close
Le Numéro 5 d’Happinez

Le Numéro 5 d’Happinez

2014-09-103615MaVieMindstyle829Views2Comments
happinez magazine

Je reçois ce magazine, toujours avec le même plaisir. Je ne me jette pas dessus.. Non, je m’installe dans un bel endroit,  pas spécialement seule mais dans le calme,  pour le déguster, avec une belle théière de thé sencha afin de le découvrir.

Ce mois-ci, la couverture est d’un très joli bleu mer du sud – est-ce vraiment la teinte, MCL ? – le thème est ICI ET MAINTENANT, vivre pleinement. Parfaitement dans mon dessein.

Mes coups de cœur dans Happinez N°5

J’ai adoré la tribune de Frederico Procopio p 113 que je ne connaissais pas. Il nous écrit avec passion et douceur : «   Votre vie est une immense toile blanche sur laquelle s’inscrivent vos expériences» et celle de Yasmine Liénard : Ne rien faire. A l’instar de Montaigne qui écrit que ne rien faire est « non seulement la fondamentale, mais la plus illustre des occupations » Essais, livre III, chapitre XIII (1).

 Il est vrai que j’ai encore du mal à ne rien faire.. Mes parents nous fustigeaient si nous ne faisions rien que bayer aux corneilles. Alors, j’ai dû apprendre à ne pas me culpabiliser de ne rien faire. Lorsque j’avais un temps d’attente, que faisais-je ? Pianoter sur mon I Phone ? Appeler ma mère ? M’impatienter ? Râler ? Lire ? Parfois lorsque mon ordinateur est un peu lent – il n’est jamais assez rapide -, je fais autre chose, vite, vite.. De cela, je ne suis pas guérie. Ne pas attendre.. de peur de.. perdre du temps ! Même en voiture, je tente de « rentabiliser  » ce temps au feu rouge ou dans un embouteillage : mettre/remettre mon rouge à lèvres, écouter les news, ranger mon sac.. Dans le TGV, je travaillais, lisais.. Maintenant – parfois,  je choisis de rien faire. Si, si. 

Et, ces temps sont délicieux, un temps où justement, il est suspendu.

Ne rien faire n’est pas paresser, ni somnoler. Durant ces moments, nous sommes plus à même d’inventer, créer, vivre, sentir, vibrer. J’ai établi une sorte de routine : A chaque fois que j’ai un  » temps -mort « – lorsque j’entends une corneille ou vois une girafe à peindre ? – ou lorsque je sens une tension monter, je fais un arrêt sur image, une coupure du flux de ma vie .. J’observe ma respiration, je me centre, bien enracinée au sol, tous les sens aux aguets. Juste une à deux minutes. Un bien fantastique.

Les illustrations sont magiques. Les coloris, les messages, les thèmes.. Tout me va.

 Happinez magazine
 Happinez magazine
J’ai plongé dans l’article sur la salutation au soleil p100. Toujours quelques choses à apprendre pour la perfectionner, elle est si belle et bénéfique..
J’ai lu avec grand intérêt les pages où Jan Kounen (cinéaste), Diane Monceau (chanteuse lyrique) et le Frère Jean Billot confient leur vision de l’amour, la foi et l’espoir. J’ai affiné et aiguisé mon regard sur ces sujets.
J’ai parcouru  le site pré hispanique de Teotihuacan au Mexique.
Quant à l’article « Montrez -vous tel que vous êtes» de la chercheuse et journaliste Brené Brown, sans aucun doute,  je le relirais.
J’ai appris ce qu’était le wasi sabi. Sujet d’une chronique à venir ?
Des astuces, des adresses, des goûteuses recettes de cuisine. Ces légumes grillés,  patates douces et potiron, flamboient d’énergie et sont aussi beaux que bons.
 Happinez magazine
Vous savez quoi ? Je raffole de ce magazine.
(1) Sources : lire ou relire ce chapitre de Montaigne est source de bien-être
                           
Le Numéro 5 d'Happinez
PLK

PLK

Apprentie-sage, à la fois frivole et mystique, lègère et spirituelle , gourmande et orthorexique, férue de nutrition, en recherche de sagesse

2 Comments

    1. Bonsoir Aline, oui, un joli article pour découvrir ses talents.. Vous allez vous régaler. J’ai envie d’acheter le livre " Tremblez mais osez " de Susan Jeffers conseillé pour en savoir +. Belle lecture et revenez nous conter vos impressions ? Belle soirée. PLK

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.