..). Quelques uns de mes/nos préférés.. et très certainement que vous aussi, vous vous élancerez chez votre libraire pour toujours plus.

                   Voutch-Les-joies-du-monde-moderne 

                   Voutch-Les-joies-du-monde-moderne

                                     Voutch-Les-joies-du-monde-moderne

                                  Voutch-Les-joies-du-monde-moderne 

                             Voutch-Les-joies-du-monde-moderne

J’aime beaucoup cette ironie, ce regard impitoyable sur d’affligeants comportements, ces animaux aux attitudes cruellement humaines… Je ne résiste pas à l’envie d’ajouter celle-ci..

              Voutch-Les-joies-du-monde-moderne

Pour activer vos zygomatiques, et augmenter votre taux de sérotonine,  cliquez vers le site de Voutch.. 

Sources: (1) Editions du Cherche-Midi, son éditeur

PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

6 Comments

  1. Bonjour! ah! oui, tu ne seras pas déçue;) un vrai remède contre la morosité;) cependant ,tout le monde n’aime pas cet humour un
    peu décalé..je conçois, j’ai une amie qui est totalement réfractaire et qui nous regardait ahurie lorsque nous échangions les répliques avec Catherine, en riant à gorge déployée  .. Merci
    pour ton passage . Et dis moi, ceux que tu préfères ..A très vite .PLK

  2. Voutch n’est pas lorrain de souche, son père fils d’un immigré yougoslave et d’une emballeuse chez Banania à Courbevoie et sa mère fille de bretons de st Malo venus travailler sur Paris, Voutch est
    né à Courbevoie. Son père a eu une mutation de son usine de Courbevoie vers Epinal lorsqu’il était enfant. Au divorce de ses parents, sa mère est revenue sur Courbevoie, et Voutch a d’ailleurs lui
    même habité à Courbevoie à l’âge adulte, son père et sa soeur sont restés dans les Vosges. Le malentendu, est que son père devenu bourgeois de province souhaitait que Voutch fasse des études de
    médecine, rude opposition car Voutch voulait faire du dessin, compromis fut donné : son père l’a inscrit dans une école des dessin publicitaire « l’Initiative » à Paris où un ami d’un ami
    publicitaire (du père) professait. Si Voutch a habité à Epinal où il a connu l’internat (st joseph) et st Dié, Voutch se sent surtout Parisien (depuis 1976) et passe ses week-end dans la Sarthe.

  3. Merci Grégoire pour ses importantes précisions et si intéressantes. J’ai utilisé un écrit de son éditeur du Cherche-Midi
    comme source biographique . Je sais et comprend que Voutch se préfère Parisien – qui souhaiterait être vosgien ;))? (sans être offensante pour les Vosgiens, je suis lorraine 😉 ) Encore
    merci pour votre intervention Grégoire . PLK

Leave a Response