close
Belle sous la pluie

Belle sous la pluie

2015-06-011352Views6Comments
guy terrier-tokyo sous la pluie

Toute la pluie tombe sur nous.. Mai ne fut pas le joli mois que nous attendions. Espérons que juin va nous rendre le soleil. En attendant de retrouver lunettes de soleil, sandales et chapeau de soleil, la question est :

Comment s’habiller sous la pluie ?

J’aime être chapeautée et la pluie me fournit une belle raison de porter un chapeau sans être trop apprêtée. J’ai plusieurs chapeaux de pluie que je porte au gré de mon humeur et de ma tenue. Le chapeau de pluie a l’avantage de me laisser les mains libres. Le bob de pluie est très pratique, il tient même dans une poche de mon trench.

  chapeau de pluiechapeau de pluiechapeau de pluie

Qu’en dites-vous ? Oseriez-vous porter ce protège-pluie ?

chapeau de pluie        chapeau de pluie

 

La marque française Maison Michel confectionne des chapeaux haut de gamme depuis 1936. Ornée de perles synthétiques et doté d’oreilles d’ourson, cette capuche en PVC est un moyen espiègle  de garder ses cheveux au sec lors d’une averse. Les perles n’ajoute rien.. Il me fait immanquablement songer aux foulards en plastique transparent  de grand-mère- aux- cheveux-permanentés- violet. 

Furla, un sac spécial temps de pluie 

Il existe des coverbags pour que votre Kelly ne prenne pas la pluie. Pour moins de 30 euros, cette housse transparente est imperméable, ajustable et modulable. Voyez la mode d’emploi.

Pourquoi opter pour le sac en plastique ? 

  belle sous la pluie sac furla

               belle sous la pluie sac furla

Furla a conçu des sacs bowling Candy en pièces de cuir et de PVC gélifié  « gravé » croco, en PVC souple de belle facture et doublé de tissu, aux coloris flashy. Bleu électrique ou bleu dragée, jaune lacté ou jaune citron, rose fuchsia, vert pomme, orange abricot.. Vous aimez ? Pour la modique somme de 380 euros, un sac en PVC, cela demande réflexion.

Un joli parapluie pour se protéger du «  troisième élément qui tombe »

Les élégantes de la cour de Louis XIII appelaient la pluie ainsi. Jolie formule ! Un artisan  eut l’idée de garnir une ombrelle d’une toile huilée pour résister à la pluie. Au XVIII éme porter votre parapluie risquait de vous faire confondre avec le vulgaire qui  ne possède pas d’attelage. Les temps ont changé.

femme-en-robe-rouge-sous-la-pluie-andré-Kohn
Femme sous la pluie André Kohn

Sing’ing in the rain ? Certes, c’est parfait sous les cocotiers ou pour Gene Kelly mais même si les beaux oiseaux ne mouillent pas, arriver en réunion ou à un rendez-vous avec son chéri ou une amie, le brushing ruiné et ruisselante, n’est pas des plus glamour. 

                            parapluie longchamp transparent

Quoiqu’il en soit, le parapluie est la protection la plus sûre. Le souci est qu’il est encombrant, il mobilise une main, qu’il pleuve ou non. D’où le succès du mini- parapluie glissé dans le sac. J’affectionne particulièrement le parapluie transparent de Longchamp. J’en perds beaucoup comme tout le monde car je les oublie s’il ne pluie plus lorsque je repars. 

Le parapluie, outil anti social ? En effet, nous sommes souvent seul sous notre parapluie. Mais souvenez-vous de la chanson de Brassens.. un p’tit coin de parapluie pour un coin d’paradis…

Mes stillettos, Jimmy Choo, Louboutin et les autres protégés de la pluie

Une des premières victime de la pluie, ce sont les chaussures. Idée reçue ? Le cuir ne déteste pas l’eau mais cependant évitez de sauter dans les flaques.. Je sais que c’est jouissif mais pour ce faire, être pieds nus, en bottes en caoutchouc ou vieilles chaussures décuplent le plaisir.

 Curieusement, être en talons hauts protège. Je déteste les bottes en plastique, j’ai des astuces pour protéger mes stilletos.

saphir chaussures pluieDès le retour en terrain sec, je les essuie soigneusement, même la semelle. Puis, je les chausse avec leurs embouchoirs. Si vous n’avez pas d’embouchoirs, saisissez-vous du dernier Figaro dont vous froisserez les pages ou de papier de soie pour en garnir vos chaussures. Surtout ne pas les mettre à proximité d’une source de chaleur.

Dès qu’elles sont sèches – il faut compter une demi journée- j’applique une crème nettoyante avant de les cirer. Ne jamais crémer ses chaussures revient à se maquiller sans jamais se démaquiller.. Crèmer est indispensable, cirer est optionnel. Mon chouchou est la crème universelle de SAPHIR à l’huile de jojoba et à la cire d’abeille. La plupart des  imperméablilisants obstruent les pores du cuir.

En tout cas, j’attends le soleil.

Et vous quels sont vos trucs anti grisaille et anti pluie ?

 En une : Guy Terrier Le passage piéton 

PLK de Noétique

PLK de Noétique

Je suis une yogini en mode Deepak Chopra, Christophe André, Jackie Kennedy, Gwyneth Paltrow, une grande fille en talons hauts, glam et moderne, bien dans sa tête et son corps. Curieuse, orthorexique et gourmande, foodista, passionnée de yoga, de Pilates, addict au thé vert japonais, à l’affût des nouveautés de produits de beauté bio.

6 Comments

Leave a Response